Formation sur le développement d’applications mobiles

L’atelier en développement d’applications mobiles
Copyrightangabe fehlt noch

L’atelier en développement d’applications mobiles Android avec MIT App Inventor organisé par le Goethe-Institut de Dakar en collaboration avec Mjangale s’est déroulé du 1er au 3 août 2016 au Goethe-Institut.

Grâce à cet atelier, les participants se sont familiarisés avec le concept de codage informatique et le design. De plus, ils ont appris le processus de brainstorming, ainsi que l’utilisation de PowerPoint. Les participants avaient aussi la possibilité de travailler en équipe sur un projet concret et ensuite le présenter devant une audience. Par la suite, ils ont pu faire part de l’application mobile à leurs amis et parents qui ont des téléphones Android.

Le thème choisi pour la formation était l’environnement. Les participants ont été sollicités pour faire du brainstorming et développer une application mobile sur le thème ciblé. Pour les assister, deux conférenciers ont été invités : Adja Sy (Conservatrice, Agronome Environnementaliste à la Direction des Parcs Nationaux du Sénégal) et Pape Diop (Chargé de projets à la Ville de Dakar. Professeur vacataire en comptabilité et droit à l’ISM de Mbour.

27 élèves (12 filles et 15 garçons) du CM2 à la terminale ont pris part à l’atelier. Les participants n’avaient pas d’expérience en codage informatique. 75% d’entre eux possédaient des smartphones, 14% des téléphones basiques et 11% n’avaient pas de téléphones. Ils utilisent beaucoup les réseaux sociaux, les applications de communication, les applications de musique, et les jeux sur leurs mobiles ; ils utilisent beaucoup moins des applications éducatives. Facebook et WhatsApp sont les applications qu’ils utilisent le plus.

La séance de brainstorming a permis de dégager des sous-thèmes : la santé et l’environnement, la pêche, les espèces en danger et en voie de disparition, la pollution, les ressources naturelles, et les déchets et le recyclage. Toutes les applications permettent de sensibiliser sur l’environnement et de tester les connaissances des utilisateurs avec un quiz.

  • Or-Dur – le recyclage des ordures, proposer des recommandations pour recycler ; tester ses connaissances sur le sujet.
  • Senepollu – les causes de la pollution, les différentes formes de pollutio ; tester ses connaissances dans ce domaine.
  • Aquatique – les espèces marines : leur disparition ; permet de tester ses connaissances.
  • BioApp – les végétaux : le reboisement ; permet de tester ses connaissances.
  • NatureBii – la disparition de certaines espèces au Sénégal ; permet de tester ses connaissances.
  • Weer Weerle – une application sous forme de jeu à plusieurs niveaux qui permet d’identifier les mauvais gestes sur l’environnement qui nuisent à la santé.
Un jury a été recruté pour juger les applications mobiles réalisées. Le jury était compose de 4 membres : Bouya Fall (Goethe-Institut), Amy Mbengue (Ecobag), Dr. Henri Lo (UCAD, Institut des Science de l’Environnement), et Omar Roger Camara (Université Virtuelle du Sénégal). Le jury a évalué les applications avec les critères suivants : thème, conviction, technologie, innovation et présentation.

Le premier prix a été décerné à l’équipe OR-DUR pour son application mobile mais aussi pour sa créativité lors de la présentation. Les membres de l’équipe étaient habillés avec des sacs plastiques pour introduire le sujet de leur application. Ils ont également joué un sketch. Le jury a été sous le charme ! Le deuxième prix est revenu à l’application SENEPOLLU, le troisième a été décerné à AQUATIQUE.

Les participants ont été très enthousiastes concernant l’atelier – tant du point de vue du volet technologie que du volet environnement. Dans leurs présentations, ils ont mentionné qu’ils ont appris à « travailler en équipe », « travailler interactivement », « travailler sur un projet avec un délai réduit » et acquis « beaucoup de connaissances sur la biodiversité et les espèces menacées ». Ils ont également indiqué : « Grâce à cet atelier, nous pouvons créer nos propres applications et nous comptons enseigner ce que l’on a appris à nos proches » et « Le travail dans une ambiance de convivialité et de fraternité nous a permis de nous sentir acteurs pour une prise de conscience sur la dégradation du climat et la menace de certaines espèces. Ce travail interactif nous a permis de concevoir une application qui apportera des recommandations et informera la société ».
Le leader de l’équipe gagnante a partagé son expérience dans l’atelier et a prononcé les mots suivants : « Cela fait des années que nous, les jeunes, on utilise les smartphones et les applications, mais on ne sait pas ce qui se passe derrière tout cela. C’est une très bonne formation. C’est super. Aujourd’hui je sais comment on crée une application. Voilà. J’encourage les jeunes à s’inscrire à la prochaine formation. Elle est gratuite et c’est super. ».

Le matériel est téléchargeable ici