Témoignage „En Allemagne, j’ai passé des moments inoubliables!“

Saint-Louis
Photo (détail) : Daniela Ahlmann

Qu’est-ce qu’on peut faire avec l’allemand au Sénégal ? Les élèves du Prytanée Militaire de Saint Louis ont voulu connaître les réponses à cette question dans le cadre d’un projet d’interview vidéo.

15 élèves apprenant l’allemand à l’école-PASCH dans le nord du Sénégal ont participé à l’atelier du 23 au 25 mai 2017 sous la direction de Daniela Ahlmann, stagiaire au Goethe-Institut Sénégal.

L’atelier était constitué de trois parties. Dans la première partie, les élèves ont appris de quoi il faut tenir en compte en faisant une interview ou en filmant avec une caméra. Ils ont également abordé des questions concernant l’allemand au Sénégal qu’ils voudraient poser à leurs camarades de classe. Ensuite, les élèves ont interviewé leurs camarades ainsi que d’anciens du Prytanée devenus professeurs d’allemand. Ensuite, ils ont réalisé eux-mêmes le montage des vidéos qui a abouti sur un court métrage.

« Je trouve important d’apprendre l’allemand », indique l’élève Ousseynou Doubouya qui bénéficiera d’une bourse en Allemagne cet été. Il est heureux de recevoir cette possibilité tout comme Mamadou Sarr Lo. Ce dernier annonce qu’il aimerait bien visiter le musée de Mercedes Benz à Stuttgart et voir un match de football à Freiburg. L’élève Oumar Faye, qui a déjà été en Allemagne pour la
« Deutscholympiade internationale » en 2016 raconte : « Je garderais toujours de bons souvenirs de l’Allemagne. Les allemands sont très ouverts et ils ont une grande soif d’apprendre. » Les élèves qui ont  déjà eu la possibilité de voyager en Allemagne grâce à une bourse racontent de manière passionnée que leur séjour leur a beaucoup plu. Ils expliquent qu’ils gardent toujours le contact avec les Allemands qu’ils ont rencontré et avec lesquels ils communiquent en allemand à travers des réseaux sociaux tel que WhatsApp.

Il était très intéressant pour les élèves d’interviewer les deux professeurs d’allemand. Les élèves avaient beaucoup de questions, comme par exemple  si les voyages en Allemagne étaient indispensables pour eux. Les deux profs ont répondu par l’affirmative à cette question. Malick Ndao, non seulement professeur d’allemand mais aussi président de l’APAS et multiplicateur, justifie : « Les voyages me permettent d’apprendre la civilisation allemande, comment parlent les Allemands, […] comment ils se comportent. Ça me permet aussi de dire à mes élèves et à mes collègues : C’est comme ça en Allemagne ! Il ne suffit pas d’apprendre toutes ces choses dans des livres, mais il vaut mieux les vivre soi-même. » Le professeur d’allemand et multiplicateur Amadou Sow de la Maison d’éducation Mariama Bâ raconte aux élèves que faire quelque chose avec la langue allemande a toujours été son rêve. Il communique son enthousiasme pour l’allemand aux élèves et leur donne des pistes sur lesquelles réfléchir comme ce qu’ils veulent faire une fois avoir terminé l’école. Qui sait, peut-être que la liste des professeurs d’allemand au Sénégal augmente prochainement… ?