Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)
Kultur- und Kreativwirtschaft Kultur- und Kreativwirtschaft

Industries culturelles et créatives

Le Goethe-Institut Sénégal a développé un programme de formations continues sur 9 mois dans les domaines de l'industrie musicale, de la technique du son pour les spectacles vivants ainsi qu‘un salon pour les journalistes passionnés de musique.

LE PROJET

La scène culturelle et créative du Sénégal est très vibrante et variée. Des concerts ont lieu tous les jours à Dakar. Un circuit de festivals diversifiés est bien établi dans tout le pays et de nouvelles oeuvres d'envergures sont produites en permanence. Malgré l'engagement indéfectible des entrepreneurs, le secteur n'est pas encore en mesure d'exploiter pleinement son potentiel et est confronté à divers défis tels que le manque de qualifications et de formations continues. Afin de répondre à certains de ces besoins, le Goethe-Institut Sénégal a travaillé en collaboration avec des experts locaux et internationaux du secteur musical afin de mener des recherches intensives pour mieux comprendre les besoins du secteur et pouvoir y répondre. Cette coopération s'est traduite par un programme de formations continues de 9 mois qui se tient de mai 2019 à janvier 2020 dans les domaines de l'industrie musicale, de la technique du son des spectacles vivants et d’une rencontre régulière pour les journalistes passionnés de culture.
 
 
TECHNICIEN DU SON POUR LES SPECTACLES VIVANTS

Un bon concert et des enregistrements adaptés au marché exigent un son de haute qualité. C'est pourquoi 19 techniciens du son passionnés suivent une formation de 240h. Conçue en fonction du contexte local, elle comprend à parts égales des aspects théoriques et pratiques. Les aficionados sont formés entre autres dans les domaines de l'électrotechnique, de la technique auditive, de la technologie analogique et numérique ainsi que dans l'organisation financière d'un évènement.
 

Veranstaltungstechnik ©Stéphanie Nikolaïdis
L'INDUSTRIE MUSICALE
 
Comment assurer la réussite d'un événement? Quelles sont les bases légales applicables aux artistes au Sénégal? Comment fonctionne le circuit de production et comment utiliser les médias pour commercialiser un projet ? De mai 2019 à janvier 2020, 14 acteurs de l'industrie de la musique seront accompagnés de professionnels venant du Sénégal et de l'étranger pour répondre à ces questions et à bien d'autres.
Industrie musicale ©Stéphanie Nikolaïdis
SALON JOURNALISTIQUE NDAJE

Sous la devise Ndaje (se rassembler en Wolof), des journalistes passionnés par la culture se réunissent tous les mois pour discuter de sujets d'actualité du paysage musical sénégalais et pour travailler ensemble sur les techniques journalistiques. Ils profitent de ces rencontres pour créer des réseaux nationaux et internationaux et pour réfléchir sur la manière de réaliser un reportage sur la musique.
 
Ndaje ©Stéphanie Nikolaïdis

 
Le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) a chargé la GIZ (Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit) et le Goethe-Institut de promouvoir le marché émergent des industries culturelles et créatives en Afrique et dans le Proche-Orient.
 
Logos GIZ / Goethe-Institut