Le philosophe de l'accélération Hartmut Rosa
Accélération et arrêt frénétique

Hartmut Rosa à Marseille
© Creative Commons / Opéra Mundi

Plus vite, plus loin, plus rapide – c'est surtout au cours de la dernière décennie que cette tendance a déterminé notre vie quotidienne et notre travail ad absurdum, ce principe est censé nous satisfaire et nous donner une qualité de vie maximale. L’envie de savourer pleinement chaque seconde est omniprésente. En même temps, nous sommes toujours à la recherche de plus de temps et de son utilisation optimale, sans référence à l’ici et maintenant. Des crises telles que la pandémie de Covid-19 démontrent clairement la nécessité d’une décélération dans notre société accélérée. Des concepts tels que Hartmut Rosa les développe, nous permettent de nous poser de nouvelles questions et de nouveaux modes de pensée.
 

En tant que pionnier dans son domaine, les travaux du sociologue et philosophe Hartmut Rosa sont publiés dans le monde entier. De Tokyo à Dubaï en passant par New York, ses conférences sont actuellement suivies virtuellement par de nombreuses personnes à travers le monde.
Il alerte en raison de l’accélération et la désynchronisation de nos modes de comportement, de travail et de nos vies modernes. Avec 30 élèves du Lycée Saint-Charles de Marseille, il a exploré cinq concepts de son approche théorique critique dans un atelier hybride. Sa conférence a eu lieu ensuite dans le cadre de la série "Prenons le temps n°2" du cycle de conférences "Opera Mundi", en coopération avec les bibliothèques municipales de Marseille, le Consulat général d'Allemagne et le Goethe-Institut de Marseille.

La vidéo de la conférence est disponible en ligne.

Trois notions : Accélération - décélération - arrêt frénétique

 

Nous ne devrions pas nous demander comment nous adapter à la grande vitesse, mais plutôt quelle vitesse est réellement bonne pour nous, les humains.

Hartmut Rosa

Hartmut Rosa compare notre société accélérée et la vie de notre époque moderne à un escalator en constante descente. Alors que nous essayons de monter le plus vite possible dans la direction opposée, il accélère de plus en plus, de sorte que notre rythme de vie s'accélère. Mais en fin de compte nous restons au même endroit - l'arrêt frénétique.
Lors de l'atelier scolaire à Marseille, le sociologue illustre les approches complexes pour la jeune génération par des exemples concrets, des images sensorielles et des comparaisons. Hartmut Rosa rend le concept d'"arrêt frénétique" particulièrement accessible à travers l'exemple du smartphone. Une merveille technologique qui met le monde à notre disposition dans nos mains. Avec notre seul pouce, nous pouvons lire des livres, écouter de la musique, rechercher des informations dans le monde entier. D'une part, les progrès technologiques accélèrent chaque transfert d'information et rendent le monde accessible à une vitesse incroyable. D'autre part, nous sommes dans une impasse physique, car nous n'avons fait aucun pas dans le temps, n'avons ouvert aucune porte, n'avons pénétré dans aucun lieu nouveau.

Résonance Hartmut Rosa
© La Découverte
Sociologue et philosophe allemand, Hartmut Rosa enseigne à l’université Friedrich-Schiller d’Iéna. Dans la lignée de l’École de Francfort et du philosophe Axel Honneth, il développe une réflexion particulièrement stimulante pour repenser notre relation au monde.
Son analyse critique des mécanismes temporels et culturels de notre modernité met en relief l’accélération sociale et les phénomènes d’aliénation de nos sociétés. Il plaide pour une société fixant des limites à un monde aujourd’hui toujours plus disponible, nous privant paradoxalement de toute résonance avec lui.

Séléction de publications : Accélération : une critique sociale du temps, La Découverte, 2010 ; Aliénation et accélération : vers une théorie critique de la modernité tardive, La Découverte, 2012 ; Résonance : une sociologie de la relation au monde, La Découverte, 2018 ; Remède à l’accélération, Philosophie magazine, 2018 ; Rendre le monde indisponible, La Découverte, 2020.