Exposition et table ronde Les libertés publiques dans les constitutions marocaine et allemande

Liberté d'expression © Ahmed Darwish

Jeu, 20.06.2019

Goethe-Institut Rabat

7, rue Sana'a
10 001 Rabat

La Loi fondamentale (constitution) de la République fédérale d'Allemagne fête ses 70 ans au printemps. Elle a été solennellement proclamée le 23 mai 1949. C’est en réaction aux expériences des deux guerres mondiales et à la dictature nationale-socialiste que la Loi fondamentale est devenue le fondement de la démocratie et de l’État de droit en Allemagne. Les droits fondamentaux des citoyens, notamment les libertés vis-à-vis de l’État, occupent désormais une place centrale dans la constitution.

À l’occasion de cet anniversaire, le Goethe-Institut Marokko organise une discussion consacrée aux libertés publiques à la fois dans la constitution allemande et marocaine. Il y a huit ans, la constitution du Royaume du Maroc a en effet connu de nombreuses réformes sur fond de printemps arabe et diverses libertés y ont été inscrites pour la première fois.

Participent à la discussion : S.E. Dr. Götz Schmidt-Bremme, ambassadeur de la République fédérale d'Allemagne au royaume du Maroc, Prof. Amina El Messaoudi, professeure de droit constitutionnel, Université Mohammed V, Rabat, Prof. Said Bennis, professeur de sociologie ; Université Mohammed V, Rabat et Prof. Dr. Christian Kuchler, professeur de didactique en sciences politiques, RTHW Aix-la-Chapelle.

Cette soirée sera également l’occasion d’inaugurer l’exposition « La Loi fondamentale en calligraphies », en présence de l’artiste, Ahmed Darwish, professeur de calligraphie au Caire. Ce-dernier expliquera comment il a calligraphié la version arabe de la Loi fondamentale allemande.

Dr. Susanne Baumgart, directrice du Goethe-Institut Marokko, modérera la soirée. La manifestation se déroulera en allemand et en arabe. Une traduction simultanée sera disponible.
 
S.E. Dr. Götz Schmidt-Bremme
Son Excellence l'Ambassadeur Dr Götz Schmidt-Bremme est Ambassadeur au Royaume du Maroc depuis août 2017. Il a également été Ambassadeur d'Allemagne pour le FMMD (Forum mondial sur la migration et le développement), coprésident 2017-2018.
Après des études de droit et de philosophie, il a obtenu son doctorat en droit constitutionnel en 1988 sur les droits fondamentaux. Depuis 1988, il est diplomate au ministère fédéral des Affaires étrangères à Djeddah, Lisbonne, Sao Paulo et Paris, ainsi qu'au ministère fédéral des Affaires étrangères pour le droit civil international, le droit du personnel, le droit pénal international et le droit fiscal, et comme représentant pour le secteur juridique et consulaire, y compris les questions migratoires.

Prof. Dr Amina El Messaoudi La prof. Dr Amina El Messaoudi est professeur de droit constitutionnel à l’Université Mohammed V de Rabat. En 2010, elle a été membre de la Commission consultative pour la régionalisation. En 2011, Prof. Dr Amina El Messaoudi a fait partie de la commission consultative sur la réforme constitutionnelle. En 2015, elle a participé à la commission de rédaction de la loi organique pour la création du Conseil national des langues et de la culture marocaine. En tant qu’experte constitutionnelle, elle a participé à la rédaction de la constitution Irakienne en 2005 et également au projet de constitution Yéménite en 2013 et 2014. Elle est également membre fondatrice de l'Association Marocaine de Droit Constitutionnel.

Prof. Dr Said Bennis
Le prof. Said Bennis est professeur en sciences sociales à l’Université Mohammed V de Rabat. Il est également conseiller pour les questions culturelles et identitaires à l’EUROMESCO (Euro-Mediterranean Study Commission) et membre du groupe d’experts sur la cohésion sociale dans le monde arabe. En 2006, il a soutenu une thèse de Doctorat d'Etat sur les identités linguistiques intitulée « Contact de langues et de populations au Maroc : entre idéal linguistique et idéal identitaire » ; en 2011, un livre basé sur ce travail a été publié. Depuis, Said Bennis a publié plusieurs articles scientifiques sur le paysage socio-politique marocain et a participé à des colloques sur des thèmes comme le paradigme de la diversité, les mouvements sociaux, le développement socio-économique, la liberté de la presse et la cohésion sociale dans la région Mena.

Dr Ahmed Darwish
Ahmed Sayed Hassan Darwish, né le 15.03.1954, a étudié les études arabes à l'Université Al-Azhar, Département d'histoire et civilisation. Il a travaillé comme inspecteur général de l'histoire dans les écoles azharites. Aujourd'hui, il est professeur de calligraphie aux facultés d'art de l'Université d'Helwan et d'Al-Azhar. Depuis 1973, il a participé à plusieurs expositions. Par exemple l'exposition pour l'anniversaire "Mille ans d'Al-Azhar" 1973, la célébration des 60 ans de l'atelier du Caire 2016, "Loi fondamentale de la République fédérale d'Allemagne" au Caire 2016 et Leipzig 2017, "Exposition Martin Luther" (réforme religieuse), dans l'église protestante au Caire 2016 et à Wittenberg 2017.

Prof. Dr Christian Kuchler
Depuis 2012, le prof. Dr Christian Kuchler est professeur de didactique de l’histoire, de la politique et de la religion catholique à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle. Depuis 2015, il est également président du centre de formation des enseignants et représentant du rectorat à l’Université technique de Rhénanie-Westphalie à Aix-la-Chapelle.

Après des études d’histoire et d’allemand pour devenir enseignant dans le secondaire et aux universités de Passau et Munich, il a soutenu une thèse sur le sujet « Église et cinéma. Le cinéma catholique en Bavière (1945-1965) ». De 2006 à 2009, il a enseigné dans deux lycées de Bavière. Il a travaillé comme collaborateur scientifique à la chaire de didactique de l’histoire en 2008 à l’université de Munich et de 2009 à 2012 à l’université de Ratisbonne.

Retour