Soirée Printemps des Poètes

Photo (détail) : © Dirk Skiba

Dans le cadre de l’édition 2018 du Printemps des Poètes autour du thème « l’Ardeur », et de Versopolis, unique plateforme littéraire européenne consacrée à la découverte de poètes européens, le Goethe-Institut accueille quatre poètes : l’Allemande Odile Kennel, le Germano-Américain Paul-Henri Campbell, la Croate Ana Brnardić et l’Espagnole Yolanda Castaño.

La soirée croisera temps de lecture en langue originale et traductions. Des publications françaises des recueils, réalisées dans le cadre de Versopolis, seront offertes au public durant la rencontre.


Odile Kennel (Allemagne)
Née en 1967 dans une famille franco-allemande, bilingue, elle vit à Berlin. Elle est poète, romancière et traductrice de poésie contemporaine et de livres pour la jeunesse (du français, portugais, espagnol, anglais vers l’allemand). Elle a réalisé de nombreuses traductions de poèmes pour des revues et festivals littéraires. Son deuxième recueil de poèmes paraîtra en 2018.
 
Paul-Henri Campbell (Allemagne/États-Unis)

Auteur d'expression allemande et d'expression anglaise, Paul-Henri Campbell (1982, États-Unis) a publié quatre recueils de poèmes, un recueil de nouvelles et un livre audio consacré au Pape Benoît XVI. En parallèle, il écrit des chroniques littéraires et se consacre à la traduction. Il a, en effet, traduit plusieurs anthologies poétiques de l'allemand vers l'anglais.
 
Ana Brnardić (Croatie)
Ana Brnardić est née en 1980 à Zagreb. Elle est l’auteur de quatre recueils de poèmes. Sa poésie est traduite en quatorze langues. Ana Brnardić se consacre, elle-même, à la traduction ; elle promeut dans son pays, en collaboration avec Adrian Oproiu, des poètes roumains modernes et contemporains. Actuellement, elle est secrétaire générale de la Société des écrivains croates.
 
Yolanda Castaño (Espagne)
Yolanda Castaño, née en 1977, est poète, traductrice, critique et organisatrice d'événements littéraires. Elle est l'auteur de six recueils de poèmes et de cinq livres pour la jeunesse. Sa poésie, qui est traduite en vingt-sept langues, s'est vu accorder de nombreux prix. Depuis 2010, Yolanda Castaño est directrice du Festival international PontePoética (Pontevedra) et, depuis 2012, d'un atelier international de traduction à San Simon.