„AfriCourage“ Le pouvoir de la musique

Le chanteur sénégalais Baaba Maal lors de sa prestation.
Le chanteur sénégalais Baaba Maal lors de sa prestation. | Photo (détail) : © Alhagie Manka

"AfriCourage" est le premier festival de musique d'Afrique subsaharienne qui a été diffusé en direct par l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER) : en décembre 2019, des artistes tels que Baaba Maal, Smockey, l'Ensemble Modern ainsi que de stars de la musique gambienne se sont produits à Banjul lors de cet événement co-organisé par le Goethe-Institut.

" Unissons nos forces et donnons à la jeune génération africaine le soutien dont elle a besoin. Parce que c’est elle est l'avenir", a scandé Baaba Maal depuis la plus grande scène de Gambie, l'Independence Stadium de Bakau. Le chanteur sénégalais a célébré le pouvoir de la musique au côté du rappeur et activiste burkinabé Smockey mais aussi des stars gambiennes comme le rappeur Killa Ace, le virtuose de la kora Tatadindin Jobarteh et la star afro-mandingue Sambou Suso mais aussi du duo Sami finlandais Wimme & Rinne et de l'Ensemble Modern d'Allemagne, le 28 décembre au festival de musique "AfriCourage" pendant près de huit heures.

Une artiste pendant son concert.  Une artiste pendant son concert. | Photo (détail) : © Alhagie Manka SORTIR DE LA ZONE DE CONFORT

" Nous voulons montrer le pouvoir que la culture peut avoir quand il s'agit de renforcer la société civile, la liberté d'opinion et la démocratie ", explique Philip Küppers, directeur du Goethe-Institut Sénégal, qui a organisé le festival avec son partenaire gambien Black Lynx Entertainment.
"AfriCourage" a constitué la deuxième journée de l'OpenMicFest, un événement musical gambien organisé par Black Lynx Entertainment depuis plus de dix ans. Ce qui a commencé comme une action dans la rue est maintenant devenu le plus célèbre festival de hip-hop du pays et un espace important pour les acteurs de la société civile. "Nous voulons du changement et une coopération internationale. La question est de savoir si nous sommes prêts pour cela ", dit Badman Waagan, co-fondateur de Black Lynx Entertainment. "Nous devons sortir de notre zone de confort. "AfriCourage est une chance de prouver que le changement est là, que nous l'accueillons et que nous en sommes les acteurs."

L'OpenMicFest rassemble environ 15 000 personnes chaque année. L'OpenMicFest rassemble environ 15 000 personnes chaque année. | Photo (détail) : © Alhagie Manka RAP ET RESTITUTION

Avec le "Liberation Orchestra of Inverted Traditions“ , le message d'"AfriCourage" a été propagé : promouvoir l'engagement commun, la participation, la tolérance et la démocratie. Quoi de plus approprié pour cela qu'un orchestre rassemblant des artistes européens et ouest-africains - dont un rappeur et activiste gambien et un universitaire sénégalais : Felwine Sarr. Connu pour son rôle dans le débat sur la restitution du patrimoine culturel africain et pour son livre "Afrotopia", c’est en tant que chanteur et guitariste qu’il s’est engagé pour la coopération et la participation à "AfriCourage".

"L'échange direct entre des personnes de cultures différentes est incroyablement important ", dit Philip Küppers, qui dirige le Goethe-Institut du Sénégal. "Avec le festival " AfriCourage " en Gambie, nous voulons donc aussi établir un modèle de coopération locale et internationale dans le domaine des industries créatives.

Felwine Sarr (à droite) était également présent à "AfriCourage". Felwine Sarr (à droite) était également présent à "AfriCourage". | Photo (détail) : © Alhagie Manka UN LIVESTREAM À TRAVERS TOUTE L'EUROPE

Au niveau local, le Goethe-Institut a travaillé sur le projet aux côtés de Black Lynx Entertainment et avec Youth Empowerment Project (YEP) des Nations Unies. Ensemble, ils ont organisé des ateliers pour les journalistes, blogueurs, activistes et ingénieurs du son gambiens qui ont fait des reportages sur le festival et la scène musicale gambienne.

Grâce à la collaboration de  la Rundfunk Berlin-Brandenburg (rbb) et de l'Union Européenne de Radio-Télévision (UER), l’expérience " AfriCourage " a pu être vécue à l'échelle internationale : des stations de radio de toute l'Europe ont diffusé le programme en direct. Dans les semaines à venir, les stations de télévision et de radio publieront des enregistrements et autres documentations du concerts.

"La preuve en est faite", se réjouit Johannes Theurer de rbb. "Avec de bons partenaires et une technologie moderne, nous sommes en mesure de réaliser des productions internationales de haute qualité à un coût raisonnable et d'offrir ainsi à nos auditeurs un accès aux scènes culturelles qui n'était pas possible auparavant de manière aussi directe".


Un regard dans les coulisses du festival. Un regard dans les coulisses du festival. | Photo (détail) : © Alhagie Manka À PROPOS DU PROJET

L'objectif d'"AfriCourage" est de promouvoir la coopération, l'engagement, la participation, la tolérance et la démocratie - des valeurs auxquelles l'"OpenMicFest" (OMF) est également attaché. Depuis plus de 10 ans, ce festival de pop urbaine et de hip-hop gambien offre une plateforme où les jeunes Gambiens en particulier peuvent se rencontrer et échanger des idées. L'"OpenMicFest" joue un rôle de premier plan dans la société civile gambienne. Initié par Black Lynx Entertainment, l'OMF est devenu le festival de musique le plus célèbre de Gambie, attirant 15 000 visiteurs à l’Independence Stadium chaque année. En 2019, le festival a eu lieu le 27 décembre. AfriCourage est un projet du Goethe-Institut Sénégal en coopération avec Black Lynx Entertainment. Les partenaires sont Euroradio, rbb et Gambia Youth Empowerment Project (YEP).