Visite à domicile
Jordi Puntí

« J’allais quelque part, à la recherche d’une histoire, et en même temps je restais tranquille, à regarder le paysage. »
Jordi Puntí, Hausbesuch

Jordi Puntí
Jordi Puntí | © Stefanie Kremser
Jordi Punti, né en 1967, vit à Barcelone. Il est écrivain, journaliste et traducteur. Il a d’abord publié des histoires courtes Pell d’armadillo (1998) (parues en France en 2008, Peau de tatou) et Animals tristos (paru en 2007 en Allemagne Erhöhte Temperatur et en France Animals tristos) avant de publier en 2010 son premier roman Maletes perdudes (paru en 2013 en Allemagne Die irren Fahrten des Gabriel Delacruz et en France Bagages perdus). Ce roman fut traduit en seize langues et plusieurs fois distingué, entre autre par le Prix de la Critique de la littérature catalane et par le Prix Lletra d’Or. En 2011, il a publié Els castellans. Le volume contient de nombreux articles sur les rapports entre enfants catalans et immigrants arrivés au début des années 70 dans une ville industrielle de Catalogne.

Petits Mots

Quelle impression avez-vous gardé de vos visites et du projet ?  
« Chacun a une histoire à raconter ou même plus d’une. Lorsque l’on parle avec un étranger, on trouve facilement ses mots peut-être parce qu’il n’y a pas le poids du passé. C’est ce que j’aime dans les visites. En rencontrant de nouvelles personnes, en leur rendant visite chez elles et en passant du temps avec elles, il y a des histoires de vie qui ressurgissent, fraîches et nouvelles, amenant toujours de l’inattendu, parfois des surprises. Nous sommes faits d’histoires et nous avons le besoin de les raconter à d’autres ».  
  Jordi Puntí