Résidence Ulrike Julika Betz

Ulrike Julika Betz © Ulrike Julika Betz

Sa, 15.04.2017 -
Ven, 28.04.2017

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

Traductrice en résidence

Ulrike Julika Betz est la toute première à bénéficier à Paris du fonds de mobilité Elmar Tophoven. Elle a étudié la littérature française et italienne ainsi que l’allemand langue étrangère à Munich et Paris avant de se spécialiser au Centre d’études de la traduction (Zentrum fur Translationswissenschaft) à l’Université de Vienne.

Parallèlement à son activité d’enseignement, elle travaillé comme lectrice pour des maisons d’édition telles Wagenbach, btb, C. Bertelsmann, Piper et Blanvalet. Elle a également réalisé les sous titrages de films italiens et français. Traductrice dans le domaine des sciences humaines, elle s’est spécialisée dans des textes de théorie de la littérature ainsi que dans l’histoire de la Shoah.
 
Dans le cadre de sa résidence à Paris, Ulrike Julika Betz œuvre à la traduction du recueil de Jean Cayrol Alerte aux ombres (Editions du Seuil, 1997), un choix de poèmes qu’il a écrits entre février 1944 et avril 1945 au camp de concentration de Mauthauen-Gusen I. Elle travaille en outre à la traduction de l’ouvrage de Michael Pollak L’Expérience concentrationnaire: Essai sur le maintien de l'identité sociale (Éditions Métailié, 1990).
 
En coopération avec la fondation Robert Bosch, le Deutscher Übersetzerfonds et la Fondation Maison des Sciences de l'Homme
 

 

Retour