Enter Africa
Les jeux peuvent-ils changer l'avenir ?

The Guardien Dynastie
© Bonobo Entertainment

Les jeux peuvent-ils changer le monde ? Les jeux et leur développement peuvent-ils créer de nouvelles formes de communication et d'échange ? Comment la technologie culturelle du jeu peut-elle influencer le développement de nos villes et de nos pays ? Avec le projet « Enter Africa », le Goethe-Institut développe un jeu qui aborde les questions de l'avenir de la ville, car l'avenir du monde actuel se décide surtout dans les grandes villes.

D'ici 2025, on estime qu'il y aura environ 18 mégalopoles en Afrique subsaharienne. Cela entraînera des défis pour les infrastructures, les ressources et la culture. Ce sont des villes comme Kinshasa (RDCongo), Lagos (Nigeria), Bamako (Mali) ou Dar es Salaam (Tanzanie) qui comptent parmi les villes qui connaîtront la plus forte croissance du continent. Aujourd'hui, on estime que Kinshasa compte 12 millions d'habitants ; d'ici 2050, selon les estimations, elle pourrait en compter deux fois plus.
(Source : www.bmz.de)
Les mégalopoles représentent un défi - de jeunes équipes d'architectes, d'urbanistes, d'ingénieur·e·s, d'expert·e·s en informatique et des acteurs/-trices culturel·le·s de 15 mégalopoles du continent africain se sont réunies dans le cadre du projet « Enter Africa » pour créer des visions pour leurs villes en utilisant le développement de jeux analogiques et numériques.
Les jeux de géolocalisation et un méga jeu qui en a résulté sont sortis en août 2019 et ont été présentés à différentes occasions en Afrique ainsi qu'aux salons du jeu A MAZE et Gamescom en Allemagne.
Aujourd'hui, Enter Africa est un réseau de jeunes professionnel·le·s créatif/-ves et innovant·e·s d'Afrique subsaharienne, avec de nombreux partenaires internationaux - la communauté Enter Africa - qui utilise des approches ludiques basées sur le jeu pour réaliser leurs visions de l'Afrique de demain.

Lokole : Un jeu de géolocalisation scénarise le futur de Kinshasa

Enter Africa - Team Kinshasa

En tant que jeu basé sur la géolocalisation, Lokole utilise des technologies de localisation telles que le GPS et l'enregistrement des mouvements des joueur/-euses comme principale forme d'interaction avec la logique de jeu déployée sur les appareils mobiles. En effet, dans le cadre du jeu, une interaction active dans l'espace urbain de Kinshasa est possible ; les joueur/-euses doivent visiter certains endroits de Kinshasa afin de progresser dans le jeu.
Pour l'équipe de Kinshasa, la pollution de l'environnement est un défi majeur pour leur ville. En même temps, le jeu « Lokole » vise à contrer les nombreux préjugés sur Kinshasa. C'est pourquoi le jeu géolocalisé est conçu pour être particulièrement instructif avec de nombreux faits historiques et des détails intéressants sur la ville elle-même. Que vous soyez un super-héros de l'environnement, un·e policier·e ou un·e expert·e en bonobos, le jeu Kinshasa vous emmène dans 5 localités différentes à Kinshasa qui vous montrent le vrai visage de la ville.
L’histoire du jeu Lokole, c’est avant tout l’histoire d’un personnage mythique et historique Patrice Émery Lumumba (1925-1961), qui visite des lieux importants dans la ville de Kinshasa dans le but de les faire découvrir au monde et au citoyen congolais.
Au cours de son chemin, il résout des problèmes et énigmes de ces lieux, il apprend à préserver les ressources qu’il y trouve. La plupart de ces lieux sont touristiques et uniques au monde.
 
L'équipe de Kinshasa est composée de jeunes architectes, artistes, développeur/-euses Web et designers : Myra Dunoyer Vahighene, Christian Mokuba, Tende Nzengu Emmanuel, Yannick Mubenga, Glofils Gonda, Arnold Katshinga, Andy Katambwe, Julio Luzoladio, Chadrack Itsia, Lionel Kabeya, Chris Shongo.
 

Bonobo Entertainment et le jeu Kongo Dynastie

Kongo Dynastie

En 2019, Christian Mokuba, un membre actif d'Enter Africa, co-fonde Bonobo Entertainment, un studio de création de jeux vidéo et de films d’animation basé à Kinshasa.
La même année, Enter Africa et le Goethe-Institut sélectionnent le « Bonobo Studio » parmi plusieurs centaines de candidatures pour rejoindre les trois studios africains du programme de mentorat dispensé par la « SpielFabrique », basée en Allemagne et qui réalise des programmes d’accélération pour les start-up et les jeunes entrepreneurs dans le secteur des jeux vidéo. Il s’agit d’une offre de conseil détaillée, associée à un réseau d'entreprises, d'experts en jeux, de financiers et de partenaires de programmes renommés tels que Microsoft et ARTE France.
Les jeunes créateurs de jeux vidéo du Bonobo Entertainment ont réfléchi aux réalités de leur génération et considèrent des jeux comme un outil pour répondre aux défis quotidiens : « Aujourd’hui, le jeu vidéo mobile s’avère être un médium important et plus accessible pour les jeunes, particulièrement pour ceux du sud. »
(Citation : Site Web Bonobo Entertainemnt : http://bonoboentertainment-rdc.com/voyager-et- explorer-la-terre-de-kongos-avec-le-jeu-kongo-dynastie/)
Le jeu Kongo Dynastie qu'ils ont mis au point, est un jeu vidéo ludique qui permet au joueur/-euses d’apprendre l’histoire du royaume Kongo² aux plus jeunes, gardant l’équilibre entre l’activité ludique et didactique : Le joueur incarne le rôle d’Oblava, un enfant en quête de son identité culturelle, téléporté dans le passé. Le joueur/-se explore le Royaume Kongo en cinq niveaux, résoud des énigmes, échappe aux ennemis, répond aux quiz et interagit avec certains personnages légendaires du royaume. Chaque niveau correspond à une étape bien définie de l’histoire du royaume, et s’ouvre toujours avec une petite cinématique. Le jeu sera disponible en février 2021.

Pour plus d'informations : http://bonoboentertainment-rdc.com/

Gamify the future

Dagmawi Beduli, l'un des innovateurs de « Enter Africa », a une vision claire de l'avenir : « Il y a un manque de nouveaux contenus dans le monde entier. Nous sommes convaincus que l'Afrique peut fournir précisément ce contenu », déclare le développeur de logiciels éthiopien à la Gamescom de Cologne en 2019. Les résultats du projet « Enter Africa » sont tournés vers l'avenir et illustrent le haut niveau de créativité et le désir de renouvellement des jeunes Africains : les idées de jeux qui ont vu le jour abordent des questions sociales. Parallèlement, l'industrie du jeu est aussi un secteur croissant de l'économie créative en Afrique. Il y a donc beaucoup de potentiel qui peut se développer grâce à la gamification et à la narration interactive, le potentiel de façonner le monde actuel tel que les équipes de développeurs ont pu le faire dans leurs mondes virtuels.

 
1 Le Royaume Kongo (en kikongo : Kongo dya Ntotila ou Wene wa Kongo) était un royaume bantou en Afrique centrale du 14e au 18e siècle. Au moment de la rencontre avec les Portugais, il s'étendait sur des parties des états actuels de l'Angola, de la République démocratique du Congo et de la République du Congo, couvrant quelque 300 000 km2. Le royaume Kongo était, avec le royaume de Lunda, l'État centrafricain le plus important de son temps.