Top dix Architectes allemands

kadawittfeldarchitektur, Keltenmuseum Glauberg
kadawittfeldarchitektur, Keltenmuseum Glauberg | Photo: Werner Huthmacher

Qualité, utilité, durabilité. Ces caractéristiques font la gloire internationale des architectes allemands. Dans ces courts portraits, le critique d’architecture Falk Jaeger présente quelques-uns de ses coups de cœur. 

Les architectes de renommée internationale viennent surtout des États-Unis, du Japon, ou de pays européens tels que l’Angleterre, la France, les Pays-Bas, l’Espagne ou l’Autriche. Les maîtres d’œuvre allemands, quant à eux, apparaissent rarement sur la scène internationale. Ils se prévalent de succès dans la région du Golfe et en Extrême-Orient, mais ils ne font pas partie du vedettariat et de la jet-set architecturale globale.

Cela peut s’expliquer de deux façons. D’une part, la formation d’architecte en Allemagne est hautement qualifiée. Les architectes sont peu portés à partir à l’étranger lors de leur formation; ils n’ont donc pas l’habitude ou le réflexe d’apparaître sur la scène culturelle anglophone. D’autre part, la formation se concentre sur la solidité, l’optimisation de la fonctionnalité, la perfection structurelle et la durabilité. Une approche artistique prononcée est l’exception. Les designs dramatiques et non motivés sont mal vus. Les bâtiments spectaculaires et emblématiques de Zaha Hadid, Daniel Libeskind ou Rem Koolhaas, par exemple, ne pourraient pas provenir d’architectes allemands.

L’architecture allemande a d’autres qualités, plus discrètes, comme les structures contextuelles, où de nouvelles constructions sont intégrées dans des structures existantes ou dans des contextes historiques. Voilà des œuvres qui ne cherchent pas à impressionner, mais plutôt à compléter, réparer ou améliorer le contexte urbain. Notons aussi la qualité du lieu de travail en matière de luminosité et d’air, l’écologisation et la communication, les normes des équipements d’appartements tout à fait normaux, la durée de vie des bâtiments... On peut d’ailleurs observer ce dernier phénomène en Chine, où des bâtiments d’origine allemande âgés de dix ans ressemblent à des constructions neuves à l’intérieur comme à l’extérieur et se démarquent aux côtés de leurs tours voisines du même âge qui nécessitent déjà des rénovations ou sont en cours de remplacement. C’est que les architectes allemands ne s’identifient pas comme des prestataires de services qui terminent leur travail avec la livraison d’un projet. Ils sont plutôt habitués à les superviser pendant l’étape de réalisation et à essayer de contrôler la qualité jusqu’à leur achèvement.

Le théoricien romain de l’architecture Vitruvius a défini trois catégories architecturales : utilitas, firmitas et venustas (utilité, durabilité, beauté). Les meilleurs architectes allemands s’appuient sur les trois. Ils allient une grande facilité d’entretien à une bonne conception et une technique de construction accomplie; ils conjuguent un art du bâtiment surprenant, poétique et esthétique à des modes de construction économiques, respectueux de l’environnement et de l’énergie. Ainsi naissent des immeubles de bureaux élégants avec un équilibre énergétique zéro, des maisons de ville modernes bâties selon des techniques de construction en bois novatrices, des villas distinguées avec des garanties à long terme, des écoles attrayantes en brique, durables et solides. Sans compter des musées uniques qui plaisent aussi aux conservateurs, car l’architecture ne prend pas le devant de la scène : elle leur offre plutôt une grande flexibilité dans la réalisation d’expositions.

Parmi le top dix d’architectes allemands, on retrouve de grands cabinets et des loups solitaires, des bricoleurs ingénieux et des artistes. Ce qui les distingue, c’est leur sens de la responsabilité pour bâtir au profit de la société. Ils ne gaspillent pas de ressources pour créer dans leur propre intérêt des œuvres d’art spectaculaires, mais inutilisables. Ils ne produisent pas non plus d’architectures commerciales conformes ou sans esprit. Ils adoptent une variété d’approches et de domaines d’activité. Ce qui les unit, c’est leur volonté inaltérable de rendre justice sans compromis aux trois catégories vitruviennes.

BARKOW LEIBINGER, BERLIN

Situés à Berlin, les deux premiers bâtiments de Frank Barkow et Regine Leibinger ont été le fruit d’une participation réussie à des concours. Une garderie et un centre jeunesse aux couleurs vives, les deux bâtiments présentent déjà la rigueur structurelle qui définit leur travail, avec des plans d’ensemble bien ordonnés et un souci du détail. Ils révèlent aussi l’habileté avec laquelle, par le jeu de matériaux, les changements de rythme dans la configuration de la façade et les variations de couleurs, leurs valeurs sont presque ludiques, conférant un visage individuel à leurs bâtiments modernes. L’architecture montre un caractère unique et reconnaissable sans « trahir » les articles de foi de la modernité, c’est-à-dire sans superposer d’ornements et de décors.
 
