Raccourcis:
Aller directement au contenu (Alt 1)Aller directement à la navigation secondaire (Alt 3)Aller directement à la navigation principale (Alt 2)

Groupe du mois
Maxim

Homme à la moustache et avec une casque sur un parking près d'un grand immeuble
Maxim | © Ben Hammer

Le musicien germanophone MAXIM, de son vrai nom Maxim Richarz, est né en 1982 à Siegburg (Allemagne). Une fois son baccalauréat en poche, il commence des études en gestion d'entreprises, puis des études d'ingénierie du son, avant d'abandonner à chaque fois au bout d'un semestre. Il débute dans le milieu de la musique en faisant les chœurs pour le chanteur de reggae Nosliw. Cela marque considérablement le style de musique qu'il adopte dans un premier temps, le Roots-Reggae.
 

Son premier album porte à la fois son prénom et son nom d'artiste : simplement Maxim. Peu à peu, Maxim développe son propre style de musique en tant qu'artiste solo qui tend plutôt vers la pop allemande. Cette transformation se reflète clairement dans sa discographie. Dans ses chansons récentes, Maxim parle des conflits relationnels et fait naitre des émotions chez ses fans – quelque part entre le chagrin d'amour, la mélancolie et la tristesse. 

Mettre en avant les émotions fortes est l’une des particularités de la musique de Maxim. C'est ainsi que ses tubes comme „Alles versucht (2.0) (Tout essayé (2.0)) en 2011 ou encore Meine Soldaten (Mes soldats) en 2013 abordent des thèmes sensibles et tristes comme ici l'épuisement et la résistance émotionnelle. Un disque d'or lui est décerné pour son single "Meine Soldaten (Mes soldats). La chanson reste 23 semaines dans le hit-parade allemand et son album Staub (Poussière) entre dans le top 10 du hit-parade des albums.


Sa popularité grandit en 2014, lorsque Maxim participe pour la première fois au dixième „Bundesvision Song Contest“ (Allemagne). Ce format est inspiré de l'Eurovision Song Contest, des interprètes de tous les Länder concourent. Maxim avait l'honneur de présenter son Land de naissance, la Rhénanie du Nord-Westphalie, et il est arrivée à la huitième place grâce à sa chanson Alles versucht (Tout essayé). La même année, Maxim est invité dans la Late-Night-Show „Inas Nacht“ où il présente sa chanson Meine Worte (Mes mots).

Jusqu'à aujourd'hui, Maxim a sorti sept albums et est toujours très présent dans le milieu de la musique. Le 19 mai 2020, son nouveau single Marseille paraît, en voici un extrait:

Et l'autoroute murmure déjà
Tu l'entends, elle murmure déjà,
Presque comme la mer

Roule avec moi jusqu’au bout de cette nuit,
Demain matin nous serons à Marseille
Roule avec moi jusqu’au bout de cette nuit,
Demain matin il sera déjà trop tard, oh (Marseille)


La chanson parle de frénésie et l'impermanence des beaux moments. Un trajet sur l'autoroute plutôt banal devient ici particulièrement excitant. Dans ce cadre, cela devient une aspiration à la beauté et à saisir une belle opportunité. La finalité de cette chanson est donc cette ville de bord de mer : Marseille. C'est peut-être parce que sa mère est française que Maxim a vraisemblablement une relation particulière avec la France; il s'est même produit à Lyon à deux reprises. Sur ses deux passages, il écrit simplement: "Une fois, il a plu sans arrêt, et la deuxième fois, il faisait 40 degrés!"

La plupart du temps l'artiste se produit surtout en Allemagne, étant devenu une référence dans la scène musicale. Des collègues artistes comptent aussi parmi ses fans, comme Marteria, Jupiter Jones et Jan Delay. Il est maintenant papa d'une petite fille de deux ans. Il reste toujours très actif dans son œuvre musicale et vise toujours le succès avec une grande ambition.

Dans une interview exclusive, Maxim nous permet d'en savoir plus sur lui en tant que personne et en tant que musicien :

Goethe-Institut : Tu sembles avoir découvert la musique par toi-même très tôt. Qui, ou plutôt qu'est-ce qui a réveillé cette passion en toi ?

Maxim : Il y a eu un échange avec la Guadeloupe quand j'avais environ 17 ans. La musique y était omniprésente et j'ai ensuite essayé d'écrire des chansons de reggae et de dance hall en allemand. Il faut dire que lorsque j'ai écrit ma première chanson de dance hall, je n'avais jamais rien entendu de tel en allemand. Ce n'est que plus tard que je me suis rendu compte que d'autres personnes avaient eu la même idée. Mais seulement autant qui pourraient tenir dans une cabine téléphonique.

 

Albums :

2005: Maxim
2008: Rückwärts fallen
2011: Asphalt
2013: Staub
2014: Staub - Live
2016: Das bisschen was wir sind
2017: Reprise  

 

Groupe du mois sur Spotify

Mains et guitare © Colourbox.com, ldutko Chaque mois, nous vous présentons un groupe ou un·e chanteur·se venant d’un pays germanophone – sans limites de genres musicaux. Découvrez la musique de ces artistes grâce à notre playlist.