Latitude a déménagé.

Nouveau magazine Zeitgeister

Chers lecteurs, chères lectrices,

Le magazine Latitude a été créé en septembre 2019 avec l’objectif de publier des débats, des points de vue et des perspectives variés sur les relations de pouvoir postcoloniales, sur le colonialisme et ses conséquences ainsi que sur la manière de surmonter ces dernières. Dès lors, nous avons publié en cinq langues plus que 300 contributions venant du monde entier et traitant des enjeux à la fois locaux et globaux. Nous avons pu réunir environ 500 spécialistes dans notre cercle d’expert·e·s et ainsi favoriser ainsi des échanges.

Le moment est venu pour adresser nos remerciements aux auteurs et autrices tout comme aux spécialistes pour leurs contributions et l‘aperçu qu’ils nous ont donné de leur travail. Merci aussi à vous pour votre soutien et l’intérêt que vous avez porté à nos contenus ! Au fil des ans, vous avez été nombreux et nombreuses à nous encourager et nous nous réjouissons d’avoir rencontré un écho si positif pour Latitude.     

Maintenant, il est temps d’évoluer. À partir du  30/11/2021, Latitude sera mis hors ligne, car le 01/12/2021, nous lancerons un nouveau magazine : Zeitgeister. Toutefois, notre travail sur le thème du postcolonialisme ne s’arrête pas. Dans la rubrique postcolonialisme de Zeitgeister, de nombreux articles Latitude trouveront désormais une nouvelle place et des  articles inédits sont déjà en préparation. Dans Zeitgeister, nous regroupons les trois magazines thématiques Latitude, Ecologues et One Zero Society et à travers les rubriques féminisme et actualité, nous offrirons en outre deux autres domaines thématiques consacrés aux questions mondiales importantes,  également en corrélation avec le sujet de la décolonisation. Nous accorderons une importance particulière au traitement interdisciplinaire des questions.

Nous espérons que notre nouveau magazine Zeitgeister trouvera un écho aussi positif que Latitude.

Bien cordialement,
Votre rédaction en ligne du Goethe-Institut e. V.