Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)


Les frères Teichmann

Headline Teichmänner 230x100
© Gebrüder Teichmann

Depuis la fin des années 90, les frères Andi et Hannes Teichmann – qui se partagent entre la musique, le DJing, la direction de label et l’activisme culturel – font partie du paysage berlinois de la techno underground. Au cours de ces vingt dernières années, ils ont vu leur ville se métamorphoser, l’oasis de la sous-culture s’étant imposé comme la véritable capitale de la techno. L’aspect commercial de la culture du clubbing ne les a toutefois jamais intéressés.   

Fils d’un artiste multiinstrumentiste, les Teichmann ont influencé l’éthique DIY de la jeune scène berlinoise des débuts par leur recherche constante de la diversité et du plaisir ludique de l’improvisation et de la transformation. Au lieu de surfer sur la vague du « Berlin de la techno », les deux DJ et musiciens électro n’ont cessé d’explorer l’interface avec d’autres cultures et musiques. A travers des collaborations avec la nouvelle musique, comme l’Ensemble Modern, en travaillant avec des musiciens de diverses traditions dans des pays d’Afrique et d’Asie, ou encore avec d’autres générations, par exemple avec Christian Burchard (Embryo), Joachim Irmler (Faust) ou même leur père, Uli Teichmann.

Voilà pour la musique. Mais les deux frères ont également été actifs sur le front de l’instigation et de l’organisation de projets. En collaboration avec le Goethe Institut, ils ont développé les très remarqués projets afro-européens BLNRB – Berlin-Nairobi/Nairobi-Berlin – et dans la foulée, TEN CITIES, une série de films tournés dans dix pays africains et européens.   Soundcamp, le format qu’ils ont développé, s’est à ce jour concrétisé au Sri Lanka, au Mexique et au Pakistan, ici aussi en coopération avec le Goethe Institut. Dans le cadre de leurs soundcamps, ils ont fondé les ensembles de musique électronique Karachi Files et Mondmaschine. Ils ont présenté leurs ateliers, concerts et projets dans plus de 60 pays, qui ont rarement le plaisir d’accueillir des tournées (Afghanistan, Ouzbékistan, Honduras ou Angola entre autres).  

NOLAND le label créé par les deux frères en 2015, résume ce parcours de 10 ans de l’underground à l’interground.

Les frères Teichmann sur Soundcloud