Rencontre littéraire Hommage à Christa Wolf

Christa Wolf Photo : © Bundesarchiv

Lu, 27.05.2019

Goethe-Institut Paris

17 avenue d'Iéna
75116 Paris

En présence d’Alain Lance et de Nicole Bary
Modération : Pierre Deshusses

Christa T., l’héroïne de ce roman, est atteinte de leucémie. Sa mort brutale est l’occasion pour la narratrice de brosser le portrait de son amie, militante pour un monde meilleur.
Deuxième roman de l’auteure, il a d’abord été interdit en RDA, puis publié en 1969. Christa T. a valu à Christa Wolf un retentissement international. La nouvelle traduction révisée par Alain Lance et Renate Lance-Otterbein est l’occasion de rendre hommage à cette écrivaine majeure du XXe siècle, qui aurait fêté ses 90 ans cette année.

Née en 1929, Christa Wolf vit à partir de 1945 dans la zone d’occupation soviétique qui devient en 1949 la RDA. Son premier roman, Le Ciel divisé (1963), la met d’emblée au tout premier rang de la jeune littérature est-allemande. Avec ses œuvres suivantes, et notamment Christa T., 1969, Trame d’enfance, 1976, Aucun lieu. Nulle part, 1979, Cassandre, 1983, Christa Wolf est reconnue comme l’un des écrivains majeurs de cette époque. Elle reçoit de très nombreux prix, dont le Prix Büchner en 1980, et est traduite dans plus de vingt langues. Christa Wolf s’éteint le 1er décembre 2011 à Berlin.
 
Alain Lance est poète et traducteur de l'allemand. Il a reçu le prix Guillaume-Apollinaire pour Temps criblé (2001) et le prix de traduction Eugen-Helmlé (2012).
 
Nicole Bary est germaniste, traductrice, directrice de la Bibliothèque allemande aux Editions Métailié et fondatrice-directrice de l’association Les Amis du Roi des Aulnes qui chaque année publie la revue LITTERall et organise les rencontres européennes de littératures Lettres d’Europe et d’ailleurs. Nicole Bary a bien connu Christa Wolf.
 
En coopération avec les éditions Stock
 

Retour