Discussion Divan Nord-Sud

Financé avec de l'argent allemand : le nouveau bâtiment de l'université congolaise de Goma
Financé avec de l'argent allemand : le nouveau bâtiment de l'université congolaise de Goma | Photo (détail) : Mika Schmidt © picture alliance
  • 01. janvier 2019 — 31. décembre 2021

  • Ordre mondial postcolonial, Coopération au développement postcolonial, Décolonisation

  • (Côte d’Ivoire)

La série d'événements « Divan Nord-Sud » examine de manière critique les relations germano-africaines. L'accent est mis sur le discours sur les pays dits en voie de développement comme continuation de la pensée coloniale eurocentrique sur la supériorité. La thèse : La « civilisation des non civilisés » a été suivie par le « développement des sous-développés » dans la région de l'Afrique subsaharienne dans la période de l'après-guerre.

La série d'événements Divan Nord-Sud examine de manière critique les relations germano-africaines. Le discours sur les pays dits en voie de développement en tant que continuum de la pensée de supériorité eurocentrique coloniale en est le point focal.       

 À la notion de la civilisation des non-civilisés a succédé en Afrique subsaharienne de l’Après-guerre celle du Développement des sous-développés.
 
Divan Nord-Sud avec des conférences et des débats animés est consacré au discours postcolonial sous différents angles dans les domaines des sciences humaines, des sciences sociales et de l'économie. L'accent est mis sur l'histoire, la littérature, la politique, l'économie et la culture afro-allemande et européenne.

Les sujets sont par exemple : L'Afrique et le discours postcolonial à travers la littérature ; les terminologies allemandes de l'Afrique ; la littérature postcoloniale germanophone en dehors de l'espace linguistique et culturel germanophone ou l’héritage commun de l’histoire germano-africaine: vestiges de l’époque coloniale allemande et lieux de mémoire en Afrique et en Allemagne.

Des représentant.e.s de diverses disciplines discuteront de ces approches (postcoloniales) de manière critique, notamment en ce qui concerne les concepts clés de développement et de mondialisation dans un contexte germano-africain. L'accent est mis sur la relation entre la recherche sur le développement et les études postcoloniales.

L'expression études postcoloniales désigne un champ interdisciplinaire de perspectives, de théories et de méthodes, défini vaguement, qui traite de l'analyse des dimensions non matérielles de la domination coloniale. Par conséquent, le terme postcolonial ne se limite pas à un après temporel et ne décrit pas simplement la situation après la fin officielle de la domination coloniale. La critique postcoloniale vise également à déconstruire et à surmonter les schémas de pensée et les hypothèses centrales du discours colonial.