sommer jazz teaser © Thomas Egoumenides

Sommer Jazz : Résidence de musique et tournée de concerts

Ce projet est en partenariat avec radio Misk, café culturel Liber'thé, l'Association ACCRO et Habibi Tunis.

  • Genèse du projet « Sommer Jazz »

    Le projet « Sommer Jazz » (sommer est un mot allemand qui veut dire « l’été » en français) est né de la volonté commune de Reiner Witzel (saxophoniste allemand) et Wassim Benrhouma (contre bassiste, bassiste tunisien) de se retrouver sur scène, près d’une décennie après leur rencontre en Tunisie.

    L’histoire remonte à 2013, quand le hasard a fait rencontrer Reiner Witzel avec l’oncle de Wassim Benrhouma dans un hôtel à Hammamet.
    Ce dernier, en apprenant que Witzel était musicien de jazz, a tout naturellement pensé à le présenter à son neveu.
    Après un premier échange à la Medina, l’alchimie opère et l’envie de jouer ensemble se fait ressentir entre les deux musiciens. C’est ainsi que Wassim invite Reiner à Carthage, dans la salle du célèbre jazz club de Tunis. 
  • Résidence artistique « Sommer Jazz »
    Le Goethe-Institut Tunis invite le saxophoniste allemand Reiner Witzel, pour rejoindre le trio de musiciens tunisiens composé de Wassim Benrhouma (basse, contrebasse), Hedi Fahem (guitare) et Mohamed Khachnaoui (batterie).

    Ces artistes partageant la même passion pour les sonorités jazz et nord-africaines, seront tous en résidence de musique du 13 au 17 juin 2022, dans le cadre idyllique de Dar Sebastien à Hammamet, pour créer une œuvre originale. Cette résidence aboutira à la programmation de 3 concerts inédits, sur le Grand Tunis, pour la fin du mois de juin. 


     

Biographie des artistes

  • Reiner Witzel 
Reiner Witzel est un saxophoniste originaire de Dusseldorf, en Allemagne.
Voix active sur la scène internationale du jazz depuis de nombreuses années, il a étudié le saxophone à Cologne puis à New York. Il a été boursier du ministère de la Culture et a été récompensé de plusieurs prix, comme  le Hennessy-Jazzwaward.

Witzel a sillonné le monde dans le cadre de ses tournées qui l'ont conduit dans de nombreux festivals de jazz renommés, notamment à Montreux, New York, Moscou, Odessa, Yaoundé et Montevideo.

Il compte à son actif de nombreux CD sortis sous son propre nom, mais aussi avec ses groupes "Witzel`s Venue" et "Drei im roten Kreis" avec des invités comme que David Sanborn, Vernon Reid et Lew Soloff, qui sont entrés dans les charts de jazz anglais et japonais.

Sa carrière a été ponctuée par plusieurs rencontres et collaborations avec des musiciens et des groupes de jazz et de pop comme Dave Liebman, Alex Sipiagin, Richie Beirach, Maceo Parker, Defunkt, Fela Kuti, Roger Cicero, Udo Lindenberg, Third World,  "The Supremes" et bien d'autres.

En tant que compositeur pour la télévision et le théâtre, il a travaillé pour les chaînes de télévision WDR, ONE, le "Theatre Impossible" et le "Musiktheater Köln".

Il enseigne le saxophone aux écoles supérieures de musique de Maastricht, Düsseldorf et Francfort, organise également des festivals de jazz, conseille les fabricants d'instruments et travaille comme photographe.
  • Wassim Benrhouma 
Wassim Benrhouma est un bassiste, contrebassiste, compositeur, arrangeur et enseignant tunisien faisant partie de la nouvelle génération de musiciens qui font les beaux jours de la scène de jazz tunisienne.
Il est également l’un des membres fondateurs du Jazz club de Tunis, association qui vise la promotion de la musique jazz en Tunisie.
Attiré très jeune par la musique, il a commencé à jouer la basse électrique très tôt dès l’âge de 17 ans et a tout naturellement choisi de suivre une formation à l’Institut supérieur de musique de Tunis, où il décroche le diplôme en « Interprétation de musique occidentale ».
Il a été attiré par le jazz à travers la communauté de jazzmen de la capitale et a collaboré avec les noms connus de cette scène florissante, à l’instar de de Fawzi Chekili, Mohammed Ali Kammoun, Omar El Ouaer et Nabil Abdelmoula.
Wassim Benrhouma trace son chemin, perfectionne son jeu et multiplie les concerts et les collaborations. Il compose ses propres morceaux et monte plusieurs projets musicaux comme Wild Wind (sous l’inspiration des différents styles musicaux qui l’ont influencé : Reggae, Afro, Rock, Soul, R&B, Funk et musique traditionnelle) en 2015 et Darimba (fusion entre la musique nord-africaine et le jazz) en 2017.
Il est aujourd’hui considéré comme un des acteurs clé de la scène jazz tunisienne.
 
  • Mohamed Khachnaoui 
Mohamed Khachnaoui est un batteur tunisien, faisant partie de la nouvelle génération de musiciens créateurs de musique tunisienne, et initiateur d’un nouveau mouvement s’inspirant de l’école afro-tunisienne.
Sa connaissance profonde de la Musique Stambeli, rite musico-thérapeutique tunisien et son patrimoine instrumental tel que le Gombri et Gambra et le Chkachak lui ont permis de créer le groupe Dendri Stambeli Movement.
 
  • Hedi Fahem 
Hedi Fahem est un compositeur et musicien multidisciplinaire tunisien. Après avoir obtenu son diplôme en journalisme et communication de l’IPSI, il s’est entièrement consacré à la musique en tant que professeur de guitare moderne et harmonie jazz au sein de l’ISMT.

Guitariste de studio très sollicité, compositeur et directeur artistique pour plusieurs projets musicaux, il est également membre fondateur du collectif AYTMA.

Hedi a été élu meilleur guitariste YAMAHA 2016/2017 et s’est fait décerner le prix par le PDG de Yamaha Music Mr Yasuaki Gyoten.

Parmi ses collaborations les plus importantes, Hedi Fahem compte : Abdulrahman Mohammad, Liz McComb, Kirk Lightsey, Yacine Boulares, Lotfi Bouchnak,  Lena chamamyan, Mounir Troudi,  Badiaa Bouhrizi (Neyssatou), Sabri Mosbah, Alia Sellami, Asma ben ahmed,…