Exposition Goethe et Chateaubriand

Villa au clair de lune, 1786 - Goethe © Klassik Stiftung Weimar

Sa, 19.05.2018 -
Di, 19.08.2018

Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups

87 rue de Chateaubriand
92290 Châtenay-Malabry

Regards croisés devant les paysages

Commissariat de l’exposition : Fondation Weimarer Klassik, Hermann Mildenberger ; Maison de Chateaubriand, Bernard Degout

Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832) et François-René de Chateaubriand (1768-1848) : sans s'être rencontrés personnellement, chacun manifestait de son vivant un grand intérêt pour l’œuvre de l’autre. 

À l’occasion du 250e anniversaire de l’écrivain français, 46 dessins et aquarelles de Goethe de la Fondation Weimarer Klassik sont présentés dans l’ancienne demeure de Chateaubriand. On pourra voir également quatre dessins de l’ami et compagnon de voyage de Goethe, Johann Heinrich Wilhelm Tischbein, notamment une étude de tête du célèbre tableau « Goethe in der Campagna ».

L’exposition se prolonge ensuite dans le parc que Chateaubriand avait lui-même façonné comme un paysage littéraire. Dans le parc de la maison, quatorze descriptions de paysages de Chateaubriand font face aux dessins de Goethe.

Tous deux ont fait plusieurs voyages en Italie, en Suisse et en Bohême, et ces expériences les ont profondément marqués et inspirés. Le premier a décrit longuement ces paysages romantiques pittoresques, le second les a non seulement décrits mais aussi dessinés. On constate de nombreuses similitudes dans leur approche du paysage. Chateaubriand note « Les paysages naissent à travers le soleil » tandis que Goethe écrit : « Seule la lumière crée le paysage ».

À travers le dessin et l’écriture, cette exposition invite le visiteur à une promenade dans des paysages intensément et intimement ressentis et décrits, une sorte de voyage initiatique dans les influences et inspirations des deux auteurs. 

L'exposition « Goethe et Chateaubriand, regards croisés devant les paysages » est l’occasion de mieux connaître l’auteur allemand aux multiples talents, et de confronter les visions de deux grandes figures de la République européenne des Lettres.

Elle est sans précédent, d’abord grâce au prestigieux partenariat avec le musée national Goethe à Weimar (inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, faisant partie de la Fondation Weimarer Klassik qui reçoit près de 700 000 visiteurs par an), ensuite car les œuvres prêtées par cette fondation ont été récemment restaurées, et n’ont pas été présentées depuis de nombreuses années, ce qui donne à cette exposition un caractère inédit.

 

Retour