Cinéma Geburtstagsfilme

une image abstraite en noir, blanc et gris Photo : © Lichtspiel Schwarz-Weiss-Grau / Light Cone

Ven, 05.04.2019

L’Hybride

18 rue Gosselet

59000 Lille

Pour fêter les 20 ans de leur coopération, les Rencontres Audiovisuelles et le Goethe-Institut de Lille vous invitent à une soirée anniversaire avec un cocktail pétillant inspiré de l’avant-garde cinématographique des années vingt, faisant simultanément écho au 100ème anniversaire de l’école d’art BAUHAUS à Weimar.

Les images animées abstraites, réalistes et surréalistes sont accompagnées en live par
Günter Buchwald au violon et au piano. Chef d'orchestre, violoniste, pianiste et compositeur, il a largement contribué à la renaissance du film muet et des ciné-concerts. En 1985, il fonda l'ensemble Silent Movie Music Company de Fribourg en Allemagne et il est fréquemment invité à des festivals de cinéma internationaux. Son répertoire extraordinairement riche, s'étend des grands classiques du cinéma muet à des programmes exceptionnels et originaux.

   
Au ProgrammE :
Das Wunder Réalisation : Walter Ruttmann, 1922, 3 min, sonore, couleur
Il faut de la magie pour que deux belligérants en rouge et en vert se transforment en un jeu harmonieux de formes et de couleurs.
Berliner Stilleben Réalisation : László Moholy-Nagy, 1931, 9 min, muet, noir et blanc
La photographie et le montage du film d’un des artistes enseignants majeurs du Bauhaus de Weimar, Lászlo Moholy-Nagy, nous fait plonger dans la vie quotidienne du Berlin entre les deux guerres, dans ses rues, ses arrières cours et dévoile un spectacle imprégné du climat social et économique de l’époque.
 
Pour vos beaux yeux
 
Réalisation : Henri Storck, 1929, 7 min, muet, noir et blanc
S’inscrivant dans une mouvance surréaliste, Henri Storck et le peintre Félixe Labisse ont imaginé une histoire d’un homme qui trouve un œil dans un parc. Très vite, cette trouvaille devient une obsession dont il voudrait se débarrasser.
Kipho
 
Réalisation : Guido Seeber, 1925, 6 min, muet, noir et blanc
En 1925, à l’occasion de l’exposition KIPHO à Berlin, le chef opérateur Guido Seeber crée un „film publicitaire absolu“, qui est un hommage au cinéma et à la photographie.
Marseille Vieux Port
 
Réalisation : László Moholy-Nagy, 1929, 9 min, muet, noir et blanc
La vie à Marseille en 1929 en fragments. Scènes de rue, sur les places et autour du Vieux Port de Marseille où la vie se bouscule, s’arrête et reprend. Une perception résolument photographique et humaine de la ville et de son rythme.
Vormittagsspuk
 
Réalisation : Hans Richter, 1928, 7 min. sonore, noir et blanc
Les chapeaux, les nœuds papillon, les poteaux de réverbères, les tuyaux d'incendie, les révolvers… Les objets se rebellent et prennent joyeusement possession de l’image.
Ein Lichtspiel schwarz-weiss-grau Réalisation : László Moholy-Nagy, 1930, 6 min, muet, noir et blanc, avec musique
Un jeu de superpositions d’objets métalliques et d’ombres dans l’espace ou une ode à la lumière.
Inflation .Réalisation : Hans Richter, 1928, 3 min, sonore, noir et blanc
Une danse macabre de chiffres en reflet de l’ordre économique ou « un contrepoint du peuple en déclin et des zéros qui augmentent. »
Der Sieger Réalisation : Walter Ruttmann, 1921, 3 min, sonore, couleur
La publicité s’introduit dans l’avant-garde cinématographique. Au risque de pneus éclatés…ou le contraire !
 
Großstadtzigeuner Réalisation : László Moholy-Nagy, 1932, 11 min, muet, noir et blanc
Lászlo Moholy-Nagy saisit des instants de la vie tumultueuse, rude et joyeuse de l’univers tzigane dans la banlieue berlinoise.
 
Et, en guise de générique des GEBURTSTAGSFILME, 
… DER GEBURTSTAGSKUCHEN !
 

Retour