La première au Sénégal Adieu La Vie, Adieu L'Amour

Adieu La Vie, Adieu L'Amour
Photo (détail) : Angelika Prox-Dampha

Adieu la vie, Adieu l´Amour; Les derniers jours de l'humanité - une performance d'après Karl Kraus est un mélange du drame de Kraus et de documents originaux tirés de la mémoire sénégalaise de la Première Guerre mondiale.

Dans le cadre d'une résidence d'artistes organisée par le Goethe-Institut Sénégal, une représentation théâtrale Adieu la Vie, Adieu l'Amour avait été réalisée à Dakar sous la direction artistique de Claude Jansen et sous la direction de projet de Sophie Olbers. La pièce avait été interprétée par une troupe de théâtre composée de plusieurs artistes tels que : Fatou Samb (Chorégraphe et danseuse contemporaine), Younouss Badji (danseur, chorégraphe, artiste et acteur), Fatou Baro (actrice et professeur de théâtre), et Lansana Sadio (acteur et régisseur de la compagnie Blufi). Le musicien hambourgeois Peter Thiessen avait composé la musique.



Après un mois d'intenses répétitions, la première représentation de la pièce eu lieu au Sénégal et une petite tournée fut organisée:
 

12.12.2014 Alliance franco-sénégalaise de Ziguinchor,
Festival Casamance en Scène
16.12.2014 Institut Français de Dakar
19.12.2014 Camp de Thiaroye de Dakar
 
Le choix des lieux de représentations a permis à beaucoup de sénégalais, issus de différentes couches sociales, de pouvoir profiter de cette performance théâtrale. Cet évènement a suscité un grand intérêt chez les médias et a fait la une de beaucoup de journaux locaux. Ce mélange très réussi de théâtre traditionnel, danse et discours a souvent fait renaître des débats sur un sujet étouffé de l'histoire sénégalaise, à savoir la participation du Sénégal à la Première Guerre Mondial et plus précisément le rôle des tirailleurs sénégalais.

Une élève de terminal du Lycée Moderne de Rufisque, dont la classe avait été invitée par le Goethe-Institut, assiste à la représentation théâtrale et s'en réjouit : « cette pièce de théâtre nous a permis de comprendre davantage l'histoire des anciens combattants qui ont souffert durant cette guerre. C'est un spectacle inédit et riche en couleurs. Vraiment, cela était bien inspiré et travaillé. Bien vrai que nous n'avons pas assisté à la guerre, mais la pièce nous a donné l'impression de la suivre en direct. »

Financé par des fonds exceptionnels du Ministère des Affaires étrangères d´Allemagne