Concert Vittoria Quartararo

Portrait en gros plan de Vittoria Quartararo, bras croisés devant la poitrine Photo : © Tumen Dondukov

Ma, 04.06.2024

20h00 - 22h00

Goethe-Institut Paris

Keys To Canon Shifts : un concert scénique

Programme :
Johann Sebastian Bach : quatre canons de L'Art de la fugue
Robert Schumann : études en formes de canon op.56, sélection
Catalina Rueda : Coplas

Avec du texte, du mouvement, de la musique improvisée et des compositions de différentes époques (baroque, romantique et contemporaine), la musicienne Vittoria Quartararo cherche de nouvelles perspectives sur et au-delà du canon, tout en invitant le public à un échange interactif.

Paradigme, règle, critère, façon de mesurer la réalité - le terme de canon évoque plusieurs idées. En musique, il désigne une forme basée sur la polyphonie, la répétition et le chevauchement.

Pour beaucoup, le canon est l’une des toutes premières expériences de jouer ensemble et rappelle des souvenirs d’enfance, la joie de l’expérimentation ainsi que le sentiment d’appartenir à un groupe.

Casser, transgresser ou même révolutionner : l’humain est le seul être vivant capable de changer sans cesse les modèles et les règles de manière autonome. Entre la découverte des « canons de la nature » et des « canons d’une culture », nous avons toujours été à la recherche d’un espace de vie qui repousse les limites et relie différents éléments en une entité.

Ce concert scénique combine différentes voix, comme dans un labyrinthe et suggère ainsi des réflexions sur la diversité et l’énigme.

Vittoria Quartararo est boursière à la Cité internationale des arts.
Elle vit actuellement entre Paris et Cologne et poursuit sa carrière polyvalente de soliste, enseignante, pianiste collaboratrice, chercheuse artistique et créatrice de projets transdisciplinaires. En outre, elle est représentante de la Kölner Initiative Musiktheater (KIM) et de l’Initiative Freie Musik e.V. et engagée dans la politique culturelle dans le cadre du Netzwerk Freies Musiktheater.

 
Avec le soutien de la Kunststiftung NRW, en coopération avec Structures Sonores Baschet et la Cité internationale des arts

 

Retour