Raccourcis:

Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Habiter Dakar© Habiter Dakar

Habiter Dakar

Nzinga Biegueng Mboup et Caroline Geffriaud, toutes deux architectes vivant et travaillant à Dakar, ont fait le constat que l’offre actuelle en logements dans la capitale sénégalaise est particulièrement éloignée des attentes des habitants, que ce soit au niveau culturel, sociétal ou environnemental.
 
Dans un premier temps, leur travail s’applique à analyser l’évolution du logement à Dakar. Elles tentent de comprendre par quels mécanismes le paysage dakarois est passé de la concession traditionnelle en symbiose totale avec l’environnement, le climat, la typologie familiale et la culture domestique de l’époque, à un modèle de logement type international déconnecté de la réalité quotidienne des dakarois d’aujourd’hui.
 
Dans un second temps, en tant qu’architectes, elles proposent des pistes de réflexions permettant d’atteindre une meilleure adéquation entre les logements et leurs habitants. Ces raisonnements prennent différentes formes concrètes ou théoriques et s’organisent autour des 6 thèmes suivants :
 

  • Importance du confort physiologique
  • Place des lieux de vie communautaire dans l’espace public
  • Usage des espaces privés extérieurs
  • Portée du lexique du logement
  • Rôle des espaces de représentation 
  • Modularité, extension et mutation du bâti 

Dans le contexte urbain contraint de Dakar, ces questionnements se veulent être des outils pour dessiner une politique du logement efficace et améliorer la qualité de vie des habitants.
 
Afin de restituer leur recherche, les deux architectes ont décidé de présenter le fruit de leur travail sous la forme d’une exposition virtuelle via les réseaux sociaux Facebook et Instagram