Créer du lien au-delà des frontières à travers le sport

Fußballturnier 23
© Goethe-Institut

À la suite du projet « Pas pour les filles ? Pas pour les garçons ? Coup d’envoi contre les préjugés dans le sport », qui a été lancé à l’occasion de la Coupe du monde féminine de football 2019 et a rencontré un grand succès, le Goethe-Institut en France a organisé une journée de tournoi de futsal mixte (filles et garçons) avec des équipes franco-allemandes. Il a eu lieu le mercredi 20 novembre 2019 au gymnase du lycée Hans-Furler-Gymnasium à Oberkirch.

Ensemble et non les un.e.s contre les autres ! Avec ce tournoi, le Goethe-Institut en France a réuni des filles et des garçons de France et d’Allemagne au-delà des frontières et dans des équipes mixtes. Au programme : du sport mais aussi un échange sur le thème général de l’égalité des sexes, et les notions plus spécifiques de justice, respect, différences et points communs entre filles et garçons ainsi que les particularités sociales et culturelles. Ainsi, non seulement des Français.e.s et des Allemand.e.s, mais aussi des filles et des garçons ont joué dans la même équipe. Le fair-play, les rencontres et l’échange interculturel ont été mis en avant pendant cette rencontre réunissant une soixantaine d’élèves (4e et 3e) du Collège de Kochersberg (Truchtersheim), du Collège Rouget de Lisle (Schiltigheim), du Hans-Furler-Gymnasium (Oberkirch) et du Bunsen-Gymnasium (Heidelberg).
 



Avant l’échauffement avec les profs d’EPS Jean Kronberger (Collège de Kochersberg) et Nicolas Neff (Hans-Furler-Gymnasium), tou.te.s les élèves étaient invité.e.s à faire connaissance et à surmonter les difficultés du premier contact de manière ludique lors d’une animation interculturelle sous la houlette d’Ann-Kathrin Meiertoberend (Mobiklasse.de), Léa Cadapeaud et Noémie Lechat (FranceMobil). Les élèves qui n’ont pas joué sur le terrain ont mis l’ambiance dans les tribunes. Un repas commun à la cantine du Hans-Furler-Gymnasium a été l’occasion pour les joueurs et joueuses de continuer à faire vivre l’esprit d’équipe et de le partager avec leurs camarades de classe resté.e.s dans le public.
 
  • Fußballturnier 23 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 8 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 9 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 10 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 11 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 12 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 13 © Goethe-Institut
  •  Fußballturnier 14 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 15 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 16 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 17 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 18 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 19 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 20 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 21 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 22 © Goethe-Institut
Un échange avec des professionnel.le.s du foot a donné aux élèves l’occasion de mieux connaître cet univers sportif et d’apprendre plus sur les différents métiers lié à ce domaine. Ils ont pu découvrir le quotidien d’un jeune espoir ainsi que les avantages que la maîtrise de la langue du partenaire peut représenter dans ce métier.

Les gagant·e·s
  • Fußballturnier 1 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 2 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 3 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 4 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 5 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 6 © Goethe-Institut
  • Fußballturnier 7 © Goethe-Institut

L’idée d’un tournoi mixte (filles et garçons) avec des équipes binationales a été développée par des élèves du Collège Rouget de Lisle (Schiltigheim) dans le cadre du concours « Pas pour les filles? Pas pour les garçons ? Coup d’envoi contre les préjugés dans le sport ». Les 14 élèves ont obtenu le prix spécial pour leur affiche intitulée "Wollen wir alle zusammen spielen?"/ "Et si on jouait tous ensemble ?“. À cette occasion, le Goethe-Institut de Paris souhaite tout particulièrement remercier les 14 esprits créatifs qui, par leur belle contribution, ont donné le coup d’envoi de la mise en place de ce tournoi exceptionnel. Un grand merci également au Hans-Furler-Gymnasium pour leur accueil et leur aide précieuse dans l’organisation de ce tournoi. 
 

Ce tournoi de futsal qui dépasse les frontières met en évidence la signification particulière de ce type de tournois pour l’égalité des sexes et le vivre ensemble en Europe. Il poursuit un objectif de promotion de la tolérance et de l’ouverture et de développement de contacts et d’amitiés au-delà des frontières.