  • Frank Barkow | Regine Leibinger Photo: Benedikt Kraft
    Frank Barkow | Regine Leibinger
  • Barkow Leibinger | "Blautopf" | Ditzingen Photo: Christian Richters
    Barkow Leibinger | "Blautopf" | Ditzingen
  • Barkow Leibinger | "Blautopf" | Ditzingen Photo: David Franck
    Barkow Leibinger | "Blautopf" | Ditzingen
  • Barkow Leibinger | Customer and Administration Building | Ditzingen Photo: David Franck
    Barkow Leibinger | Customer and Administration Building | Ditzingen
  • Barkow Leibinger | Fellows Pavilion | American Academy, Berlin Photo: Simon Menges
    Barkow Leibinger | Fellows Pavilion | American Academy, Berlin
  • Barkow Leibinger | Fellows Pavilion | American Academy, Berlin Photo: Stefan Müller
    Barkow Leibinger | Fellows Pavilion | American Academy, Berlin
  • Barkow Leibinger | Loom-Hyperbolic | Marrakesch Photo: Johannes Förster
    Barkow Leibinger | Loom-Hyperbolic | Marrakesch
  • Barkow Leibinger | HAWE-Werk Kaufbeuren Photo: David Franck
    Barkow Leibinger | HAWE-Werk Kaufbeuren
  • Barkow Leibinger | Serpentine Summer House | London 2016 Photo: Iwan Baan
    Barkow Leibinger | Serpentine Summer House | London 2016
  • Barkow Leibinger | Tour Total | Berlin Photo: Johannes Förster
    Barkow Leibinger | Tour Total | Berlin
  • Barkow Leibinger | TRUTEC Building | Seoul, Korea Photo: Corinne Rose
    Barkow Leibinger | TRUTEC Building | Seoul, Korea
Le cabinet Barkow Leibinger s’est fait connaître pour ses bâtiments industriels élégants qui, en matière de typologie et de spécificité fonctionnelle, transcendent de loin la construction habituelle de halles de systèmes, par exemple grâce à l’articulation spatiale de la recherche, du développement et de la production dans le domaine de la fabrication de machines.

Ils étudient sans cesse des modes de construction et des matériaux nouveaux avec une approche pratique et par des échanges interdisciplinaires avec des spécialistes de matériaux et des ingénieurs intéressés par l’innovation. Par exemple, ils exploitent les potentiels de la technologie laser pour découper et souder des tôles d’acier inoxydable afin de créer des structures en nid-d’abeilles légères, mais extrêmement stables. Ou encore, ils expérimentent l'efficacité des surfaces en bois lamellé courbé, comme dans le cas de la Serpentine Summerhouse conçue à Londres, en 2016. Peu d’architectes se basent sur la recherche aussi systématiquement qu’eux.

BEHNISCH ARCHITEKTEN, STUTTGART

La position cruciale de « l’architecture démocratique » que Günter Behnisch a occupée en tant qu’antithèse des rationalistes Ungers et Kleihues est aussi celle de son fils Stefan. Dans les débats quotidiens sur les coûts, les échéances, la réglementation, les souhaits des clients, les exigences fonctionnelles et l’épanouissement artistique, Stefan Behnisch et ses partenaires ne perdent pas de vue l’individu, l’utilisateur. Les bâtiments Behnisch se veulent des endroits où les gens peuvent se réaliser et se sentir à l’aise.
 
  • Stefan Behnisch, Robert Hösle, Stefan Rappold, Robert Matthew Noblett Photo: Christoph Söder
    Stefan Behnisch, Robert Hösle, Stefan Rappold, Robert Matthew Noblett
  • Behnisch Architekten | Norddeutsche Landesbank Hanover Photo: Roland Halbe
    Behnisch Architekten | Norddeutsche Landesbank Hanover
  • Behnisch Architekten | Haus im Haus Hamburg Photo: Hans Jürgen Landes
    Behnisch Architekten | Haus im Haus Hamburg
  • Behnisch Architekten | Parking structure Santa Monica Photo: David Matthiessen
    Behnisch Architekten | Parking structure Santa Monica
  • Behnisch Architekten | Terrence Donelly Centre for Cellular and Biomolecular Research | Toronto Photo: David Cook
    Behnisch Architekten | Terrence Donelly Centre for Cellular and Biomolecular Research | Toronto
  • Behnisch Architekten | Terrence Donelly Centre for Cellular and Biomolecular Research | Toronto Photo: Tom Arban
    Behnisch Architekten | Terrence Donelly Centre for Cellular and Biomolecular Research | Toronto
  • Behnisch Architekten | Wipo Conference Hall | Geneva Photo: David Matthiessen
    Behnisch Architekten | Wipo Conference Hall | Geneva
  • Behnisch Architekten | Wipo Conference Hall | Geneva Photo: David Matthiessen
    Behnisch Architekten | Wipo Conference Hall | Geneva
  • Behnisch Architekten | The John and Frances Angelos Law Center for the University of Baltimore Photo: David Matthiessen
    Behnisch Architekten | The John and Frances Angelos Law Center for the University of Baltimore
  • Behnisch Architekten | Marco Polo Tower | Hamburg Photo: Roland Halbe
    Behnisch Architekten | Marco Polo Tower | Hamburg
  • Behnisch Architekten | Marco Polo Tower | Hamburg Photo: Roland Halbe
    Behnisch Architekten | Marco Polo Tower | Hamburg
Behnisch Architekten reste dans l’air du temps et a fait de l’écologie sa devise dans chacun de ses projets. Fait intéressant, Behnisch Architekten est le seul cabinet allemand qui connaît un succès retentissant en Amérique du Nord. C’est là que sont apparus principalement des bâtiments universitaires, des laboratoires et des départements transparents et chatoyants, à l’inverse de leurs voisins conventionnels. Les œuvres proposent des environnements d’aisance et à l’atmosphère joyeuse qui créent des lieux de communication, animent les gens et les rapprochent.

