Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Groupe du mois
Wincent Weiss

Wincent Weiss
Wincent Weiss | © Sascha Wernicke

Le chanteur Wincent Weiss, 25 ans, originaire du village de Eutin dans la région du Schleswig-Holstein, a réalisé en 2015 le rêve de nombreux jeunes : il a réussi à percer dans la musique. En 2013, il met en ligne une vidéo de sa musique sur YouTube. Deux ans plus tard, un célèbre duo de DJ le révèle. Aujourd’hui, ses chansons en allemand tournent en boucle à la radio.

Wincent Weiss avec un « W »

Contrairement à l’orthographe courante, son prénom ne s’écrit pas avec un « V », mais avec un « W ». Il ne faut pourtant pas croire que c’est une faute d’orthographe ou une formulation artistique. Les parents de Wincent voulaient éviter que les initiales de leur fils soient celles d’un célèbre constructeur automobile (Volkswagen). En contrepartie, le jeune chanteur doit fréquemment préciser que c’est bien « Wincent Weiss avec un « W » ».

Les spectateurs aguerris ont dû remarquer Wincent Weiss bien avant son succès, à savoir lors de la 10ème édition de l’émission de télé-crochet Deutschland sucht den Superstar (La Nouvelle Star). Même s’il a réussi à être parmi les 29 meilleurs candidats, cette expérience se résume uniquement à quelques semaines de vacances aux Caraïbes. Bien qu’il n’ait pas gagné l’émission, de nombreux candidats des saisons suivantes chantent désormais ses chansons lors de leur casting.

Une question se pose : comment Wincent a-t-il découvert la musique ? Ses parents déménagent dans une autre ville lorsqu’il a 16 ans. Wincent décide alors d’emménager seul dans un appartement afin de pouvoir rester dans son école. La vie de l’adolescent prend dès lors une tournure différente : il se trouve des petits boulots afin de pouvoir payer son loyer tout en allant à l’école. Du jour au lendemain, il doit apprendre à vivre seul.

Pendant ce temps, il se nourrit surtout de cornflakes et voit beaucoup ses amis et les amis de ses amis. À 17 ans, il vend sa Playstation et s’achète sa première guitare, apprenant à en jouer en autodidacte grâce aux tutoriels sur Youtube.

Le Shawn Mendes allemand

Après le baccalauréat, il partage un certain temps une colocation avec le chanteur Max Giesinger. C’est ainsi grâce à la mise en relation des deux chanteurs par leur manager que les deux deviennent amis.

Son single Regenbogen (Arc-en-ciel) sort en septembre 2015, suivi de Musik sein (Être musique) en 2016 et de Feuerwerk (Feu d’artifice) en 2017.
 

En 2017, il gagne le MTV Europe Music Award dans la catégorie Bester deutscher Künstler (Meilleur artiste allemand). En 2018, il reçoit le prix allemand Echo [équivalent des Victoires de la musique] en tant que Künstler Pop National et Newcomer National (artiste pop national et révélation nationale), où il se produit sur scène avec ses amis Max Giesinger et Tim Bendzko.

Ses fans sont pour la plupart des femmes, ce qui s’explique par sa ressemblance physique avec le chanteur de pop canadien Shawn Mendes et par ses textes pleins de sensibilité.

À l’opposé de sa propre musique, plutôt tranquille et destinée à un large public, il aime écouter du heavy metal. En voiture, Wincent aime aller vite et parfois un peu trop : il a dû rendre son permis car il avait dépassé la limitation de vitesse quatre fois en un mois. Cela ne l’a pourtant pas empêché de conduire le bus lors de sa première tournée.

Wincent s’engage socialement : il renonce souvent à ses honoraires lorsqu’il se produit sur scène, ce qui démontre une fois de plus son côté terre à terre.

Une vie en bande son

Même si Wincent a très tôt vécu tout seul, il est pourtant proche de sa famille. Il a initialement dédié la chanson Nur ein Herzschlag entfernt (Éloigné d’un simple battement de cœur) à sa petite sœur. La chanson montre qu’on peut garder un lien spécial avec quelqu’un malgré la distance physique. Wincent a aussi écrit des chansons pour sa mère, mais il préfère les garder pour lui.
 

Le single Musik sein (Être musique) (2016) est dédié à la musique, qui tient une place importante dans sa vie. Selon Wincent, à chaque moment de la vie, il existe une chanson correspondante. Grâce à la musique, les plus beaux moments sont saisis de manière exceptionnelle et il est possible d’exprimer les sentiments les plus complexes.

Le message de la chanson Feuerwerk (Feu d’artifice) (2016) est de profiter pleinement de la vie. Wincent a été choqué de chanter face à un mur de smartphones lors de l’un de ses concerts. Les spectateurs n’ont ainsi pas pu saisir l’ambiance du concert, ils regardaient sans arrêt leur écran, enregistraient le concert au lieu d’en profiter pleinement. Dans cette chanson, Wincent dit aussi que chaque jour est un moment unique que l’on doit célébrer.
 

DISCOGRAPHIE :

- Irgendwas gegen die Stille (2017)