Cinéma Adam et Evelyn

Scène du film. L'idylle rurale de la RDA : Evelyn (Anne Kanis) et Adam (Florian Teichtmeister) Photo (détail) : © Alexander Schaak

Sa, 23.11.2019

Cinéma L'Arlequin

76, rue de Rennes
75006 Paris

Samedis du cinéma allemand

LA RDA, 30 ans après

Réalisé par Andreas Goldstein et Jakobine Motz, All. 2019, v.o.s.t.fr., 100 min., d’après le roman éponyme d’Ingo Schulze
Projection suivie d’un entretien avec Jakobine Motz
 
Été 1989. Tailleur passionné par son métier, Adam n’a pas besoin de beaucoup pour être heureux : sa vieille maison dans un jardin idyllique de la province est-allemande – et Evelyn. Le jour où Evelyn s'en va après avoir surpris Adam à flirter, celui-ci part à sa poursuite. Il la suit jusqu’en Hongrie et parvient à se rapprocher d’elle. Quand on annonce à la radio que la Hongrie ouvre sa frontière, Evelyn veut partir à l’Ouest. Adam se sent bien à l’Est mais il doit maintenant se décider entre Evelyn et sa chère patrie. L’endroit où l’on vit est-il vraiment sans importance ?

Andreas Goldstein est né à Berlin-Est en 1964. Il a étudié les sciences culturelles et le théâtre à Berlin, puis la mise en scène à l’Université du film de Babelsberg. En 1999, il fait ses débuts en tant que réalisateur avec le documentaire Die Erklärung des ersten Kapitel Luce. Au Festival international du film de Venise en 2018, Andreas Goldstein présente son premier long métrage en tant que réalisateur dans la section "Settimana della Critica" (Semaine de la critique): il s'agit de la tragicomédie Adam et Evelyn qui se déroule en RDA en 1989.

Jakobine Motz, née en 1967 à Königs Wusterhausen, a étudié la caméra à l'Académie du cinéma de Babelsberg de 1988 à 1994. Plus tard, elle a perfectionné son art lors d'un cursus post-universitaire de deux ans à l'American Film Institute à Los Angeles. Elle a travaillé avec Andreas Goldstein sur le scénario d’Adam et Evelyn et s'est occupée de la caméra et du montage.


 

Retour