3. Approfondissement

Il faudrait faire appel en même temps à un maximum de sens. Une séance qui s'appuie avant tout sur la mise en mouvement favorise l'ancrage de la langue étrangère dans la mémoire à long terme. Lors de l'approfondissement, il s'agit de développer l'observation, l'écoute, l'action et la parole, en tenant compte à nouveau de la dimension émotionnelle. Une langue apprise dans l'action collective (cf. approche actionnelle) a des effets très positifs. Voici quelques suggestions pour les consignes en classe.

Écouter
 

Télécharger
(Cliquez sur le bouton droit de votre souris et choisissez ‹ Enregistrer sous ... ›)
Download Symbolconsignes en classe (fichier MP4, 1,1 Mo)

 
a) Prononciation et intonation

On entraîne ces capacités en faisant répéter le texte à plusieurs reprises. On encourage les apprenants à répéter en choeur des expressions isolées ou des groupes de mots et à les accompagner par la gestuelle et la mimique. L'enseignant fait de petites pauses, se fait de plus en plus discret et donne ainsi aux enfants l'occasion de l'« aider » grâce à des exclamations appropriées (par ex. « Aua ! Verflixt ! ») Le caractère ludique de l'exercice est renforcé lorsque l'enseignant joue au chef d'orchestre et donne des indications comme « laut », « leise », « schnell », « langsam ».

L'album à raconter devrait être à disposition dans la classe, de sorte que les enfants puissent le consulter individuellement à tout moment. Peu à peu ils s'imprègnent de parties du dialogue.

b) Préparation de scènes de communication par le biais de jeux de rôle

On jouera chaque saynète. On peut alors faire intervenir la marionnette « Hans Hase ». De petits groupes s'entraînent et jouent ensuite la saynète devant la classe entière. On peut rallonger ou légèrement modifier les dialogues, comme par exemple :
  • Was machst du denn da? - Siehst du denn nicht? [Ich trage das Futter nach Hause/ Ich suche .../ Ich laufe.../ ]
  • Ich schenke euch ein bisschen Futter [ein paar Körner/eine Blume.... ]
Plus les enfants développent de nouvelles idées, mieux c'est. Ils s'approprient ainsi progressivement la langue vivante de façon expérimentale et créative. L'utilisation de croquis au tableau et de cartes-images permet une approche simple et ludique.

c) Travail en rythme et en musique

Die Ameisen

Die Ameisen

Écouter:

Die Ameisen
(fichier MP3, 03:35 Min.)

 


Télécharger (Cliquez sur le bouton droit de votre souris et choisissez 'Enregister sous ...') :

Texte et musique
(PDF, 54 ko)

Die Ameisen
(fichier MP3, 3,5 Mo)


L'enseignant explique le contenu de la chanson en français. Suivant l'âge des apprenants et  le temps dont on dispose, on fera le geste des fourmis qui grouillent à chaque fois que le mot « ants » est prononcé, ou alors on chantera une partie du refrain (seulement chez des « apprenants d'un niveau avancé »).




d) Travail créatif

Afin que se succèdent des phases de concentration et de détente et afin de consolider les acquis, on peut conseiller au choix les activités suivantes :

  • fabriquer des marionnettes à tige : Dessiner ou photocopier le lièvre et les fourmis sur une feuille de carton, découper, et attacher avec du ruban adhésif sur la tige de bois. Jouer ensuite les saynètes par petits groupes ou par deux.
  • dessiner ses scènes préférées : Dans les classes de cycle 3, l'écrit peut s'intégrer sous la forme de bulles.
  • décorer l'espace avec un affichage réalisé en classe