Exposition FUTURE PERFECT -
Art contemporain de l'Allemagne

Future Perfect Illustration : ifa

Sa, 23.02.2019 -
Jeu, 11.04.2019

Musée Théodore Monod d’art africain

Place Soweto
Dakar, Plateau

Une exposition de l’ifa (Institut für Auslandsbeziehungen)*

Vernissage le samedi 23 février à 17h.

L'exposition sera visible du 23 février au 26 mars au Musée Théodore Monod d'art africain.

Heures d'ouvertures :
Du lundi au dimanche de 9h à 17h

L’exposition FUTURE PERFECT réunit des films, photographies, sculptures, objets, peintures et collages de seize artistes qui se proposent de réfléchir sur les représentations de l’avenir et les spéculations sur le cours de l’histoire. Le titre de l’exposition fait référence à la forme temporelle du verbe, qui exprime l’achèvement d’une action dans le futur: quelque chose aura été accompli dans le futur. Dans cette perspective, l’exposition pose la question suivante: si l’avenir peut déjà être perçu comme un passé clos, comment pouvons-nous continuer à visionner, à spéculer et à abandonner les schémas de pensée habituels?

La possibilité de spéculer, de nommer les intentions, les attentes et les peurs, et de les utiliser comme motifs d’actions, permet de maintenir la cohésion des sociétés. Cependant, l’avenir apparaît aujourd’hui de plus en plus comme un concept critique. Même l’avenir proche, malgré tous les développements accélérés des technologies numériques et mobiles, parait difficile à anticiper, et il semble impossible de se mettre d’accord sur nos représentations de l’avenir. Par exemple, la chute du mur en Allemagne et la fin de la logique des blocs ont non seulement globalisé le monde économique, mais elles ont aussi conduit à la fin de nombreuses opinions et modèles de pensée européens. Mais l’avenir est également un concept émancipateur. En particulier au sud de la Méditerranée, les sociétés civiles revendiquent et incarnent l’avenir par une résistance massive.

L’exposition propose une réflexion sur les promesses du futur. Pouvons-nous encore nous entendre sur l’hypothèse d’un futur antérieur? Comment les artistes se positionnent-ils dans l’utilisation des matériaux, de la forme, de la narration et de l’imagination? Comment repensent-ils le passé? Où voient-ils des opportunités d’action?

Curateurs: Angelika Stepken, Philipp Ziegler

Artistes exposant: Nairy Baghramian, L’INSTITUT (Kerstin Brätsch & Adele Röder), Mariana Castillo Deball, Dani Gal, Cyprien Gaillard, Annette Kelm, Jutta Koether, Armin Linke, Antje Majewski, Henrik Olesen, Yorgos Sapountzis, Nora Schultz, Nasan Tur, Danh Vo, Clemens von Wedemeyer.

*L’ifa, Institut für Auslandsbeziehungen (Institut pour les relations Internationales) est soutenu par le ministère fédéral des Affaires étrangères, le land de Bade-Wurtemberg et la ville de Stuttgart.

 
 

Retour