Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Scène littéraire contemporaine© Goethe-Institut │Photo : Loredana La Rocca

Littérature contemporaine

Quoi de neuf sur la scène littéraire germanophone ? Notre lettre d’information vous présente les grands évènements littéraires, les auteurs à découvrir, les nouvelles parutions et les dernières traductions en français.

Vous souhaitez être informé.e.s des nouveautés par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter !
S’abonner / se désabonner

Après une édition 2020 reléguée dans l'espace numérique, la Foire du livre de Francfort a de nouveau ouvert ses portes aux professionnels du livre du monde entier du 20 au 24 octobre pour une édition quasi-normale et une programmation hybride, avec une partie des évènements en ligne.

Comme chaque année, le Prix du Livre allemand a été remis en ouverture de la Foire. Antje Rávik Strubel est récompensée pour son roman Blaue Frau (S. Fischer) dans lequel elle décrit le combat d'une jeune femme traumatisée par une agression sexuelle.

Cette infolettre vous propose de découvrir la lauréate mais aussi les autres finalistes du Prix, quelques nouveautés et une sélection d’ouvrages traduits récemment en français.

Si vous souhaitez vous plonger dans les six romans finalistes du Prix du Livre allemand 2021, nous vous invitons à consulter notre rubrique littéraire Vidéolitté. Vous y trouvez des courtes vidéos tournées dans nos Instituts, dans lesquelles des expertes en littérature présentent chaque livre.

Très bonne lecture !


Actualité : Prix du Livre allemand 2021

Antje Rávik Strubel lors de la cérémonie de remise du Prix du Livre allemand 2021 Antje Rávik Strubel lors de la cérémonie de remise du Prix du Livre allemand 2021 | © vntr media

Antje Rávik Strubel


Antje Rávik Strubel est née à Potsdam en 1974 et a grandi à Ludwigsfelde. Après une formation de libraire, elle a étudié à New York et à Potsdam la littérature, la philologie américaine et la psychologie. Elle devient ensuite écrivain et traductrice de l'anglais et du suédois. Elle a déjà reçu de nombreux prix pour son œuvre : son roman Kältere Schichten der Luft a été sélectionné pour le Prix de la Foire du livre de Leipzig en 2007 et a reçu le Prix du Rheingau et le Prix Hermann-Hesse. En 2011, son livre Sturz der Tage in die Nacht était dans la première sélection du Prix du Livre allemand. Ses romans ne sont pas (encore) traduits en français.

Blaue Frau

Antje Rávik Strubel, S. Fischer, August 2021

Adina a grandi dans les Monts des Géants, en République tchèque. Enfant déjà, elle rêve de voyager. À Berlin, elle rencontre une photographe grâce à qui elle obtient un stage dans un centre culturel du Brandebourg. Victime d’une agression sexuelle que personne ne prend au sérieux, Adina se réfugie à Helsinki. À l’hôtel, elle fait la connaissance d’un professeur et député européen estonien, qui tombe amoureux d’elle. Tandis qu’il lutte pour le respect des droits humains, Adina essaie de quitter son exil intérieur.
 
« Avec autant de puissance que de précision poétique, Antje Rávik Strubel dépeint dans ce roman le parcours d’une jeune femme qui fuit le souvenir du viol qu’elle a subi. Le texte, bouleversant, s’emploie à mettre au jour les événements strate après strate. Histoire d’un empouvoirement féminin, ce roman est aussi une réflexion sur les rapports de domination entre les sexes et les rivalités entre les cultures de la mémoire en Europe de l’Ouest et de l’Est. La forme narrative, en perpétuelle recherche, permet à Antje Rávik Strubel d’exprimer l’indicible d’une expérience traumatique. Quant au dialogue avec le personnage de la femme bleue, aux traits mythiques, il condense la poétique engagée de la narratrice : celle d’une littérature comme fragile contre-pouvoir, qui dépasse le désespoir pour s’opposer à la violence et à l’injustice. »
L'avis du jury
 
Présentation du livre par Katja Petrovic (3 min.)


Nouveautés

Der zweite Jakob © Hanser Literaturverlage

Der zweite Jakob

Norbert Gstrein, Carl Hanser, février 2021

Jakob est un acteur connu. À l’occasion de son soixantième anniversaire, il se voit contraint de faire le bilan de sa vie, pour lui-même et pour sa fille, et d'en livrer une sorte de version définitive. Avec ce nouveau roman, Norbert Gstrein livre une réflexion sur le récit, ses failles et ses inévitables manquements.