Avec de nombreux projets en Europe, Behnisch Architekten démontre également qu’il est possible de construire des logements, des piscines, des écoles, des musées et des immeubles de bureaux selon ces principes. Dans la HafenCity de Hambourg, les bâtiments de Behnisch contrastent nettement avec les normes de conception génériques. Le bâtiment Unilever et la tour résidentielle exclusive Marco Polo constituent un ensemble important au milieu d’autres bâtiments nouveaux, qui ne sont pas dépourvus de personnalité non plus. Ensemble, ils sont un symbole de l’itération ouverte et informelle ouverte et informelle de la modernité.

ALEXANDER BRENNER, STUTTGART

« L’art est beau, mais c’est beaucoup de travail », a déclaré le comédien bavarois Karl Valentin. L’architecture, c’est aussi de l’art, et c’est surtout beaucoup de travail, si on la conçoit comme Alexander Brenner. Son perfectionnisme commence par une approche particulièrement intensive axée sur les besoins de ses clients. Elle détermine la conception unique et la réalisation de plans de travail sophistiqués, lesquels comprennent un processus de construction soigné, l’équipement, l’ameublement et l’aménagement du jardin, ainsi que le suivi du projet longtemps après sa livraison. Pour pouvoir travailler au niveau souhaité, Brenner s’est spécialisé dans les villas haut de gamme avec son cabinet, lancé en 1990.
 
  • Alexander Brenner Photo: Alexander Brenner Architekten
    Alexander Brenner
  • Alexander Brenner | Haus am Oberen Berg Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | Haus am Oberen Berg
  • Alexander Brenner | Haus am Oberen Berg Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | Haus am Oberen Berg
  • Alexander Brenner | An der Achalm Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | An der Achalm
  • Alexander Brenner | An der Achalm Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | An der Achalm
  • Alexander Brenner | Bredeney House Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | Bredeney House
  • Alexander Brenner | Haus MIKI 1 Photo: Alexander Brenner Architekten
    Alexander Brenner | Haus MIKI 1
  • Alexander Brenner | Haus MIKI 1 Photo: Kuhnle & Knödler
    Alexander Brenner | Haus MIKI 1
  • Alexander Brenner | SU House Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | SU House
  • Alexander Brenner | SU House Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | SU House
  • Alexander Brenner | SU House Photo: Zooey Braun
    Alexander Brenner | SU House
Ses structures témoignent non seulement de la fonctionnalité et de la qualité inégalée des matériaux et des détails, mais elles sont aussi des œuvres d’art qui s’apprécient dans tous les sens, au niveau des compositions de l’espace et de la matérialité, typiques des fonctionnalistes russes. Proche de la modernité classique et du mouvement de Stijl, Brenner aborde leurs répertoires de façon magistrale sans se laisser bercer par leurs dogmes. Outre la lumière, la transparence et l’ouverture sur l’espace extérieur, il y a aussi l’ombre, le sentiment de sécurité et le confort. Brenner Architekten propose également des solutions détaillées et souvent fort pratiques pour moult besoins résidentiels, harmonisant ainsi ses maisons à la vie quotidienne. Elles deviennent à la fois des objets artistiques et des espaces de vie adaptés, confortables et protecteurs.

GMP, VON GERKAN, MARG UND PARTNER, HAMBOURG

Fondé en 1965 par Meinhard von Gerkan et Volkwin Marg à Hambourg, le cabinet d’architectes gmp compte des succursales à Berlin et à Aachen et s’est imposé sur le plan national et international comme premier cabinet allemand avec neuf succursales à l’étranger, du Brésil au Vietnam et en Chine. La grande majorité des bâtiments gmp sont le fruit de concours réussis. L’aéroport Tegel de Berlin a été leur première œuvre, une structure que les passagers apprécient encore aujourd’hui pour ses qualités fonctionnelles et esthétiques.
 
