Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Groupe du mois
Bodo Wartke

Bodo Wartke avec un chou
Bodo Wartke | © Sebastian Niehoff

„Du cabaret au piano tout en rimes“ – c’est ainsi que Bodo Wartke décrit son programme musical où il chante et s’accompagne au piano. Cet artiste multi-facettes sait non seulement créer des textes poétiques, c’est aussi un comédien polyvalent et un show man. Il compose et écrit sans exception ses musiques et ses textes, et passionne un public intergénérationnel.

La musique - un remède

Bodo Wartke apprend très tôt à jouer du piano, il commence à écrire ses propres chansons dès son adolescence. À 19 ans seulement, plus exactement le 16 novembre 1996, Bodo Wartke donne son premier concert : il présente pour la première fois ses propres chansons dans la salle de spectacle de son lycée à Bad Schwartau, tout en s’accompagnant seul au piano. Une fois son baccalauréat en poche, ce fils de médecins décide d’abord d’étudier la physique. Cependant, il interrompt ses études après seulement quelques semestres et entame des études à l’Université des Arts à Berlin en chant et en piano entre 2000 et 2005. Pendant ses études, il compose toujours ses propres textes et se produit en public. Wartke se produit tellement souvent qu’il a à peine le temps d’étudier. Il questionne sa décision de faire des études de musique.
Un jour, il dit à sa mère : « Peut-être que j’aurais dû faire des études de médecine comme toi afin de devenir médecin. C’est tellement utile et on peut guérir des personnes malades. » Mais sa mère lui répond : «  C’est vrai, mais avec ce que tu fais, tu empêches sans doute des gens de tomber malade. »

Je voudrais le chanter pour toi dans toutes les langues…

Dans ses chansons ingénieusement écrites, Wartke aborde les évènements et les problèmes quotidiens ainsi que des questions sociétales actuelles. Liebeslied (Chanson d’amour) est sûrement l’une des plus connues, il y maitrise presque 90 langues. À côté des langues habituelles comme l’anglais, le finnois ou encore le chinois, on trouve aussi des dialectes comme le bavarois, un couplet dans le style de la langue de Goethe, et des langues fictives comme le klingon. Depuis, il existe même une application qui génère la chanson d’amour dans une seule langue qu’on peut ensuite envoyer. Wartke ne connaît évidemment pas toutes les langues, les couplets dans les différentes langues montrent plutôt le dialogue que l’artiste noue avec son public.



On pourrait croire que le thème de l’amour est omniprésent dans ses chansons. Cependant, l’artiste insiste : « Beaucoup de mes chansons d’amour le sont seulement en surface mais en fait elles parlent de tout autre chose. »

Voici une autre spécificité de son répertoire : les chansons tournant autour de prénoms de femmes. Les chansons Konstanze, Monica et Andrea sont seulement quelques exemples où Wartke a inventé de nombreuses rimes par rapport à des prénoms de femmes. Dans une interview, Wartke avoue même avoir créé des rimes sur des prénoms de femmes tout au long de ses voyages en train.

Dans ses chansons Hambacher Wald (La forêt de Hambach) et Nicht in meinem Namen (Pas en mon nom), il prend position. La chanson Hambacher Wald (La forêt de Hambach) est née en réaction au défrichement prévu de la forêt de Hambach par la multinationale d’électricité RWE à l’été 2018. C’est un plaidoyer pour la protection de l’environnement et pour la sauvegarde de la forêt de Hambach. En revanche, la chanson Nicht in meinem Namen (Pas en mon nom) parle d’interprétations méprisantes de religions et d’actes commis au nom de la religion.


Les chansons et textes de Wartke passionnent des personnes toutes générations confondues car tout le monde s’y retrouve. Dans son programme, Bodo Wartke montre de nombreuses facettes. On voyage à travers ses textes drôles et humoristiques, avec des jeux de mots intelligents et subtils jusqu’à des textes plus pensifs, voire tristes. Dans Christine, une ballade toute en émotion, il aborde le décès de sa sœur quand elle était encore un nourrisson, émouvant ainsi son public aux larmes. Il se sert aussi de genres musicaux variés. On trouve du classique, de la chanson populaire mais aussi du rap, du rock, des ballades pop, du blues, du boogie-woogie et du funk. 


Cabaret et one-man-show

Le chanteur n’est pas en manque de récompenses : Wartke a gagné deux fois le 1er prix du concours d’état fédéral en chant (1999, 2001). En 2004, il gagne le Deutscher Kleinkunstpreis dans la catégorie „Chanson“. Il reçoit également les prix de cabaret de St. Ingberter Pfanne et Stuttgarter Besen. Depuis 2007, Bodo Wartke participe régulièrement au 3satfestival (à la télévision allemande sur la chaîne 3sat).

Depuis l’année dernière, le chanteur connait d’autres succès en adaptant des légendes antiques. C’est ainsi qu’il réécrit les pièces de théâtre Antigone et Œdipe Roi de Sophocle à l’ère actuelle. Dans Œdipe Roi, Bodo Wartke joue tous les rôles et dans Antigone, il se produit avec sa collègue Melanie Haupt sur scène, tout en assurant l’accompagnement musical au piano. Pour cette année, les dates des deux pièces sont déjà fixées.

Laissons-nous encore surprendre par les rimes, mélodies et chansons dans des langues diverses que Bodo Wartke va nous concocter !
 

Discographie :

1998: Ich denke, also sing ich
2003: Achillesverse
2008: Noah war ein Archetyp
2012: Klaviersdelikte
2014: Swingende Notwendigkeit