Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Industries culturelles et créatives
Starting up: l'ABC de la création d'entreprise innovante

Qu'est-ce qu'une start-up ? Qu'est-ce que l'innovation ? Et comment fait-on la différence entre un incubateur et un accélérateur ? Nous apportons ici un éclairage sur les notions les plus importantes du secteur de la création d'entreprise innovante.

De Johannes Zeller

 

  • <b>Start-up</b><br>À l'origine d'une entreprise de la branche créative qui a réussi, on trouve le plus souvent une start-up, c'est-à-dire une entreprise nouvelle qui se développe en principe sur la base d'une idée innovante. Beaucoup de créatrices et de créateurs d'entreprise misent ainsi sur des hommes et des femmes venant de l'extérieur et qui investissent dans leurs sociétés. Airbnb en est un parfait exemple. La structure qui démarra en 2007 avec seulement un site web et un matelas pneumatique est devenue en quelques années une entreprise qui pèse dix milliards de dollars américains. Une telle réussite n'est bien sûr l'apanage que d'une minorité. Photo : © Adobe/ Nejron Photo
    Start-up
    À l'origine d'une entreprise de la branche créative qui a réussi, on trouve le plus souvent une start-up, c'est-à-dire une entreprise nouvelle qui se développe en principe sur la base d'une idée innovante. Beaucoup de créatrices et de créateurs d'entreprise misent ainsi sur des hommes et des femmes venant de l'extérieur et qui investissent dans leurs sociétés. Airbnb en est un parfait exemple. La structure qui démarra en 2007 avec seulement un site web et un matelas pneumatique est devenue en quelques années une entreprise qui pèse dix milliards de dollars américains. Une telle réussite n'est bien sûr l'apanage que d'une minorité.
  • <b>Espace de coworking</b><br>Lorsqu'elles démarrent, la majorité des start-up ne disposent pas suffisamment de capital pour financer une infrastructure, des bureaux par exemple. L'espace de travail partagé constitue alors une solution. Un grand bureau paysager où start-up, travailleurs indépendants et autres têtes créatives se partagent une infrastructure et s'échangent aussi souvent leurs carnets d'adresses. On économise évidemment ainsi bien des coûts. On peut trouver aujourd'hui à Berlin une place dans des bureaux partagés créatifs pour un montant de 15 euros par jour ou de 125 euros par mois. Foto: © Adobe/ Photographee.eu
    Espace de coworking
    Lorsqu'elles démarrent, la majorité des start-up ne disposent pas suffisamment de capital pour financer une infrastructure, des bureaux par exemple. L'espace de travail partagé constitue alors une solution. Un grand bureau paysager où start-up, travailleurs indépendants et autres têtes créatives se partagent une infrastructure et s'échangent aussi souvent leurs carnets d'adresses. On économise évidemment ainsi bien des coûts. On peut trouver aujourd'hui à Berlin une place dans des bureaux partagés créatifs pour un montant de 15 euros par jour ou de 125 euros par mois.
  • <b>Entrepreneurship </b><br>Autrefois, l'ingénieur était celui à qui rien ne faisait peur, aujourd'hui c'est un ou une entrepreneur/e qui crée une start-up. Le mot entrepreneurship, une forme d'entreprenariat, signifie qu'on a des idées innovantes et il s'applique de manière plus générale au milieu créatif. Quiconque cherche des solutions créatives à des problèmes sociétaux et écologiques, fonde une entreprise solidaire. Ce ne sont alors pas les gains potentiels de l'entreprise qui se trouvent au centre des intérêts mais la prise en compte des problèmes de la société. Photo : © Adobe/ s4svisuals
    Entrepreneurship
    Autrefois, l'ingénieur était celui à qui rien ne faisait peur, aujourd'hui c'est un ou une entrepreneur/e qui crée une start-up. Le mot entrepreneurship, une forme d'entreprenariat, signifie qu'on a des idées innovantes et il s'applique de manière plus générale au milieu créatif. Quiconque cherche des solutions créatives à des problèmes sociétaux et écologiques, fonde une entreprise solidaire. Ce ne sont alors pas les gains potentiels de l'entreprise qui se trouvent au centre des intérêts mais la prise en compte des problèmes de la société.