  • Gerkan Marg und Partner Photo: Timmo Schreiber
    Gerkan Marg und Partner
  • gmp | Hauptbahnhof Berlin Photo: Marcus Bredt
    gmp | Hauptbahnhof Berlin
  • gmp | Neue Messe Leipzig Photo: Marcus Bredt
    gmp | Neue Messe Leipzig
  • gmp | Tempodrom Berlin Photo: Christian Gahl
    gmp | Tempodrom Berlin
  • gmp | Moses Mabhida Stadion | Durban Photo: Marcus Bredt
    gmp | Moses Mabhida Stadion | Durban
  • gmp | Liquidrom im Tempodrom | Berlin Photo: Christian Gahl
    gmp | Liquidrom im Tempodrom | Berlin
  • gmp | Airport Berlin-Tegel Photo: Landesbildstelle Berlin
    gmp | Airport Berlin-Tegel
  • gmp | Grand Theater | Tianjin Photo: Christian Gahl
    gmp | Grand Theater | Tianjin
  • gmp | Museum Hanoi Photo: Marcus Bredt
    gmp | Museum Hanoi
  • gmp | Hans-Sachs-Haus | Gelsenkirchen Photo: Hans-Georg Esch
    gmp | Hans-Sachs-Haus | Gelsenkirchen
  • gmp | Public Ballet School | Berlin Photo: Marcus Bredt
    gmp | Public Ballet School | Berlin
Dès lors, le cabinet s’est rapidement transformé en une équipe compétitive expérimentée qui, avec des designs élégants et des plans de terrain pratiques, réussit souvent à gagner la compétition en sa faveur, malgré son approche fondamentalement moderne et terre-à-terre. Tegel a été le point de départ d’une série impressionnante de grands projets d’envergure : stations de trailway (par ex. à Berlin et Tianjin), foires commerciales (par ex. à Leipzig, Hanovre, Nanning, Shenzhen), stades (par ex. le Stade olympique de Berlin, Le Cap, Brasília, Delhi, Shenzhen, Shanghai), salles de concert, de théâtre et d’opéra (dans des villes comme Lübeck, Weimar, Berlin, Chong, etc.), ainsi que maints autres bâtiments sociaux, de transport, de bureaux et résidentiels.

Ce qui est remarquable, c’est le niveau de grande qualité que le cabinet maintient en Allemagne et à l’étranger malgré ses méthodes d’opération et les objectifs souvent très commerciaux de ses clients, dans des conditions extrêmement complexes. Les stades de la Coupe du Monde et du Championnat d’Europe par gmp sont parmi les plus beaux stades de football depuis le tournant du millénaire. Leurs immeubles de bureaux, leurs installations sportives et leurs bâtiments culturels ont fixé la norme en Extrême-Orient en matière de qualité technique, de fonctionnalité et de durabilité. Néanmoins, la philosophie d’entreprise de gmp repose sur l’enracinement dans la culture de la construction allemande.

KADAWITTFELDARCHITEKTUR, AACHEN

Fondé en 1999 à Aachen par les architectes Klaus Kada und Gerhard Wittfeld de Graz, le cabinet est actuellement dirigé par Gerhard Wittfeld, Kilian Kada, Stefan Haass, Dirk Lange et Jasna Moritz. Bien que le langage architectural de kadawittfeldarchitektur ne s’écarte pas des limites prescrites de la modernité contemporaine et que les formes expressives, rondes ou dynamiques restent des exceptions, les conceptions de l’entreprise se caractérisent par l’individualité et la vivacité. Il n’existe pas de solutions préconçues et de vision d’entreprise individuelle : chaque projet est entièrement nouveau et repensé.
 
