Rencontre littéraire Esther Kinsky

Photo d'Esther Kinsky photo (détail) © Matthes und Seitz Berlin

Jeu, 13.09.2018

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

Penser en langues

En présence de l’auteure et de son traducteur Olivier Le Lay

Modération : Franziska Humphreys

Esther Kinsky, traductrice et écrivaine, arpente dans ses textes des régions langagières qui s’ouvrent au fil des transcriptions et croisements entre un original et sa traduction. En dialogue avec son traducteur Olivier Le Lay, la discussion portera sur une pensée en plusieurs langues qui relève d’une expérience spécifique du langage. Il s’agit de la soirée de clôture des rencontres  « Penser en langues – In Sprachen denken ».

Esther Kinsky est une écrivaine allemande et traductrice du polonais, du russe et de l’anglais. Son troisième roman, Am Fluss, a obtenu le prix Franz Hessel 2014. Hain: Geländeroman, paru en 2018, a quant à lui été couronné par le Prix de la Foire du livre de Leipzig.

Le traducteur Olivier Le Lay a obtenu le Prix Nerval SGDL en 2015. Il a traduit Am Fluss d’Esther Kinsky (La rivière, Gallimard, 2017) et sa traduction de Hain: Geländeroman paraîtra en 2019 chez Grasset. Il est aussi le traducteur de Peter Handke, Elfriede Jelinek ou encore Alfred Döblin.

Franziska Humphreys est maître de conférences en allemand à l’EHESS, lectrice d’allemand dans des établissements d’enseignement supérieur et responsable du programme de traduction franco-allemand de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme. Elle organise les rencontres Penser en langues – In Sprachen denken.
 
En coopération avec la fondation Maison des Sciences de l’Homme, la fondation Robert Bosch et le DAAD (Office allemand d'échanges universitaires)

Retour