Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Accra, Ghana
Chroniques de Klinu

Accra Agbogbloshie
© Prince Andrew Ardayfio

Dans le jeu d’Accra, la pollution de l’eau et de l’environnement causée par les déchets et la pollution sont traitées. En tant que Space Commander Klinu, les joueurs combattent un monstre à partir de déchets électroniques.

La diversité en bref dans la capitale du Ghana

La ville d'Accra représente en un mot le Ghana avec toute sa diversité. Les gens se rassemblent ici pour faire des affaires et vivre leur vie - ce qui peut parfois être incertain : vous allez au travail le matin et vous ne savez pas ce qui va vous arriver. Tout est possible à Accra. Avec de plus en plus de personnes qui se déplacent vers la ville, les défis évoluent, en particulier pour l'environnement. Le principal problème qui constitue également la base du jeu basé sur la localisation « The Chronicles of Klinu » (« Chroniques de Klinu ») est l’hygiène - à travers le jeu, l’équipe Enter Africa d’Accra veut trouver des solutions au problème d’hygiène résultant des déchets et de la pollution. Leur motivation : réaliser la vision d'un avenir plus propre pour le Ghana en utilisant des jeux. 
 
Audio wird geladen

Les emplacements

Le jeu emmène le joueur dans cinq emplacements différents à Accra. On se familiarise avec le marché mouvementé de Kaneshi, Newtown et Adabraka ainsi qu’Osu, le « Las Vegas » d’Accra. L’emplacement le plus important du jeu est la zone d’Agbogbloshie, un ancien milieu humide qui a acquis une notoriété comme le plus grand site de décharge de déchets électroniques de l’Afrique. Il est considéré comme l'un des endroits les plus sales du monde.

L'histoire


Le jeu se déroule dans une version utopique d’Accra – très avancée en matière de technologies. Le joueur incarne Klinu, un commandant de l'espace qui travaille pour une coopération responsable de l'assainissement. Cependant, la société a commis une erreur lors de l'élimination des déchets matériels et électroniques. Ils les ont déchargés sans faire attention. En conséquence, un monstre nommé « Lera » est apparu des vieux déchets électroniques comme un transformeur et a tué la femme du commandant. Le joueur doit donc se rendre sur le site de décharge d’Agbogbloshie pour vaincre le monstre en exécutant différentes tâches. Mais avant de résoudre le problème, le joueur acquiert des connaissances à ce sujet. Par exemple, vous apprendrez davantage sur les émanations toxiques émises lors de la combustion de fils sur le site de décharge pour extraire le cuivre. À partir de ces métaux, il faut créer une sorte d’arme pour combattre le monstre – abordant ainsi l’idée du recyclage.
 

Les personnages et les symboles font référence à la culture du Ghana

Presque chaque personnage, nom ou symbole du jeu est une allusion à la culture, au mode de vie ou aux sujets contemporains du Ghana. Par exemple, la coopération pour laquelle travaille le commandant présente des similitudes avec l'entreprise d'assainissement de l'environnement Zoomlion. En outre, Klinu est accompagné d'une intelligence artificielle appelée Aya - abréviation d’Asaase Yaa, qui signifie « Terre mère » dans l'une des langues locales. Donc, c’est comme si l’univers guidait Klinu dans son combat contre le monstre. Le nom du monstre "Lera" est dérivé du choléra. En outre, le commandant est habillé comme un prince ghanéen traditionnel avec une corne de guerre comme symbole sur la poitrine - le symbolisme peut être retrouvé ainsi tout au long du jeu.

Pourquoi devrais-je jouer à «Chroniques de Klinu»?

Bien que l'histoire puisse sembler un peu effrayante, elle évolue également autour de l'amour et de la curiosité. L'équipe Accra veut que les joueurs ressentent ce qu'est vraiment Agbogbloshie - car ce n'est que si vous connaissez le problème que vous pouvez trouver des solutions. Il y a un renversement de situation vers la fin du jeu - mais ce sera aux joueurs de le découvrir. Êtes-vous assez courageux pour jouer au jeu?
 

Interview 

Portrait Prince Andrew Ardayfio © Prince Andrew Ardayfio Prince Andrew Ardifiyo est un écrivain, cinéaste et photographe originaire d'Accra, au Ghana. Il est le cofondateur de l’entreprise Gamer Television, spécialisée dans l'industrie du jeu et les sports en ligne au Ghana. Les jeux font partie de sa vie. « Je considère chaque défi comme un jeu. C’est la raison pour laquelle je suis ici », a-t-il déclaré au sujet de sa motivation à prendre part à Enter Africa. En savoir plus sur les réflexions de Prince sur les jeux pour le changement dans un article qu’il a publié en septembre 2018 intitulé « Comment utiliser les jeux pour sauver Accra ».








l’équipe d'accra

Elorm Kwesi Honu (Co-Founder of Gamer TV, Entrepreneur), Matthew Hamson (Entrepreneur, Tech Enthusisast, Co-Founder of Stein Cooperation), Paul Ziem (CEO of NerdCore), David Saah (Student, Illustrator, Animator), Makafui Louis (National Service Personnel), Sarah Armah Dede Tagoe (Student), Selom Kudje (Student, Artist), Daniel Sarpong (Digital Marketer), Michael Ekow Quain (Student), Julius Akuffo (Student, Debates)
 
The Enter Africa Team from Ghana© Prince Andrew Ardayfio