Discours artistique Counter-Memories

Counter Memories Key Visual
© Goethe-Institut
  • 07. décembre 2020 — 31. octobre 2021

  • Culture de la mémoire, Production artistique postcoloniale, La réconciliation avec le passé colonial

  • Toronto (Canada)

La série de conversations Counter-Memories s’intéresse à des monuments et lieux de mémoire internationaux dont la portée symbolique met à jour le lien entre les cultures et leur histoire.
 

Afin de donner un éclairage sur la mémoire historique de certains lieux, les Goethe-Institut d’Amérique du Nord, la Thomas Mann Haus et la Fondation Onassis de Los Angeles réunissent des artistes, des activistes et des intellectuels dans le cadre de discussions virtuelles autour de la culture mémorielle qui sont complétées par des témoignages, des images et des vidéos historiques apparaissant dans des vidéoclips.

À l’origine du projet, on trouve les récentes protestations et interventions qui ont eu lieu autour des statues de généraux confédérés et de personnalités comme Colomb et Bismarck et qui reflètent le souhait de corriger et questionner de manière critique l’histoire dominante ainsi que son empreinte durable dans notre époque.
 
La synagogue de Stommeln se trouvait au cœur du lancement du projet Counter-Memories. Il s’agit de l’un des rares lieux de la vie publique juive en Allemagne qui n’avait pas été détruit pendant les pogromes de 1938. Afin de conférer à cet édifice une nouvelle perception et une nouvelle considération dans la population, Mischa Kuball, artiste conceptuel et professeur d’art public, a illuminé la synagogue pendant huit semaines. Telle une sculpture de lumière, l’édifice a projeté de la lumière autour de lui et s’est transformé en un symbole bien visible. Dans la vidéo qui suit, l’artiste nous guide à travers la synagogue de Stommeln, près de Cologne, en racontant l’histoire presque oubliée de ce lieu particulier. Dans un entretien avec le commissaire d’exposition Paul Holdengräber, il nous donne un aperçu des projets artistiques élaborés à Stommeln, au Musée Juif de Berlin et à Katowice en Pologne.
 

Counter-Memories est le fruit d’une coopération entre les Goethe-Institut du Canada, du Mexique et des USA, la Onassis Foundation Los Angeles et la Thomas Mann Haus Los Angeles, dans le cadre du projet Shaping the Past.