Einav Yarden

Einav Yarden
Einav Yarden | © Pilvax

Saison Blüthner - Piano Mon Amour

La pianiste Einav Yarden est louée pour son « ...imagination et son jeu exceptionnellement vif...sens de l'immense majesté, tempéré par la douceur et la grâce tranquille » (The Washington Post, USA), et « sa brillante capacité de ravissement […] et son humour vrai » (Tagesspiegel, Allemagne).
 

 

Biographie

Après un premier disque intitulé Oscillations, qui combinait des œuvres de Beethoven et Stravinsky et qui avait reçu de nombreuses éloges internationales, Einav Yarden sort en 2016 un nouveau disque consacré aux sonates de Haydn (Challenge Classics). Celui-ci reçoit le prix trimestriel de la critique allemande du disque (Preis der deutsche Schallplattenkritik) et est sélectionné en tant que CD du mois par le site Piano News. En 2018, la pianiste a sorti son troisième disque (Challenge Classics) consacré aux œuvres pour piano solo de Robert Schumann. Le CD est acclamé dans le monde entier.
En 2005, Einav Yarden termine quatre ans d’études approfondies avec le pianiste renommé Leon Fleisher au Conservatoire Peabody à l’Université Johns Hopkins, où elle obtint une maîtrise en musique et un diplôme supérieur d’exécution musicale. Avant cela, elle reçu un Bachelor en musique avec la plus haute mention de l’Académie Rubin de Musique à l’Université de Tel Aviv, où elle étudia avec le Professeur Emanuel Krasovsky et avant lui avec Hadassa Gonen. Elle a aussi bénéficié de l’enseignement pianistique de l’éminent pianiste géorgien Elisso Virsaladze, de Richard Goode et du Professeur Zvi Meniker (sur des pianofortes d’époque, une passion qu’elle continue à cultiver aujourd’hui).

Einav Yarden a gagné le 3e prix au Concours International de Piano Beethoven à Bonn en 2009, a été lauréate au Concours International de Piano du Minnesota en 2006 et finaliste au Concours International de Piano Honens en 2003. Elle a en outre remporté le Premier Prix en 2001 au Concours Aviv, le concours national le plus prestigieux d’Israël, décrochant le Prix Guralnik et le Prix Zilbermann pour l’exécution d’une œuvre israélienne contemporaine. Mentionnons également son Premier Prix au Concours Katz de Piano ainsi que le Prix Buchman-Heyman d’excellence.

Elle s'est produite en soliste avec l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre symphonique de la radio de Berlin et le Rundfunkchor Berlin, le Minnesota Symphony, le Calgary Philharmonic, Beethoven Orchestre de Bonn, l’Orchestre philharmonique de Bucarest, le Jerusalem Symphony, l’Orchestre philharmonique de Plovdiv, Israël Symphonie Rishon Le-Zion entre autres, sous la direction de Sir Neville Marriner, Aldo Ceccato, Leon Botstein, Stefan Blunier, Horia Andreescu, Simon Halsey, Mendi Rodan et autres.
Elle participe également à des festivals comme Le Festival de Piano de la Ruhr (Allemagne), le Festival de Ravinia (USA), le Festival international de musique de chambre de Jérusalem (Israël), La Roque d'Anthéron International Festival de Piano, le Festival de Menton, le Festival des Flâneries Musicales de Reims (France), le Verbier Festival (Suisse), le Festival de musique de chambre Upper-Galilee (Israël) et autres.
Passionnée de musique de chambre, elle se consacre régulièrement à des collaborations avec d’autres musiciens et elle intègre avec enthousiasme un répertoire atypique à ses programmes.
Elle a enseigné la musique de chambre de 2016 à 2018 à l'Université de musique de Fribourg et a été professeur suppléant de piano à temps partiel au Conservatoire de musique de l'Université de Lucerne pour le semestre d'automne 2018-19. Entre les étés 2012 et 2017, elle a été pianiste collaboratrice à l'Institut de musique Steans du Festival Ravinia aux États-Unis.             
 
 
ProgrammE
J.S. Bach : Partita n°4 en ré majeur BWV 828
J. Haydn : Fantaisie-Capriccio en ut majeur Hob. XVII : 4
R. Schumann : Fantaisie op.17