  • kadawittfeldarchitektur | Stefan Haass | Gerhard Wittfeld | Jasna Moritz | Dirk Lange | Kilian Kada Photo: Andreas Horsky
    kadawittfeldarchitektur | Stefan Haass | Gerhard Wittfeld | Jasna Moritz | Dirk Lange | Kilian Kada
  • kadawittfeldarchitektur | Direktionsgebäude Aachen Photo: Jens Kirchner
    kadawittfeldarchitektur | Direktionsgebäude Aachen
  • kadawittfeldarchitektur | Direktionsgebäude Aachen Photo: Jens Kirchner
    kadawittfeldarchitektur | Direktionsgebäude Aachen
  • kadawittfeldarchitektur | adidas Laces | Herzogenaurach Photo: Werner Huthmacher
    kadawittfeldarchitektur | adidas Laces | Herzogenaurach
  • kadawittfeldarchitektur | adidas Laces | Herzogenaurach Photo: Werner Huthmacher
    kadawittfeldarchitektur | adidas Laces | Herzogenaurach
  • kadawittfeldarchitektur | Keltenmuseum Glauburg Photo: Werner Huthmacher
    kadawittfeldarchitektur | Keltenmuseum Glauburg
  • kadawittfeldarchitektur | Grimmwelt | Kassel Photo: Jan Bitter
    kadawittfeldarchitektur | Grimmwelt | Kassel
  • kadawittfeldarchitektur | Grimmwelt | Kassel Photo: Andreas Horsky
    kadawittfeldarchitektur | Grimmwelt | Kassel
  • kadawittfeldarchitektur | Main Station Salzburg Photo: Angelo Kaunat
    kadawittfeldarchitektur | Main Station Salzburg
  • kadawittfeldarchitektur | Kraftwerk Lausward | Düsseldorf Photo: Jens Kirchner
    kadawittfeldarchitektur | Kraftwerk Lausward | Düsseldorf
  • kadawittfeldarchitektur | Archaeological cabinet Elisengarten | Aachen Photo: Jens Kirchner
    kadawittfeldarchitektur | Archaeological cabinet Elisengarten | Aachen
Le cabinet réussit ainsi à intégrer avec soin le complexe de bureaux trop volumineux d’une compagnie d’assurances dans le centre-ville d’Aachen et à améliorer en même temps l’espace public et les voies piétonnières. C’est également ainsi qu’est né à Herzogenaurach un immeuble tout à fait spectaculaire qui n’a rien à envier à une série d’autres icônes architecturales sur le campus d’Adidas. Le Musée du Monde des Celtes à Glauburg épouse des formes achaïques. Le Grimmwelt (c.-à-d. le monde des frères Grimm) est un château féerique et point de mire du quartier culturel de Kassel. La Gare Centrale de Salzbourg, quant à elle, est une nouvelle interprétation futuriste du thème de l’arrivée et du départ. Et il est rare que la tâche formelle d’expansion d’un bâtiment existant soit résolue avec autant de sensibilité et de manière explicitement nouvelle et contemporaine, comme dans le cas du quartier général néo-classique des chemins de fer de Cologne. Les projets de kadawittfeldarchitektur attirent presque toujours l’attention, sans sensationnalisme ni mise en scène éphémère. L’ennui et la monotonie n’y ont pas leur place.

KADEN + LAGER, BERLIN

Les immeubles résidentiels du centre-ville qui ont fait la renommée de Tom Kaden sont le fruit d’une architecture qui cherche à allier résidence et ville, individualité et espace public. Ils offrent des possibilités de communication et d’orientation sur tous les côtés, des entrées et des cages d’escalier comme lieux de rencontre, et des transitions fluides de l’intérieur vers l’extérieur. Il ne fait aucun doute que les bâtiments axés sur la modernité classique blanche des architectes Kaden Klingbeil (Kaden + Lager, depuis 2015) sont élégamment et joliment conçus et racontent à peine moins d’histoires que leurs voisins en stuc de Gründerzeit (fin du XIXe siècle). Ils ont toutefois un troisième avantage que l’on ne remarque pas, une particularité quasi unique : ils sont en bois.
 
  • Tom Kaden | Markus Lager Photo: Kaden+Lager/Anne Groß
    Tom Kaden | Markus Lager
  • Kaden Klingbeil Architekten | b 26  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | b 26 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | e 3  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | e 3 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | e 3  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | e 3 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | e 3  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | e 3 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | e 3  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | e 3 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | c 13  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | c 13 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | c 13  Berlin Photo: Bernd Borchardt
  • Kaden Klingbeil Architekten | c 13  Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | c 13 Berlin
  • Kaden Klingbeil Architekten | as 2 Turnhalle Petkus Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | as 2 Turnhalle Petkus
  • Kaden Klingbeil Architekten | wk 65 Berlin Photo: Bernd Borchardt
    Kaden Klingbeil Architekten | wk 65 Berlin
Effectivement, il n’existait pas d’immeubles résidentiels à sept étages construits en bois dans le centre-ville. Kaden est un pionnier prospère et l’un des premiers acteurs de ce mode de construction de plus en plus populaire et durable. Avec les ingénieurs, il encourage son optimisation ainsi que le développement du bois d’ingénierie, des structures composites et des combinaisons novatrices d’éléments en bois. À cela s’ajoutent les innovations nécessaires en matière de sécurité-incendie et d’insonorisation, qui sont toujours des enjeux dans la construction en bois. Pour ce faire, de nouvelles normes doivent être introduites dans le domaine du droit des permis de construction, qui évolue lentement.

Kaden + Lager n’associe pas le bois à une vie douillette et d’une conception erronée du retour à la nature. Le cabinet s’intéresse plutôt aux avantages pragmatiques du matériau, à une préfabrication précise et des échéances serrées, à une climatisation saine et des modes de construction durables et écologiquement responsables. Ses bâtiments répondent également à des mesures esthétiques et économiques élevées et sont de grande valeur du point de vue de la construction résidentielle en centre-ville.

