Exposition Beatrice Minda

Dawei - une ancienne maison de Birmanie © Beatrice Minda

Ven, 16.06.2017 -
Di, 03.09.2017

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

Dark Whispers

Vernissage le vendredi 16 juin à 19h en présence de l'artiste

Dans ses travaux, l’artiste et photographe Beatrice Minda porte son regard sur des intérieurs privés pris dans le contexte d’événements historiques. Il émane une charge politique de ces lieux comme en témoignent les clichés réalisés lors de ses voyages en Roumanie ou en Iran.

La série Dark Whispers est consacrée aux maisons les plus anciennes et toujours habitées de la Birmanie (Myanmar) qui continuent de respirer le passé colonial. Si on ne trouve que peu d’éléments d’une vie actuelle, les intérieurs sont imprégnés de multiples traces des temps révolus.

Jadis maisons de maître majestueuses, si elles ont « survécu » aux bouleversements du colonialisme, à l’indépendance, à de nombreux conflits ethniques armés ainsi qu’à la brutalité de la dictature militaire, c’est en raison de leur emplacement à la périphérie.

Comme ces demeures ont été « oubliées » par les troubles sociaux et politiques, elles « respirent » l’Histoire. Elles témoignent d’une richesse passée, d’adaptation et de soumission et deviennent la toile de fond des vies qui s’y jouent dans l’imagination.

Beatrice Minda est diplômée d’arts plastiques (1997) à l’Université des Beaux-Arts de Berlin. Ses travaux photographiques sont présentés dans de très nombreuses expositions et dans des ouvrages, notamment Innenwelt. Fotografien aus Rumänien und aus dem Exil (2007) et Iran. Interrupted (2014).

Retour