  • <b>Innovation</b><br>L'innovation est le moteur qui fait avancer les start-up et l'entrepreneurship. C'est un dérivé du mot latin signifiant "renouveau"; tout changement économique et social doit être initié par des idées créatives. Le nombre toujours croissant de concours d'innovation de même que les métiers issus du nouveau domaine d'activité que représente le management de l'innovation montrent clairement à quel point les idées innovantes sont importantes, aussi bien pour le progrès social que pour l'économie. Photo (détail): © Adobe/ Rawpixel.com
    Innovation
    L'innovation est le moteur qui fait avancer les start-up et l'entrepreneurship. C'est un dérivé du mot latin signifiant "renouveau"; tout changement économique et social doit être initié par des idées créatives. Le nombre toujours croissant de concours d'innovation de même que les métiers issus du nouveau domaine d'activité que représente le management de l'innovation montrent clairement à quel point les idées innovantes sont importantes, aussi bien pour le progrès social que pour l'économie.
  • <b>Incubateur</b><br>Les incubateurs sont des couveuses dans le domaine des start-up. Dans ces centres de création, on met à la disposition des jeunes entrepreneurs une infrastructure, du conseil, et même parfois on leur propose dans l'idéal des contacts avec des investisseurs potentiels. Beaucoup d'incubateurs ont des centres d'intérêt spécifiques. Par exemple, les Social-Impact-Labs allemands encouragent de manière ciblée les représentants de l'entreprenariat social tandis qu'en Suisse le Creative Hub s'est spécialisé dans les projets d'entreprise de design. Photo (détail): © Adobe/ Mirko
    Incubateur
    Les incubateurs sont des couveuses dans le domaine des start-up. Dans ces centres de création, on met à la disposition des jeunes entrepreneurs une infrastructure, du conseil, et même parfois on leur propose dans l'idéal des contacts avec des investisseurs potentiels. Beaucoup d'incubateurs ont des centres d'intérêt spécifiques. Par exemple, les Social-Impact-Labs allemands encouragent de manière ciblée les représentants de l'entreprenariat social tandis qu'en Suisse le Creative Hub s'est spécialisé dans les projets d'entreprise de design.
  • <b>Accélérateur</b><br>L'accélérateur se différencie de l'incubateur par son calendrier ambitieux. Il soutient les start-up au moyen de financements et d'infrastructures mais seulement pour un temps limité. L'objectif est de mettre en place le plus rapidement possible des projets commerciaux innovants. Les accélérateurs sont souvent gérés par de grands groupes technologiques établis. Par exemple, Dropbox et Disqus, des start-up qui marchent bien, avaient été soutenues par des accélérateurs. Photo : © Adobe/ peshkova
    Accélerateur
    L'accélérateur se différencie de l'incubateur par son calendrier ambitieux. Il soutient les start-up au moyen de financements et d'infrastructures mais seulement pour un temps limité. L'objectif est de mettre en place le plus rapidement possible des projets commerciaux innovants. Les accélérateurs sont souvent gérés par de grands groupes technologiques établis. Par exemple, Dropbox et Disqus, des start-up qui marchent bien, avaient été soutenues par des accélérateurs.
  • <b>Crowdfunding</b><br>Les créateurs et créatrices de start-up ont aussi l'option, pour financer leurs idées, de mettre en place un financement participatif. Avec ce type de financement, ils présentent leur projet sur Internet à un grand nombre d'investisseurs, privés pour la plupart. Si ces derniers sont convaincus par celui-ci, ils ont la possibilité, en fonction de la campagne de crowdfunding, de donner, de prêter de l'argent ou même d'investir dans la start-up. The Dash, les écouteurs intelligents, ont par exemple été lancés sur le marché grâce à un financement participatif. Photo (détail): © Adobe / Rawpixel.com
    Crowdfunding
    Les créateurs et créatrices de start-up ont aussi l'option, pour financer leurs idées, de mettre en place un financement participatif. Avec ce type de financement, ils présentent leur projet sur Internet à un grand nombre d'investisseurs, privés pour la plupart. Si ces derniers sont convaincus par celui-ci, ils ont la possibilité, en fonction de la campagne de crowdfunding, de donner, de prêter de l'argent ou même d'investir dans la start-up. The Dash, les écouteurs intelligents, ont par exemple été lancés sur le marché grâce à un financement participatif.