Goethe Loved Couscous

Cover Goethe Loved Couscous Foto: Robert Jewett

GOETHE LOVED COUSCOUS - Nouvel article promotionnel

„Goethe loved Couscous“! Il s’agit probablement d’une légende que Johann Wolfgang von Goethe ait fait une halte sur l’île tunisienne de Djerba lors de son son voyage en Italie (1786-88). Étant donné que le plat national tunisien, le couscous, ait trouvé sa place dans la cuisine sicilienne, la nouvelle devise de la coopération germano-tunisienne dans le domaine créatif et culturel n’est donc pas tout à fait improbable.
 

UNE PERCEPTION SIMPLISTE

La Tunisie ­­– pour beaucoup, le plus petit pays du Maghreb représente tout d’abord le tourisme de masse, la terreur islamiste, le désert et ses palmiers dattiers. Pourtant, ce pays qui est à l’origine du « printemps arabe » a bien plus à offrir. Depuis la révolution de 2011, une scène créative encore petite mais toutefois remarquable s’est développée sur place. Une des start-ups les plus connues étant la marque de mode Lyoum. 
 

DES GOURMETS INTELLECTUELS

Hemingway aimait le couscous autant que Andy Warhol. Frida Kahlo préférait le houmous et Simone de Beauvoir avait un faible pour le baklava. Ces préférences culinaires des grands artistes et des intellectuels pour la gastronomie tunisienne ne sont peut-être pas le reflet de la réalité, mais en tant que broderies et impressions, elles sont devenues des traits caractéristiques de la marque de mode tunisienne Lyoum. Début 2017, Goethe a rejoint le rang des fins gourmets avec un faible pour la cuisine tunisienne.
 
Ensemble Lyoum et le Goethe-Institut ont créé un t-shirt et un sac avec le slogan « Goethe loved Couscous » - ces articles associent la charte graphique du Goethe-Institut et la signature facilement reconnaissable de Lyoum.
 
Ces articles sont exclusivement disponibles au Goethe-Institut et ils sont plus que de simples produits promotionnels. Ils symbolisent une Tunisie nouvelle, moderne, créative, mais aussi ancrée dans ses propres traditions, tout comme les deux partenaires du projet, Lyoum et le Goethe-Institut.
 
La campagne publicitaire qui a accompagné la collection « Goethe loved Couscous » a été tournée dans les locaux de l’institut ainsi que dans un restaurant populaire de spécialités tunisiennes à Tunis. Au lieu d’engager des mannequins professionnels, l‘équipe du Goethe-Institut s’est elle-même mise en scène devant la caméra avec les nouveaux t-shirts. Dirigée par des professionnels de la publicité de Lyoum, l’équipe s’est visiblement bien amusée. 
 

UNE PERSONNALITÉ ALLEMANDE CONNAIT D’ORES ET DEJA LE T-SHIRT

La chancelière allemande, Angela Merkel, a reçu le premier t-shirt des mains du premier ministre tunisien, Youssef Chahed, lors de sa visite officielle en Allemagne en Janvier 2017. Peut-être qu’un jour, pourra-on voir la chancelière pendant ses vacances annuelles en Italie, faisant de la randonnée portant ce t-shirt — quasiment sur les traces de Johann Wolfang von Goethe. 

 
Les t-shirts et les sacs sont disponibles pour 55 et 45 TND au secrétariat de langue du Goethe-Institut.

www.lyoum.fr

 

  • Judith Mirschberger Foto: Robert Jewett
  • Amel Said Foto: Robert Jewett
  • Yosra Belkaied Foto: Robert Jewett
  • Claudia Balogh Foto: Robert Jewett
  • Mohamed Amin Ridene Foto: Robert Jewett
  • Judith und Amel Foto: Robert Jewett
  • Salem Azaouzi Foto: Robert Jewett
  • Christian Stehr Foto: Robert Jewett