LEDERER RAGNARSDÓTTIR OEI (LRO), STUTTGART

Arno Lederer a lancé son cabinet en 1979 à Stuttgart, auquel se sont joints l’Islandais Jórunn Ragnarsdóttir en 1985, et l’allemand Marc Oei en 1992. Dans leurs premières œuvres, l’équipe était attachée à la modernité classique blanche. Puis, elle a dérivé peu à peu vers le post-modernisme et un terrain plus solide. Les murs de leurs bâtiments se dressent fermement et semblent tirer leur force de la terre. Leurs maisons répondent aux besoins fondamentaux en matière d’expérience spatiale, d’orientation, de sécurité et de sentiment d’appartenance. L’équipe maîtrise les ressources de l’architecte, la lumière et les matériaux de construction. LRO invente sans cesse des espaces surprenants, que ce soit dans la cave ou le grenier – des espaces modelés et façonnés par la lumière, de préférence avec des plafonds voûtés, douillets ou sublimes, énigmatiques ou clairs.
 
  • LRO | Marc Oei | Arno Lederer | Jórunn Ragnarsdóttir Photo: Zooey Braun
    LRO | Marc Oei | Arno Lederer | Jórunn Ragnarsdóttir
  • LRO | Kunstmuseum Ravensburg Photo: Roland Halbe
    LRO | Kunstmuseum Ravensburg
  • LRO | Sparkasse Ulm Photo: Roland Halbe
    LRO | Sparkasse Ulm
  • LRO | Cloister Hegne Marianum | Allensbach Photo: Zooey Braun
    LRO | Cloister Hegne Marianum | Allensbach
  • LRO | Office Building Stuttgart Photo: Roland Halbe
    LRO | Office Building Stuttgart
  • LRO | Hessian State Theatre Darmstadt Photo: Roland Halbe
    LRO | Hessian State Theatre Darmstadt
  • LRO | Educational Centre Aschersleben Photo: Roland Halbe
    LRO | Educational Centre Aschersleben
  • LRO | Hospitalhof Stuttgart Photo: Roland Halbe
    LRO | Hospitalhof Stuttgart
  • LRO | International College| Überlingen Photo: Roland Halbe
    LRO | International College| Überlingen
  • LRO | Diocesan Curia RottenburPh Photo: Roland Halbe
    LRO | Diocesan Curia Rottenburg
  • LRO | Diocesan Curia Rottenburg Photo: Roland Halbe
    LRO | Diocesan Curia Rottenburg
LRO s’inspire d’une modernité dérivée de Louis Kahn, qui privilégiait des volumes géométriques forts et des matériaux lourds, mais aussi d’Alvar Aalto, avec ses formes ondulantes des années 1960 et, bien sûr, d’Adolf Loos, le héraut des débuts de la modernité, qui condamnait tout type de décor et les remplaçait sournoisement par des effets matériels soigneusement calculés, comme les revêtements de ronce ou de pierres naturelles rougeoyantes. LRO cherche à surmonter l’abstraction rationaliste qui a glacé l’art de la construction et s’est aliénée de l’humanité. Avec ses bâtiments sculpturaux puissants et sensuellement palpables, souvent conçus avec des briques ou des carreaux de céramique, le cabinet confère à l’architecture une physionomie tangible et terrestre, et réussit tant à captiver les non-initiés qu’à gagner l’estime de ses collègues professionnels.

CHRISTOPH MÄCKLER, FRANCFORT-SUR-LE-MAIN

Formé à Darmstadt et Aachen, Mäckler fonde son propre cabinet en 1981 à Francfort. En 1987, il s’est fait connaître par son engagement pour le « Frankfurt Projekt », dans lequel il a fait l’analyse critique de sa ville natale et formulé des propositions de construction. À la base, ses bâtiments modernes reflètent les influences de Gottfried Böhm et d’Oswald Mathias Ungers. Les formes de l’expressionisme de brique, l’élégance du modernisme d’Erich Mendelssohn et les motifs historiques abstraits, y compris les symétries axiales audacieuses, ont également joué un rôle. Lorsqu’il conçoit des complexes de grande envergure comme la Torhaus du Westhafen de Francfort, la tour de l’opéra, le Lindencorso, ou l’hôtel Waldorf-Astoria du Zoo de Berlin, son objectif est de créer des structures emblématiques en harmonie avec leur contexte et qui renforcent le lieu et son identité. L’architecte n’a pas hésité à réintroduire le concept de « beauté » dans le dialogue sur la conception de la ville, et il s’est aussi engagé à réanimer les traditions de construction urbaine d’Europe centrale dans les programmes d’enseignement.
 
