Lecture / Débat Paula Modersohn-Becker et Rainer Maria Rilke

Paula Modersohn-Becker: Portrait Rainer Maria Rilke, 1906, et Autoportrait aux camélias, 1907, Musée Wolfgang Essen © Paula-Modersohn-Becker-Stiftung (Portrait Rainer Maria Rilke) et Essen, Museum Folkwang (Autoportrait à la branche de camélia)

Lu, 20.06.2016

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

Dans le cadre de l’exposition « Paula Modersohn-Becker : L’intensité d’un regard » du 8 avril au 21 août 2016 au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris


Intervenants :
  • Rainer Stamm, directeur du musée national d’art et d’histoire de l’art Oldenbourg
  • Karine Winkelvoss, maître de conférences à l'Université de Rouen
  • Lecture de poèmes par le comédien Nicolas Marchand
La peintre Paula Modersohn-Becker et le poète Rainer Maria Rilke firent connaissance en 1898 dans la communauté d’artistes de Worpswede. Ils nouèrent une amitié intense.

Rilke dédia plusieurs poèmes à Modersohn-Becker et en 1903, il la mit en contact avec Auguste Rodin.

Mais ce n’est que peu avant la mort de la peintre qu’il s’aperçut de la véritable signification artistique de cette dernière.


 

Retour