Résidence d'architecture Le souffle de la Joliette / Das Rauschen der Stadt

Kathrin Wildner © Kathrin Wildner

Ven, 27.07.2018 -
Di, 02.09.2018

FRAC Provence Alpes-Côte d’Azur

20, bd de Dunkerque
13002 Marseille

Résidence d'architecture de Kathrin Wildner

Depuis 2017, le Goethe-Institut de Marseille et le FRAC PACA proposent un programme de résidence d'architecture ouvert à des artistes, urbanistes et architectes besés en Allemagne. Après Erick Göngrich en 2017, l'ethnologue urbaine Kathrin Wildner a été invitée à Marseille dans le cadre du programme.

La Joliette, ancien centre économique de Marseille, connaît une période d’abandon suite au déclin de l’industrie portuaire et est actuellement marqué par des restructurations urbaines de grande ampleur. Le quartier se situe entre la mer inaccessible et les bretelles d’autoroutes, entre de scintillants bâtiments flottant neufs et des chantiers pour de nouveaux projets à grande échelle. Le plus grand quartier d’affaires du Sud de la France et le cœur économique de la métropole vont y être créés sous le slogan « le second souffle de la Joliette ». Un nouveau souffle de vie, du vent frais et des bruissements forts. Quelles couches d’idées de la ville et d’urbanisme, de vie quotidienne et de résistances peut-on trouver dans cette dense coexistence urbaine ? Quelles traces du passé et du futur ?
 
Partant du FRAC comme bâtiment et institution, Kathrin Wildner veut explorer les processus actuels de restructuration urbaine. Comme urbaniste ethnographe, elle commencera par les apparitions ordinaires. Sur place, dans la rue, elle essaie de percer à jour les façades, d’apprendre quelque chose sur l’espace social, sa matérialité, et sur les interactions et les discours. Elle veut également traquer des zones temporaires, des lieux de rencontres improbables, des transitions et des contradictions.
 
Suite à des moments de « promenadologie » et d’errance, elle s’approprie le lieu en marchant. Marcher comme pratique quotidienne, outil de recherche, instrument de production de savoir, comme arme critique. Cependant, la marche ne doit ici non pas être dirigée par le regard mais par l’ouïe, pour détecter et rassembler les qualités (et potentiels) des lieux au-delà des points de vues familiers. « Le souffle de la Joliette » Peut-on entendre le changement ? Quels sons pour les processus de transformation urbaine ? Quel est le bruissement de la ville ?

Biographie

Kathrin Wildner (Dr. phil.) fait des recherches comme ethnologue urbaine à New York, Mexico, Istanbul, Bogota et autres conglomérations urbaines. Ses axes de recherche sont des méthodes ethnographiques et pratiques artistiques de l’analyse spatiale, des théories de l’espace public et l’urbanisme transnational. Elle est impliquée dans de nombreux projets, publications et expositions internationaux.
 
Elle est membre fondateur du groupe „metroZones“. De 2014 à 2016, elle était professeure invitée au programme de master „stratégies d’espace“ à l’école supérieure des Beaux-Arts de Berlin-Weißensee. Actuellement, elle est professeure dans le domaine „culture de la métropole“ à la HafenCity Universität de Hambourg.

Dans le cadre du projet Focus Hambourg du Goethe-Institut de Marseille, à l'occasion du 60e anniversaire du jumélage entre Marseille et Hambourg.
 

Retour