Les Recommandations de Nuremberg
Concepts adaptés à l’apprentissage précoce des langues étrangères chez les enfants

L’offre linguistique à destination des jeunes enfants devrait les sensibiliser à la langue-cible et les inviter à communiquer dans la nouvelle langue encore étrangère. Si les conditions institutionnelles sont réunies, une offre linguistique limitée et plus intensive garantira plus de succès qu’une offre extensive. 

Au début, les enfants préfèrent des mots et des phrases issus de leur environnement et dont ils connaissent la signification dans leur langue maternelle. Dans leur premier contact précoce avec la langue étrangère, ils ne comprendront pas encore les structures grammaticales, mais ils les reprendront d’abord comme une structure ou une tournure figées [1].

C’est pourquoi il faut intégrer à l’offre de langues étrangères des contenus adaptés à l’âge et aux intérêts individuels. Plus l’enfant est jeune, plus le lien émotionnel à l’objet d’apprentissage et l’identification à l’enseignant sont importants. Si un enfant se sent bien dans son environnement d’apprentissage et s’il est libéré de la peur et de la pression, il participera de plus en plus activement à l’apprentissage, conformément à sa curiosité enfantine. 

Selon ce principe, toutes les offres pédagogiques tournées vers l’action font sens quand elles transmettent des contenus ludiques, autorisent les expérimentations, invitent au mouvement et la créativité, bref : tant qu’elles offrent à l’enfant des possibilités d’épanouissement.
 

Recommandations :

  • Les offres pédagogiques de langues étrangères devraient adapter leurs buts, leurs contenus et leurs méthodes aux expériences et aux présupposés du groupe d’apprentissage.
  • La conception du cours devrait tenir compte des conditions préalables, des possibilités et des besoins de chaque enfant.
  • L’offre pédagogique linguistique devrait se rattacher au savoir général des enfants et élargir aussi leurs compétences dans des domaines extra-linguistiques en les confrontant à des thèmes importants et pertinents pour eux.


Sources
[1] „On observe cependant que les enfants s’efforcent de « réduire et de structurer la complexité de leur environnement par des analyses », pour « fabriquer de véritables rapports entre les éléments identifiés ». Voir Röber (2008)

Informations complémentaires