Poème La nuit polaire

La nuit polaire
© Goethe-Institut

Dans ce poème de la poète samie Inger-Mari Aikio, une personne parle dans le « la plus sombre des ténèbres » de la nuit polaire, dans laquelle les vies s’éteignent comme des bougies. La nuit polaire dans laquelle les yeux peuvent s’embrasser, la nuit polaire qui ne lâche pas prise jusqu’à ce que le soleil chasse son obscurité.

De Inger-Mari Aikio

 

Cette vidéo fait partie du Museum of Embraces and Encounters (« Musée des rencontres et des étreintes »), qui fait lui-même partie du projet vidéo du Goethe-Institut intitulé « Time to Listen ».