I save the world today

I save the world today
©Goethe-Institut Alexandria/Mina Soliman

Le Goethe-Institut Alger a annoncé les noms des 4 lauréats du programme « I Save the World today » lors d’une réception organisée à l’espace Sylabs d’Alger le 28 janvier, et en présence du nouveau directeur de l’institut, Monsieur Klaus Brodersen. 
 
Pour rappel, “I Save the world Today” est un incubateur de projets environnementaux lancé par le Goethe Alger, en partenariat avec Sylabs, à destination des entreprises dont les produits/services sont conformes aux normes durables et vertes, les associations qui œuvrent à améliorer le développement durable ou la situation environnementale, les groupes de jeunes ou collectifs qui se sentent concernés par la situation environnementale et travaillent pour l’améliorer. 
 
19 projets ont été sélectionnés suite à un appel à projet lancé novembre dernier, suivi par une journée d’atelier où les candidats ont été accompagnés, conseillés et guidés dans leurs propositions de projet. Les 19 porteurs de projets ont ainsi suivi un atelier dédié au « storytelling video » et ont pu retravailler ensuite, leurs présentations.
 
Quatre projets ont convaincu le juré régional du programme, composé des équipes de l’institut Goethe Algérie et ceux de Sylabs, ainsi que Marwa Gaber du Planétarium Science center du Caire (Egypte). Il s’agit de :
 
« Climate change…culture change » porté par Ikram Hahmdi Mansour, un projet de sensibilisation sur la question du changement climatique dans le contexte algérien à travers les arts et la culture.  « Le projet met l'accent sur la durabilité pour créer des installations artistiques dans l'espace public en offrant aux participants une série de supports théoriques et d'ateliers pratiques sur l'art environnemental et écologique. » dixit Ikram Hamdi Mansour. 
 
​Le projet « Revadex », porté par Walid Hadjadj, est une place de marché digital en économie circulaire qui facilite les échanges de divers types de déchets recyclables à travers la mise en relation des industriels, collecteurs et collectivités local détenteurs et générateurs. Ceux-là cherchent une filière pour leurs déchets avec une expertise et un accompagnement réglementaire et les recycleurs - repreneurs de matières premières secondaires pour leurs processus de recyclage et de valorisation.
 
Mohammed Mebarki, de la Wilaya d’Oran, propose de développer des ateliers d’animation durable mobile dans les écoles, établissements scolaires et associations en fabriquant des machines de recyclage des déchets Plastique à petite échelle. « Precious Plastic Algeria » a comme objectif d'augmenter le taux de valorisation des déchets des plastiques en travaillant sur la question de la sensibilisation.
 
Dahel Nour, Habibi Zineb, Hamidi Nabila, Hamidi Nour et Meziane Meriem viennent de la wilaya de Tlemcen avec le projet « Plastic Useless » qui a comme objectif de créer une alternative aux sacs plastiques et d'inciter les gens à en profiter grâce à une valeur ajoutée : Le sac en question se transforme en un bracelet à main, qui se plie de différentes manières créatives et qui est facile à transporter.
 
Les quatre projets vont bénéficier d’un soutien financier pour lancer leurs projets, ainsi qu’un accompagnement professionnel pendant trois mois.
 

  • Empfang Goethe-Institut Algerien
  • Teilnehmer Goethe-Institut Algerien
  • Preisträger Goethe-Institut Algerien
Article sur l'Expression ici