Vati © Hanser Literaturverlage

Vati

Monika Helfer, Carl Hanser, janvier 2021

Monika Helfer se penche ici sur la vie de son père, à partir de ce qu’elle sait de cet homme taciturne, tout en évoquant sa propre jeunesse difficile dans la période de l’après-guerre. Un livre à la fois d’une grande tristesse et d’une grande tendresse.

Eurotrash © Kiepenheuer & Witsch

Eurotrash

Christian Kracht, Kiepenheuer & Witsch, mars 2021

Dans Eurotrash, on retrouve un narrateur anonyme, qui se livre à un voyage introspectif tout en plongeant dans les abîmes d’une histoire familiale qui ne cesse de croiser celle du pays de manière tragique ou comique, et parfois spectaculaire.

Zandschower Klinken © Suhrkamp

Zandschower Klinken

Thomas Kunst, Suhrkamp, février 2021

Bengt Claasen veut fuir son ancienne vie. Il s’assoit dans sa voiture, pose le collier de sa chienne morte en équilibre sur le tableau de bord et décide que lorsque le collier tombera, il s’arrêtera et commencera une nouvelle vie. Un roman comme une chanson populaire, dont la liberté tient aussi à la radicalité formelle.

Identitti © Hanser Literaturverlage

Identitti

Mithu Sanyal, Carl Hanser, février 2021

Dans son premier roman Identitti, la journaliste Mithu Sanyal explore de manière satirique la question de savoir ce qui est au cœur de l'identité culturelle et sexuelle. Un livre à la hauteur de l'époque et à la hauteur de presque tous les discours contemporains.

Die Nibelungen © S. Fischer

Die Nibelungen

Felicitas Hoppe, S. Fischer, septembre 2021

Quelle histoire – un bain dans du sang de dragon, de l'or, de l'amour et des meurtres : la Chanson des Nibelungen, la saga de Siegfried, de la belle Kriemhild et du sombre Hagen. L'écrivaine Felicitas Hoppe reprend de manière ludique la vieille saga allemande et livre dans ce roman puissant  sa propre version de cette histoire.

Der versperrte Weg © Wallstein Verlag

Der versperrte Weg

Georges-Arthur Goldschmidt, Wallstein, Juli 2021

Jürgen Arthur, devenu Georges-Arthur Goldschmidt, est né en 1928 et fait vivre dans sa littérature son autobiographie et l'horreur de l'histoire allemande. Dans son nouveau roman, il comble un vide sensible dans ses réflexions personnelles et s'engage sur le chemin de son frère.

Vater und ich © Verbrecher Verlag

Vater und ich

Dilek Güngör, Verbrecher Verlag, juin 2021

Ipek passe un week-end entier seul avec son père. Le problème : les deux n'ont plus de langue commune ni de vie commune. Dans son nouveau roman Vater und ich, Dilek Güngör décrit de manière saisissante la distance entre deux personnes autrefois proches.


Traductions

Les dents de lait © Gallmeister

Les dents de lait

Helene Bukowski, Gallmeister, août 2021
Traduit par Sarah Raquillet et Elisa Crabeil
Titre original : Milchzähne

Dans cette dystopie oppressante et troublante, Skalde, jeune fille forte au grand cœur, évolue dans un monde à l'agonie régi par la peur et les superstitions. Elle décide de braver les interdits et de prendre son destin à bras le corps.

Les occasions manquées © Le Quartanier

Les occasions manquées

Lucy Fricke, Le Quartanier, septembre 2021
Traduit par Isabelle Liber
Titre original : Töchter

Deux femmes partent pour un voyage en Suisse, avec un père en phase terminale sur le siège arrière. C'est censé être un dernier, un ultime voyage, mais rien ne se termine comme ils l'avaient imaginé, certainement pas la vie.

Le chat, le Général et la Corneille © Belfond

Le chat, le Général et la Corneille

Nino Haratischwili, Belfond, août 2021
Traduit par Rose Labourie
Titre original : Die Katze und der General

Le Chat, le Général et la Corneille débute par une nuit de décembre 1994, durant la première guerre de Tchétchénie. Un récit de violence, passion et culpabilité inextricablement lié à l’histoire de l’Europe contemporaine.

