Emel Tounes Les bouchons de la solidarité

Photo : Tarek Marzougui

En collectant les bouchons des bouteilles en plastique, les bénévoles de Emel Tounes sont parvenus à acquérir plus de quatre cents chaises roulantes au profit des handicapés. Comment un pari aussi difficile que celui-là s'est-il transformé en un véritable exploit ?

Emel Tounes est née de l'initiative de quatre militantes impliquées dans la protection des personnes handicapées et qui désiraient avoir un espace d'action plus large que celui dont elles bénéficiaient au sein des associations traditionnelles.
Dès le début, les membres d'Emel Tounes ont privilégié une approche ancrée dans la protection de l'environnement. Emna Lahbib, présidente d'Emel Tounes souligne: "Nous avons remarqué que les actions ayant trait à l'environnement avaient un impact immédiat et, par conséquent, suscitaient davantage d'implication. Convaincus de l'efficacité de cette démarche, nous l'avons adoptée. Et de fait, le résultat des actions était toujours visibles par les participants qui pouvaient d’ailleurs comparer entre ce qui existait auparavant et ce qui venait d'être réalisé".

Forger une nouvelle citoyenneté

Pour l'équipe de Emel Tounes , qui rappelons-le est très solidaire, l'objectif par excellence est de cultiver une attitude citoyenne publique et de mettre entre parenthèses les appartenances politiques ou idéologiques de chacun pour se consacrer au bien commun.
Emna Lahbib affirme en ce sens: "Nous voulons que le Tunisien se saisisse de tout ce qui le concerne afin d'en finir avec la mentalité d'assisté et l'indifférence. Plus que jamais, il est temps de forger une nouvelle personnalité citoyenne, se réapproprier la rue, l'environnement et lutter contre l'idée qu'on ne peut être actif qu'en adhérant à un système politique".
Pour concrétiser cette démarche volontariste, les membres d’Emel Tounes ont multiplié les actions sur le terrain. En effet, excursions-découvertes, valorisation des terroirs, création de synergies associatives sont le filigrane de leurs actions dont la plus emblématique est celle qui consiste à collecter les bouchons des bouteilles en plastique.
Emel Tounes est en d’ailleurs surtout connue pour ses opérations "bouchons".
Le public a très vite adhéré à ces actions qui consistent à collecter des bouchons pour les recycler afin de pouvoir acquérir des fauteuils roulants grâce aux recettes obtenues à travers la vente des bouchons.
GAL

Dès 2012, sous le slogan "Ramassons les bouchons, surmontons le handicap", l'association a commencé à tisser des réseaux, multiplier des points de collecte, mobiliser les bonnes volontés. Trois ans plus tard, des sections régionales sont nées aux quatre coins de la République et de nombreuses opérations de pesage ont eu lieu dans les écoles et les collectivités pour acheminer ces bouchons de la solidarité au siège de l'association.
La dynamique se poursuit et se consolide chaque jour davantage avec de nouvelles associations locales qui rejoignent le réseau mais également avec des entreprises partenaires qui leur emboitent le pas.

Une cinquantaine de tonnes de bouchons a ainsi été collectée entre mars 2012 et septembre 2015. Il s'agit d'un véritable exploit qui a réussi à réunir une trentaine de millions de bouchons. Ce qui, par ricochet, a permis de faire l'acquisition de 125 chaises neuves pour les handicapés et aussi, grâce au recyclage des bouchons, d'économiser quarante tonnes de pétrole.

Une action plurielle au profit des handicapés

Emna Lahbib attribue ce succès à tous les membres et partenaires de l'association: "Nos actions ont fait boule de neige et ont mobilisé les Tunisiens et la communauté étrangère résidant en Tunisie. Tout en réunissant en parallèle d'autres dons pour acheter encore plus de fauteuils roulants, nous avons sensibilisé le public aux questions relatives à la protection de l'environnement et aux besoins des handicapés. L'association a ainsi pu acquérir, via les dons et les bouchons solidaires, 400 fauteuils. Avec au départ, la simple bonne volonté d'une équipe qui, depuis, a démontré ses capacités de mobilisation".

Toutes aussi emblématiques qu'elles puissent être, les opérations bouchons ne sont que l'une des facettes de l'action plurielle d'Emel Tounes qui anime également de nombreux ateliers d'action civique ou d'éducation artistique.
En effet, creusant dans le même sillon environnemental, l'association, chère à Emna Lahbib, vient de lancer une initiative pour la production durable de l'huile de lentisque dans le nord-ouest de la Tunisie, avec, comme toujours, un objectif de promotion de la citoyenneté, cette fois, à travers la création d'emplois verts.
Fière du chemin parcouru, Emna Lahbib continue son travail de patience, construisant des réseaux, conjuguant les énergies et rêvant activement à l'émergence d'une nouvelle citoyenneté solidaire, écologique et profondément militante...