Conférence Genre et Orientalisme

Genre et Orientalisme D.R.

Jeu, 03.03.2022

18:00

Goethe-Institut Lomé

Récits de voyage au féminin

Cette universitaire allemande vient présenter à Lomé son étude "Genre et Orientalisme. Récits de voyage au féminin en langue française (2020)". La conférence n’abordera pas les grands noms auxquels on associe l’idée de récits de voyage en Orient (comme Flaubert ou Nerval). Natascha Ueckmann traitera l’orientalisme du point de vue des femmes, en montrant que le voyage en Orient n’était pas rare chez la gente féminine éduquée au XIXe et au XXe siècles, bien que peu de voyageuses soient devenues célèbres dans l’histoire littéraire française. Parties en pèlerinage, en mission professionnelle, en voyage d’étude, exilées pour accompagner un mari ou par désir de liberté, ces exploratrices ont des parcours divers. Mais que se passe-t-il quand une femme – considérée traditionnellement comme l’Autre de l’homme – voyage vers des pays qui représentent pour l’Occident la plus ancienne image de l’Autre? Ne s’agit-il pas d’une expérience de double étrangeté? Confrontées au racisme, à la misogynie, à l’impérialisme et aux difficultés de socialisation liées à leur différence culturelle et à leurs privilèges, les voyageuses en Orient ressentent la nécessité d’écrire.

© Copyright: Atelier für Fotografie Jörg Klampäckel, Bremen © Atelier für Fotografie Jörg Klampäckel, Bremen Natascha Ueckmann, depuis 2018 maîtresse de conférences HDR à l’Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg. Ses thèmes de recherche se rapportent essentiellement aux littératures franco- et hispanophones, aux théories postcoloniales, aux récits de voyage ainsi qu’aux questions de l’écriture autobiographique, du féminisme et du théâtre contemporain; sa thèse d’Etat porte sur les littératures contemporaines des Caraïbes. Elle co-dirige un projet de recherche s‘intitulant „La circulation et la transformation transatlantiques des idées: la réception des Lumières dans la littérature franco-caribéenne“ (subventionné par le DFG) et elle co-dirige un groupe de recherche junior „Migration und Flucht. Theater als Verhandlungs- und Partizipationsraum im deutsch-französischen Vergleich“ (subventionné par la fondation Hans Böckler).
 

Retour