Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Groupe du mois
Fynn Kliemann

Fynn avec synthétiseur sur un canapé
Fynn Kliemann | © Valentin Ammon

"Toujours un peu plus que les autres
Commencé tôt, si ce n'est pas maintenant, alors quand ?
Pas grand-chose que je ne puisse apprendre
Pour des destinations lointaines, ça vaut le coup de marcher"

(Extrait de la chanson Morgen de Fynn Kliemann, 2018)

Musicien, auteur-compositeur, producteur, bricoleur, YouTuber, entrepreneur, web designer, artiste, Fynn Kliemann est – et c'est un euphémisme - plutôt polyvalent.

De Lisa Ehrenburg

"Je pense que je peux tout faire"

Son leitmotiv pourrait être cette phrase d’une célèbre chanson : "Ain't no mountain high enough, ain't no valley low enough", car il n’a pas peur de relever de nouveaux défis. D’ailleurs, il n'a pas le temps d’avoir peur. Avec, selon ses propres dires, jusqu’à « un million de nouvelles idées par jour », le temps peut venir à manquer. Quand une idée lui vient, il la réalise tout simplement. Qu'il s'agisse d'innombrables projets de construction DIY comme la transformation d'une vieille péniche en studio, d'un podcast, d'un documentaire, de deux albums, d'un label de musique, de la création de vêtements équitables, d'un blog, d'un livre, de trois chaînes YouTube, etc., etc., etc. Y aller, se jeter à l’eau, essayer des choses, échouer, répéter, jusqu'à réussir. C'est sa recette du succès dont il ne se cache pas.

Fynn, créateur et artiste

Fynn a 33 ans. Il grandit à Heeslingen, une petite ville en Basse-Saxe, il vit toujours dans les environs. En 2016, il entame le projet de transformation d’une ancienne ferme dans le nord de l’Allemagne avec un groupe de personnes – baptisé Kliemannsland - qui devient une ferme créative tout en étant une société de production et un lieu d'événements. Kliemannsland offre aux aventurier·ère·s, aux visionnaires et aux créateur·trice·s un terrain de jeu pour laisser libre cours à leurs idées et à leurs projets. On peut y trouver un café, un studio, un étang, un jardin et bien plus encore. Voyez par vous-même !

Ce concepteur web de formation et roi autoproclamé du bricolage dirige l'agence herrlich media en ligne qu'il a fondée il y a près de 10 ans et se fait connaître sur internet avec ses vidéos de bricolage DIY. Il conçoit et vend des vêtements produits de manière équitable et durable sous sa propre marque ODERSO. Il est aussi le co-auteur d'un livre de nouvelles absurdes et divertissantes, Öv Aeöv Eueij. Fast 21 bekloppte Romane in großer Schrift [non traduit]. En tant qu'entrepreneur, Fynn accorde de l'importance au commerce équitable et à la durabilité. Pour cela, il reçoit le Next Economy Award (un prix spécial pour le développement durable) en décembre 2020.

Avec le musicien Olli Schulz, il achète la péniche du défunt Gunter Gabriel en 2017 et la transforme en un studio flottant où les musicien·ne·s peuvent s'installer pour y écrire, enregistrer et produire. On peut suivre le processus de transformation de la péniche dans la série Netflix "The Houseboat". Petit clin d’œil : le groupe du projet "Deine Band" du Goethe-Institut y est déjà allé. Vous trouverez l'interview du groupe ok.danke.tschüss ici.

Fynn met aussi en place un format musical intitulé Sounds of, où des musicien·ne·s allemand·e·s renommé·e·s tel·le·s que Catt, Clueso, Lea ou Deichkind enregistrent des sons insolites d’un environnement choisi (par exemple des montagnes, un atelier ou encore un parc d’attractions) et construisent des rythmes et des pistes à partir desquels des chansons captivantes et non conventionnelles sont créées.

Depuis avril 2021, Fynn diffuse le podcast From A to B, où il invite des personnes à raconter des histoires insolites, passionnantes, choquantes ou émouvantes de leurs voyages.

Comme si cette multitude d'activités ne suffisait pas, Fynn s'est aussi découvert une passion pour la peinture. Ce faisant, il brise en quelque sorte la barrière de cette haute culture en tant qu'"amateur" et propose ainsi ses œuvres à la vente. Fynn est persuadé qu’il faut vaincre ses peurs par rapport à sa propre capacité de création artistique : "Pendant bien trop longtemps, je me suis demandé si j'avais le droit de faire quelque chose. [...] Et maintenant je suis sûr : Bien sûr que j’ai le droit ! [...] Je pense que tout est accessible pour tout le monde, et que plus on est nombreux à essayer des choses et à se trouver dans ce processus d’essai, mieux c'est." (ODERSO.) Il est du même avis concernant la création musicale. Dans la chanson Alles, was ich hab (Tout ce que j'ai) de son deuxième disque, il chante : "Celui qui n'essaie pas, finira très triste [...] Allez vas-y, ose".
  Hände und Gitarre © Colourbox.com, ldutko  

Fynn, musicien pop

Depuis tout petit déjà, Fynn a une passion pour la musique. Son premier instrument a été la batterie, puis il a commencé à jouer de la guitare en formant un duo d'auteurs-compositeurs-interprètes. Il sait aussi jouer un peu de piano et du saxophone. Un jour, il commence à enregistrer des sets en direct avec la loop station et à produire de la musique sur ordinateur. "Tout le monde peut enregistrer quelque chose [...]. Mais bien sûr, on doit bricoler un peu, moi, je fais ça la nuit. C'est là que je m'assois dans le studio d'enregistrement. [...] Il m'a fallu des années pour devenir bon ", explique Fynn (Dein SPIEGEL, 2020).

