Akinbode Akinbiyi

Akinbode Akinbiyi

Photographe

  • Ordre mondial postcolonial, Culture de la mémoire, Production artistique postcoloniale, La réconciliation avec le passé colonial

  • Oxford (Royaume-Uni)

Akinbode Akinbiyi est né à Oxford en 1946 et a étudié la littérature et l'anglais au Nigeria, en Angleterre et en Allemagne. Au milieu des années 1970, il commence la photographie et s'installe à Berlin-Ouest, où il vit depuis lors. Il se concentre principalement sur le reportage, la photographie d'architecture et la photographie culturelle, avec un intérêt poussé pour l’essor des mégalopoles africaines. En 1993, il cofonde le centre culturel UMZANSI à Durban, en Afrique du Sud. Il y a quelques années, en coopération avec le Goethe-Institut Nigeria, il a lancé une master class pour les jeunes photographes nigérian.e.s, débouchant sur le projet panafricain « Centers of learning for photography in Africa » visant à mettre en réseau les écoles de photographie d’Afrique subsaharienne. Dans le cadre de nombreux ateliers, formations et master classes sur tout le continent, surtout au Soudan, mais aussi en Éthiopie, en Afrique du Sud et au Congo, le mentor Akin Akinbiyi a pu transmettre son expérience à de jeunes photographes.
 
Parmi ses principales expositions, citons Tales from a Globalizing World (2003-2007 à Bruxelles, Dhaka, Genève, Le Caire et ailleurs), Africa Remix (2004-2007 à Düsseldorf, Londres, Paris, Tokyo, Stockholm et Johannesburg), Sea never dry (2005 au Staatliches Museum für Völkerkunde de Dresde), Adama in Wonderland (2013-2014 au Goethe-Institut Johannesburg) et Three Photographers/Six Cities (2016 au Philadelphia Museum of Art). En plus de ses activités artistiques et de commissaire d’exposition, il est également écrivain, rédige les textes de ses expositions et est co-auteur de Just Ask!, une publication sur et pour la scène photographique africaine et internationale contemporaine en 2014.

Articles de Akinbode Akinbiyi