 Lilas rouge © Verdier

Lilas rouge

Reinhard Kaiser-Mühlecker, Verdier, mars 2021
Traduit par Olivier Le Lay
Titre original : Roter Flieder

Ferdinand Goldberger, chef de section du parti nazi, a dû fuir son village d'origine, mais ses crimes pèseront sur sa descendance. Au moment où la lignée semble devoir s'éteindre, voici que surgit un ultime héritier, né à l'insu de tous, éduqué au loin. Comme son grand-père et son arrière-grand-père, il s'appelle Ferdinand...

QualityLand © Actes Sud

QualityLand

Marc Uwe-Kling, Actes Sud, septembre 2021
Traduit par Juliette Aubert
Titre original : QualityLand

À QualityLand, les algorithmes se chargent d’optimiser tout. Pourtant, Peter Chômeur est taraudé par l’impression que quelque chose cloche dans sa vie. Pourquoi les machines sont-elles de plus en plus humaines et les humains, de plus en plus mécaniques ?

Le Grand Rire des hommes assis au bord du monde © Seuil

Le Grand Rire des hommes assis au bord du monde

Philipp Weiss, Seuil, août 2021
Traduit par Olivier Mannoni
Titre original : Am Weltenrand sitzen die Menschen und lachen

À travers cinq histoires personnelles, toutes liées les unes aux autres, ce roman exceptionnel raconte l’évolution de l’humanité jusqu’à l’ère de l’anthropocène. Loin de céder au pessimisme, ces cinq récits transmettent une énergie et un appétit de vivre sans égal.

Le père. Un règlement de compte © Plein Jour

Le père. Un règlement de comptes

Niklas Frank, Plein Jour, octobre 2021
Traduit par Corinna Gepner
Titre original : Der Vater. Eine Abrechnung

Dans son ouvrage, le journaliste allemand Niklas Frank s’adresse de façon violente à son père, Hans Frank, homme politique national-socialiste. En creux, il s'agit aussi du portrait d'une enfance abusée, contrainte de participer à son insu à une entreprise d'anéantissement de l'être humain.

Monsieur Faustini part en voyage © Verdier

Monsieur Faustini part en voyage

Wolfgang Hermann, Verdier, août 2021
Traduit par Olivier Le Lay
Titre original : Herr Faustini verreist

Monsieur Faustini vit seul dans un petit village près de la frontière suisse. Il passe beaucoup de temps dans les transports publics. Lorsque sa sœur, qui vit dans le sud, l'invite pour son anniversaire, il se lance dans un voyage qui l'éloigne de sa vie habituelle. Un petit chef-d’œuvre d’humour et de fantaisie.


Pour aller plus loin

Traductions littérature

Vous trouvez ici une liste des traductions de l'allemand parues récemment sur le
marché français ainsi que des traductions à paraître dans les mois à venir.

Onleihe - PC et ordinateur portable Illustration: Maria Tran Larsen © Goethe-Institut

« Onleihe »

Le Goethe-Institut en France vous propose une bibliothèque virtuelle, « Onleihe ». Ce service vous permet d'emprunter gratuitement des documents numériques en allemand, en les téléchargeant sur votre ordinateur ou votre appareil mobile.

Visual Vidéolitté © Goethe-Institut/Cloé Gantier & Julien Stecken

Vidéolitté

Vidéolitté, c’est la rencontre virtuelle et participative des Instituts Goethe en France. Entretiens, débats et chroniques avec des auteur·e·s et journalistes pour suivre l'actualité littéraire en Allemagne.
 

Visual Audiolitté © Goethe-Institut/Cloé Gantier & Julien Stecken

Audiolitté

Vous n’avez pas pu assister à un de nos débats ou rencontres littéraires ? Réécoutez-le grâce à notre podcast Audiolitté !

Rosinenpicker © Goethe-Institut / Illustration : Tobias Schrank

Lire et écouter

Le blog « Rosinenpicker » présente une sélection de  romans, d'ouvrages de non-fiction, de romans graphiques, de récits, de livres audio et de CD de musique, choisis parmi la richesse des nouvelles publications en langue allemande. Chaque semaine une nouvelle recommandation, chaque semaine la chance de découvrir des textes, des images et des voix remarquables.


Contact

Vous avez des questions ou des suggestions concernant cette offre ? N'hésitez pas à nous contacter ! Aurelie.Marquer@goethe.de