Houmtek

En Tunisie, l’entretien des places et espaces publics est souvent négligé par les autorités - dans le cadre du projet Houmtek, des initiatives de voisinage dans toute la Tunisie s’engagent pour embellir l'espace public et rendre le vivre ensemble plus durable.

Depuis 2018, le Goethe-Institut de Tunis soutient les résidentes et les résidents de certaines places ou rues dans leur engagement citoyen en leur apportant notamment du savoir-faire, de la logistique et des ressources financières. Fidèle à la devise selon laquelle de petits gestes peuvent avoir un grand effet, ils développent des idées de projets pour embellir et revaloriser eux-mêmes l'espace public dans leur voisinage immédiat. La (ré)appropriation et la réanimation de l'espace public contribuent également à retisser le lien entre la société civile et l'État, aujourd’hui interrompu.
 

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

  •  © Bechir Zayene

Houmtek 18/19

Pendant la phase pilote de 2018, cinq associations de la région du Grand Tunis ont été sélectionnées pour leurs idées de projet. Dans le cadre de plusieurs ateliers, elles ont développé leurs idées de projet avec une approche artistique et créative, elles ont testé des hypothèses et ont finalement élaboré un plan concret pour la mise en œuvre de leurs projets.


Houmtek 20/21

Le second cycle de projets 2020-21 a été placé sous le signe de la décentralisation. Si toutes les associations du premier cycle avaient été basées dans le Grand Tunis, les douze projets sélectionnés pour le deuxième cycle viennent de douze gouvernorats différents (dont un seul dans la région du Grand Tunis). Après avoir participé à plusieurs ateliers axés sur le développement et la gestion de projets au printemps 2020, la mise en œuvre des projets a commencé à l'automne




Daniel Kugele
Chef du projet Houmtek
Daniel.Kugele@goethe.de