Groupe du mois Ecke Prenz

Deux hommes aux casques de baseball s'addosent contre un mur
Ecke Prenz | © Robert Winter

« Un mélange entre de la bière au malt, du Mutterwitz (bon sens) et de la bonne bouffe », voilà comment se présente ce duo de DJ berlinois. Ils nous concoctent une musique entre le HipHopSoulDubLounge et Futurebeats et ont sorti leur premier album « Nachts im Thälmann Park » le 17 août dernier. On vous conseille de vous réveiller sur « Guten Morgen » et d’en apprendre un peu plus dans les prochaines lignes sur ces deux artistes en plein essor.

Avant de se consacrer à leur album, chaque troisième lundi du mois, 20h pétantes, ils publiant un mix sur la plateforme Mixcloud. Un recueil de musiques du mois pour « te faire découvrir ce que tu aurais raté » !

Ecke Prenz, kesako ?

Ecke Prenz renvoie à leur quartier d’origine à Berlin : Prenzlauer Berg. Plus précisément à l’angle de la rue Danziger, là où, très important, se trouve l’un des restaurants vietnamiens préférés de Breaque, le Saigon New.  La nourriture est essentielle pour eux car dans leurs interviews ils n’oublient jamais de rappeler être de bons Berlinois et donc des « experts de la saucisse ».

« Expérimenter de nouvelles choses afin de créer leur propre identité »

Avant de se rencontrer par un ami en commun, les DJ V.Raeter et Breaque sont entré dans la culture Hip Hop à un jeune âge. V.Raeter regardait l’émission musicale FreeStyle de la chaine Viva (lives de rap/vinyles d’improvisation) puis s’est offert ses premières platines avec l’argent de la Jugendweihe, une communion laïque est-allemande. Avec sa bande de copains, ils créaient des freestyles et des sessions de rap dans sa chambre d’enfant. Vers la fin des années 90, apogée du Hip Hop, il apprend à scratcher avec un groupe d’élèves. Breaque, lui, s’est d’abord cherché musicalement avant de se consacrer complétement à ce style. Les battles de DJ l’ont aussi inspiré. Des platines achetées avec de l’argent de poche, et l’aventure commençait !


Sets en clubs pour jeunes, festivals, rencontres avec d’autres musiciens… tout s’enchaine pour le duo qui se rencontre réellement sur la bande son Funk Viertel qui regroupait plusieurs DJ. Ils apprendront plus tard qu’ils avaient été bookés en même temps dans le passé. Breaque et V.Raeter possèdent une vision de la musique commune et partagent le leitmotiv suivant : expérimenter de nouvelles choses, donner libre cours à la création artistique sans compromis afin de créer leur propre identité.

« Le Hip Hop, ce n’est pas ce que tu joues, mais comment tu le joues »

Leur forte connexion à la culture Hip Hop du scratch (effet produit en bougeant ses doigts sur vinyle) nous fait ressentir l’authenticité de leur démarche. En format physique, il n’est possible de se procurer leur album qu’en vinyle ! Le fil rouge de leur projet : le Hip Hop, ce n’est pas ce que tu joues, mais comment tu le joues.

Une musique pour faire la fête ou plutôt à écouter en solo ? Ecke Prenz ne se définit pas. Bien sûr en tant que DJ, ils proposent principalement des sons divertissants, mais en fonction de là où ils jouent cela dépend. « On ne joue pas vraiment pareil lors d’une fête privée à Leipzig et à un concert à ciel ouvert à Berlin ! ». Ce qui reste essentiel pour Ecke Prenz c’est le plaisir qu’ils ont et qu’ils procurent.

Découvrez ce jeune duo talentueux en mangeant une saucisse (végane si vous voulez) ou en buvant une bière maltée.

Leur album Nachts im Thälmann Park, est disponible sur vinyle et plateformes digitales.

 

DISCOGRAPHIE :

2018 Nachts im Thälmann Park