Visite à domicile
Alina Bronsky

« Bizarre : à croire que pour me sentir à l’aise dans l’espace privé de parfaits inconnus, il me faut aussi y être linguistiquement étrangère. »
Alina Bronsky, Hausbesuch

Alina Bronsky
Alina Bronsky | © Bettina Fürst-Fastré
Alina Bronsky, née en 1978 à Jekaterinburg, vit en Allemagne depuis les années 90. Son premier roman Scherbenpark publié en 2008 est devenu un bestseller. Il a été porté à l’écran par la réalisatrice allemande Bettina Blümer, a été mis en scène pour le théâtre et a reçu plusieurs prix.
Ont suivi d’autres romans : Die schärfsten Gerichte der tatarischen Küche en 2010 (paru en 2012 en France, Cuisine tatare et descendance), Nenn mich einfach Superheld en 2013 (Appelle-moi simplement Super héros) et en 2015, Baba Dunjas letzte Liebe (Le dernier amour de Baba Dunja). Ce dernier livre, comme beaucoup d’autres, est fortement empreint d’influence est-européenne. Baba Dunjas letzte Liebe raconte la vie d’une femme qui décide de prendre sa vie en mains et de retourner dans son village natal non loin de Tchernobyl.

Les livres d’Alina Bronsky ont été publiés dans une quinzaine de pays et traduits dans de nombreuses langues. Cuisine tatare et descendance et Baba Dunjas letzte Liebe ont été nominés pour le Prix du Livre allemand 2010.

Petits mots

Quel moment de vos « visites à domicile » restera le plus marquant dans vos souvenirs ?  
« Il y en a beaucoup. Le plus excitant pour moi a été de savoir si le grand four de la « maison de quartier » pouvait être réglé à la bonne température et si la tarte flambée, réalisé selon mes instructions, serait vraiment bien cuit.»  
  Alina Bronsky