  • Christoph Mäckler Photo: Hardy Müller
    Christoph Mäckler
  • Christoph Mäckler Architekten | Augustinermuseum Freiburg i.Br. Photo: Christian Richters
    Christoph Mäckler Architekten | Augustinermuseum Freiburg i.Br.
  • Christoph Mäckler Architekten | Gleichrichterwerk and depot of museum| Frankfurt a. Main Photo: Dieter Leistner
    Christoph Mäckler Architekten | Gleichrichterwerk and depot of museum| Frankfurt a. Main
  • Christoph Mäckler Architekten | Signal box | Enkheim Photo: Waltraud Krase
    Christoph Mäckler Architekten | Signal box | Enkheim
  • Christoph Mäckler Architekten | Opernturm Frankfurt a. M. Photo: Christian Richters
    Christoph Mäckler Architekten | Opernturm Frankfurt a. M.
  • Christoph Mäckler Architekten | Opernturm Frankfurt a. M. Photo: Klaus Helbig
    Christoph Mäckler Architekten | Opernturm Frankfurt a. M.
  • Christoph Mäckler Architekten | Zoofenster Berlin Photo: Dieter Hassinger
    Christoph Mäckler Architekten | Zoofenster Berlin
  • Christoph Mäckler Architekten | Lévi-Strauss-College | Berlin Photo: Christoph Lison
    Christoph Mäckler Architekten | Lévi-Strauss-College | Berlin
  • Christoph Mäckler Architekten | Kunsthalle Portikus | Frankfurt a. M. Photo: Christoph Lison
    Christoph Mäckler Architekten | Kunsthalle Portikus | Frankfurt a. M.
  • Christoph Mäckler Architekten | Apartmenthouse Stiegeler | Frankfurt a.M. Photo: Dieter Leistner
    Christoph Mäckler Architekten | Apartmenthouse Stiegeler | Frankfurt a.M.
  • Christoph Mäckler Architekten | Apartmenthouse Kronberg in Taunus area Photo: Christoph Lison
    Christoph Mäckler Architekten | Apartmenthouse Kronberg in Taunus area
Mäckler aspire à concilier un modernisme à l’ingénierie structurelle désuète avec un savoir-faire traditionnel et artisanal afin de maximiser la solidité et la durabilité. C’est ce qu’il appelle la « rematérialisation de la modernité ». Aujourd’hui, ses œuvres, avec la maçonnerie soignée de leurs façades en brique et en pierre naturelle, se situent dans le contexte urbain au même titre que les bâtiments de l’époque prémoderne. Elles relèvent d’une architecture vivante et contemporaine, mais qui rayonne de familiarité et insuffle une conscience historique. Mäckler démontre que cela n’est pas forcément contradictoire.

SAUERBRUCH HUTTON, BERLIN

Matthias Sauerbruch de Constance et Louisa Hutton de Norwich, en Angleterre, ont développé leur approche de l’architecture à Londres au sein de l’Architects Association AA, et fondé en 1989 leur cabinet à Berlin avec une succursale à Londres. En 1999, Juan Lucas Young les rejoint en tant qu’associé. L’entreprise réalise des bâtiments culturels et de recherche, des hôtels et des immeubles administratifs en Allemagne et à l’étranger, la plupart du temps à la suite de concours.
 
  • Matthias Sauerbruch | Louisa Hutton | Juan Lucas Young Photo: Claire Laude
    Matthias Sauerbruch | Louisa Hutton | Juan Lucas Young
  • Sauerbruch Hutton | Museum Brandhorst | Munich Photo: Heydar Koyupinar
    Sauerbruch Hutton | Museum Brandhorst | Munich
  • Sauerbruch Hutton | Museum Brandhorst | Munich Photo: Andreas Lechtape
    Sauerbruch Hutton | Museum Brandhorst | Munich
  • Sauerbruch Hutton | Umweltbundesamt Dessau Photo: Annette Kisling
    Sauerbruch Hutton | Umweltbundesamt Dessau
  • Sauerbruch Hutton | Umweltbundesamt Dessau Photo: Jan Bitter
    Sauerbruch Hutton | Umweltbundesamt Dessau
  • Sauerbruch Hutton | Immanuel Church | Cologne Photo: Margot Gottschling
    Sauerbruch Hutton | Immanuel Church | Cologne
  • Sauerbruch Hutton | Immanuel Church | Cologne Photo: Margot Gottschling
    Sauerbruch Hutton | Immanuel Church | Cologne
  • Sauerbruch Hutton | GSW Headquarters | Berlin Photo: Annette Kisling
    Sauerbruch Hutton | GSW Headquarters | Berlin
  • Sauerbruch Hutton | Maciachini | Milano Photo: Jan Bitter
    Sauerbruch Hutton | Maciachini | Milano
  • Sauerbruch Hutton | Experimental factory | Magdeburg Photo: Jan Bitter
    Sauerbruch Hutton | Experimental factory | Magdeburg
  • Sauerbruch Hutton | Jessop West | Sheffield Photo: Jan Bitter
    Sauerbruch Hutton | Jessop West | Sheffield
Comme pratiquement nul autre, Sauerbruch Hutton a développé un style distinctif pour son architecture onduleuse et attrayante. Des formes fluides et dynamiques caractérisent aussi bien les constructions que l’ameublement. Le cabinet fonce vers la couleur. Les façades révèlent souvent des combinaisons qui rappellent des décors textiles ou des intérieurs profondément colorés, comme dans l’Experimentelle Fabrik (« Fabrique expérimentale ») à Magdebourg.

