Projets

« Langues sans frontières » au Salon du livre de Leipzig (Allemagne)

Copyright: ARTE 

Le projet « Langues sans frontières » a été l’invité de la rencontre printanière du monde du livre et des médias à Leipzig. Le dimanche 15 mars 2008, Dr. Matthias Makowski, directeur du département « langues », Goethe-Institut, a discuté avec Ilija Trojanow de plurilinguisme et de multilinguisme. La discussion s’est déroulée sur le stand d’ARTE dans le « Hall de verre » (Empore).

Quel potentiel créatif le plurilinguisme recèle-t-il ? Quelle influence a-t-il sur l’expression artistique du « collectionneur de mondes » et de langues ? Ilija Trojanow décrit lui-même diverses situations dans lesquelles il emploie différentes langues. Il explique ainsi qu’il écrit la poésie en anglais et la prose en allemand. Chez lui, il parlait la plupart du temps bulgare, et swahili avec ses amis. On pourrait bel et bien le qualifier d’auteur « nomade de la langue et de la culture ». Quelqu’un qui, à travers ses œuvres, crée des ponts entre des continents et des cultures.

Dr. Matthias Makowski a également parlé avec lui de l’importance du plurilinguisme en Europe et l’a interrogé sur ses expériences en Inde et en Afrique du Sud – deux pays où le plurilinguisme fait beaucoup plus partie du quotidien que chez nous et qu’on cite souvent comme exemples d’un multilinguisme pratiqué.

Écoutez la discussion enregistrée par ARTE.
You may need to download the Flash player, in order to play this MP3 title


Copyright: ARTE

Ilija Trojanow est né en 1965 à Sofia, la capitale bulgare. Sa famille a fui en République fédérale d’Allemagne en 1971, il a grandi au Kenya et en Allemagne. Il a fait des études de droits et d’ethnologie à Munich et a fondé les maisons d’édition Kyrill-und-Method-Verlag et Marino-Verlag. En 1999, Trojanow s’est établi à Mumbai, en Inde, et de 2003 au 2006 il a habité au Cap, en Afrique du Sud. Maintenant, il habite à Vienne.

En 1996 a paru son premier roman, d’inspiration autobiographique, Die Welt ist groß und Rettung lauert überall (Hanser, 1996), grâce auquel il s’est fait connaître en tant qu’auteur. Ont suivi des récits de voyages comme Hundezeiten (Hanser, 1999), An den inneren Ufern Indiens (Hanser, 2003) ou bien Zu den heiligen Quellen des Islam (Malik, 2004). Son roman Der Weltensammler (Hanser, 2006) (Le Collectionneur des mondes, Buchet-Chastel, 2008, a reçu le prix du Salon du livre à Leipzig et était parmi les finalistes du « Deutsche Buchpreis » (Prix allemand du livre).

    mehrsprachICH

    Le vote est terminé! Notre ambassadeur du multilinguisme est …

    11 Questions on Multilingualism

    © colourbox.com
    Successful Lithuanians and Germans tell about learning languages, language in daily life and multilingualism in Lithuania and Germany.

    LE PARRAIN

    copyright: Europäische Kommission
    Leonard Orban, membre de la Commission européenne chargé du multilinguisme