Entre-temps, cette boule d'énergie a sorti 2 albums : Nie (Jamais) en 2018 et Pop en 2020 uniquement par ses propres moyens et sans label attitré. Pour cela, il fonde spontanément son propre label, Two Finger Records. Il s'occupe également lui-même de la distribution des albums.

Lors de la production et la vente de ses albums, Fynn a une idée plutôt insolite : on ne pouvait acheter un exemplaire uniquement en précommande. Il y a donc eu seulement autant de copies produites que d'acheteur·euse·s réel·le·s. La raison que Fynn invoque est la surproduction constante de CD et de disques, qui ne sont plus achetés ou appréciés au bout d’un moment. Il n'est donc actuellement plus possible d'acheter un album de Fynn, seulement d'occasion avec un peu de chance. Mais on peut toujours écouter ses chansons via des portails de streaming comme Spotify et Cie.

Ce multi-talent est connu comme une "personne chaotique sympathique" qui, avec une attitude toujours positive, enchaîne les projets les uns après les autres. Dans sa musique, il montre son côté vulnérable et se laisse approcher par ses fans sans problème. Cette proximité est le fruit de son honnêteté sans compromis. Il n'a pas peur de montrer ce qu'il a sur le cœur et il montre aussi à son public le côté sombre de son succès.

Ses chansons sont intimes et fragiles, comme une blessure ouverte. Avec sa voix rauque, il chante les états émotionnels tels que l'amour, la perte, la frénésie, la pression et la lutte contre ses propres démons de façon implacable et sans filtre. Ses paroles parviennent à toucher, sans pour autant être ringardes. "Et je suis énorme, mais tu es beaucoup plus grande que moi / Tout maintenant, tout est important, mais rien n'est plus important pour moi que toi / Même la peau ridée, ceci reste notre tatouage / Peu importe où nous atterrissons, ma maison n'est pas un endroit, c'est toi." (Extrait de la chanson Zuhause -À la maison- de l'album Nie, 2018)
 

Dans les arrangements de ses chansons, des sons naturels tels que des vrais claps, les bruits du quotidien ou le son d'un vrai piano sont contrastés par des synthétiseurs et des éléments de rythme EDM (electronic dance music) comme par exemple dans les chansons Die Hook et Frieden mit der Stadt (Paix avec la ville) issus de l'album Pop. Mais il y a aussi des arrangements très minimaux sur les deux albums (par exemple dans la chanson Zuhause de l'album Nie).

Fynn a reçu deux prix 1 Live Krone [prix allemand de la musique décerné par la station de radio 1 Live] pour sa musique : en 2018 dans la catégorie "Révélation" et en 2020 en tant que "Meilleur artiste". Il remporte le prix "Best German Act" lors des MTV Europe Music Awards en 2020.

Malheureusement, Fynn ne se produit pas en concert. Cela semble être la seule barrière qu'il ne veuille pas franchir.

Pour en savoir plus sur Fynn, son documentaire 100.000 - Everything I Never Wanted, produit en 2020, donne un meilleur aperçu de sa personne. Normalement, le film devait être diffusé dans les cinémas allemands pendant une seule journée, mais à cause de la pandémie de la covid-19, cette diffusion a été annulée. Au lieu de cela, le film a pu être diffusé en ligne pendant 24 heures. Les cinémas ont reçu 25% des recettes. Aujourd'hui, le documentaire peut être visionné gratuitement via Joyn.

Si vous vous demandez comment ce type complètement farfelu parvient à enchaîner les succès, Fynn répond qu'il faut un petit peu de sommeil, beaucoup de travail, mais aussi du plaisir dans ce qu’on fait.

Mais il faut aussi certainement des compétences entrepreneuriales et un sens aigu des bonnes idées au bon moment : "Je me demande souvent dans ma vie pourquoi personne n’y a pas encore pensé. Qu'il s'agisse de mon disque, de mon film ou d'autre chose. Il y a tellement de choses qui, avec un petit truc en plus, deviennent ensuite un énorme succès et personne dans le monde entier ne l'a jamais fait avant moi." (Fynn, Musikexpress 2020)

Nous pouvons donc nous réjouir d’avance de ce qu’il nous réserve pour la suite…

 

Discographie :

Albums :
2018   Nie
2020   Pop

Groupe du mois sur Spotify

Embedded Code - 1
Chaque mois, nous vous présentons un groupe ou un·e chanteur·se venant d’un pays germanophone – sans limites de genres musicaux. Découvrez la musique de ces artistes grâce à notre playlist .