L’Office fédéral de l’environnement à Dessau a utilisé beaucoup de bois. Doté de toutes les technologies énergétiques et écologiques possibles, il s’agit d’un projet modèle de construction administrative durable. Réputé pour son design, le cabinet s’est également fait un nom en tant qu’écologiste, surtout à l’étranger. Pionniers dans la matière, l’équipe privilégie l’écologie et l’optimisation de l’énergie. Parmi ses réalisations, citons le gratte-ciel GSW à Berlin, le Bureau du développement urbain et de l’environnement de Hambourg (Behörde für Stadtentwicklung und Umwelt) et le prestigieux projet Sammlung Brandhorst (c.-à-d. la collection Brandhorst) à Munich, considéré comme un modèle de climatisation muséale avec des besoins énergétiques minimisés.

STAAB ARCHITEKTEN, BERLIN

S’il existe un spécialiste de la construction de musées en Allemagne, il s’agit de Volker Staab. Parmi ses œuvres, l’on trouve de nouveaux bâtiments comme le musée Georg Schäfer à Schweinfurt et le musée d’art Ahrenshoop, de nouvelles conceptions comme le musée Richard Wagner à Bayreuth, d’expansions comme le musée LWL à Münster, de rénovations comme le musée Bayerische Könige (musée des rois de Bavière) à Hohenschwangau ou le dépôt de l’Albertinum à Dresde. L'inventivité de Staab et sa capacité de variation dans l'organisation des salles d'exposition et la création de types de présentation pour les expositions de toutes sortes semblent inépuisables. Son répertoire d’atmosphères spatiales et lumineuses est étonnant. Il a également un sens inné de la construction dans un contexte historique, de la conservation non dogmatique et des structures auxiliaires non conventionnelles.
 
  • Volker Staab Photo: Zusanna Kaluzna
    Volker Staab
  • Staab Architekten | University Darmstadt Photo: Werner Huthmacher
    Staab Architekten | University Darmstadt
  • Staab Architekten | Visitor´s Center Herkules | Kassel Photo: Jens Achtermann
    Staab Architekten | Visitor´s Center Herkules | Kassel
  • Staab Architekten | LWL Museum for Art and Culture | Münster Photo: Marcus Ebener
    Staab Architekten | LWL Museum for Art and Culture | Münster
  • Staab Architekten | LWL Museum for Art and Culture | Münster Photo: Marcus Ebener
    Staab Architekten | LWL Museum for Art and Culture | Münster
  • Staab Architekten | Kunstmuseum Arenshoop Photo: Stefan Müller
    Staab Architekten | Kunstmuseum Arenshoop
  • Staab Architekten | Kunstmuseum Arenshoop Photo: Stefan Müller
    Staab Architekten | Kunstmuseum Arenshoop
  • Staab Architekten | Richard Wagner Museum | Bayreuth Photo: Marcus Ebener
    Staab Architekten | Richard Wagner Museum | Bayreuth
  • Staab Architekten | Extension Nya Nordiska | Dannenberg Photo: Marcus Ebener
    Staab Architekten | Extension Nya Nordiska | Dannenberg
  • Staab Architekten | University Ansbach Photo: Marcus Ebener
    Staab Architekten | University Ansbach
  • Staab Architekten | Museum of bavarian Kings | Hohenschwangau Photo: Marcus Ebener
    Staab Architekten | Museum of bavarian Kings | Hohenschwangau
Staab ne se limite pas aux musées. Il a conçu le centre de service de la Theresienwiese à Munich, un ministère à Stuttgart, la salle des séances plénières du Parlement bavarois ainsi que des bâtiments administratifs et des garderies. Il s’est aussi lancé dans un deuxième créneau, soit la construction de bâtiments pour la recherche et l’enseignement. La flexibilité du cabinet en ce qui concerne la typologie des bâtiments est avantageuse pour ces projets qui sont loin d’être banals et qui refusent de succomber à ce qui a été testé et éprouvé, et ce par commodité.

N’empêche que Volker Staab a peut-être un flair particulier pour la construction urbaine et le contexte historique et culturel, ainsi que la synthèse des paramètres fonctionnels et économiques d’un projet dans une logique intérieure du bâtiment lui-même. Il parvient ainsi à générer la raison de la construction dans sa forme : une forme qui semble finalement convaincante, naturelle et évidente, et donc perpétuellement nouvelle et unique.