Concours Concours d'affiches COP21

Cop21
© Goethe-Institut Paris

À l’occasion de la 21e conférence des Nations unies sur le climat à Paris, la COP21, le Goethe-Institut Paris en coopération avec ses partenaires franco-allemands du domaine de l’éducation et de l’environnement, a organisé un concours d’affiches pour des apprenants de l’allemand en France à l’automne 2015.

Cette initiative visait à inciter des élèves des collèges et lycées à se pencher sur les objectifs, les acteurs et l’arrière-plan de la COP21, pour ensuite rédiger leur message aux membres de la COP21. Ce sont en tout 30 établissements scolaires et plus de 500 jeunes qui ont ainsi participé au concours.

Sur 46 affiches soumises, le jury en a sélectionné 20 qui ont été exposées en décembre 2015 durant la conférence climatique dans le bureau de la délégation allemande, ainsi que dans le pavillon allemand de la COP21 avant d’être présentées au Goethe-Institut de Paris.

Les affiches illustrent les contenus souvent multidisciplinaires qu’ont choisis les participants en réponse à la question centrale : « Imaginez que vous ayez la possibilité de rencontrer les chefs de gouvernement de la COP21 : quel message leur transmettriez-vous pour la conférence ? »

Les 20 affiches lauréates ainsi que deux affiches introductives (format A1, plastifiées, dotées d’une suspension) peuvent être empruntées à partir de mars 2016 au Goethe-Institut de Paris.

  • En annexe vous trouverez du matériel didactique sur l’exposition des affiches permettant différentes approches méthodiques et une analyse approfondie du thème du « climat ». On peut répartir le matériel pédagogique sur plusieurs modules. Un modul est disponible pour visiter l’exposition de manière (quasi) autonome.
Une version imprimée du matériel didactique est jointe aux affiches. Elle peut également être téléchargée comme fichier pdf ici.
  Les 20 affiches gagnantes (collège et lycée) sont à découvrir dans la galerie d’images.
Concours d'affiches COP21_Collège Notre Dame de Sion, Evry Galérie affiches gagnantes © Goethe-Institut Paris

Le concours était placé sous le haut patronage du ministre de l’Éducation Nationale et de l’ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne.